Deprecated: WPSEO_Utils::get_title_separator est obsolète depuis la version WPSEO 15.2, aucune alternative n’est disponible. in /home/cotedivo/public_html/wp-includes/functions.php on line 4787
Attaque de l'université de Cocody par les microbes: Le Président de l'ONG CARPED, Eric Koné explique tout
Connect with us

Cotedivoirenews

Attaque de l’université de Cocody par les microbes: Le Président de l’ONG CARPED, Eric Koné explique tout

Published

on

carped a l'université de Cocody 1

Côte d’Ivoire – Société – suite à la « prétendue attaque » du campus de l’université de Cocody hier mardi 20 octobre 2020 par des microbes, le président de l’ONG Challenge AFRICAIN pour un Renouveau des Politiques Économiques de Développement (CARPED), Eric Koné explique tout.

Ce mardi aux environs de 11h, c’était la débandade dans la cour de l’université Félix Houphouët Boigny de Cocody, et pour cause? L’université aurait été attaquée par  des microbes. Vue la situation sociopolitique du moment une peur panique s’est emparée des étudiants et pourtant, il n’en était rien, du moins en croire M. ERICK KONE  Président du Challenge AFRICAIN pour un Renouveau des Politiques Économiques de Développement (CARPED) qui soutient que cette situation résulte d’une incompréhension. «  Il y a quelques jours de cela j’ai appris comme tout le monde que mes jeunes frères de la FESCI avaient lancé un mot d’ordre de grève. Etant un homme qui œuvre pour la paix et la cohésion sociale depuis plus de 15 ans, j’ai tenu à les rencontrer pour qu’il puisse surseoir momentanément à leur grève vue le contexte géopolitique et stratégique actuel  et par ailleurs leur offrir des ordinateurs à eux et  9 autres structures».

carped a l'université de Cocody2

 En effet ayant appris que le Président du CARPED venait à une rencontre d’apaisement avec les étudiants, des jeunes qui apprécient son noble combat ont décidé de lui apporter un soutien en participant à cet évènement qui devait se déroulé à l’Amphi 7 de l’Université de Cocody. Malheureusement,  ces jeunes ont été pris à parti par des étudiants qui se sont sentis menacé par leur présence sur leur territoire. 

Heureusement tout a fini par rentrer dans l’ordre et la rencontre entre le CARPED,  la FESCI et les structures  a pu se tenir. Le Président Erick Koné après avoir perçu la quintessence des revendications de la FESCI  égrainées par son Secrétaire Générale Adjoint  ( SGA)  qui portaient autour de la suppression des frais annexes du COGES, la réhabilitation des cités universitaires a pour sa part appelé à l’apaisement. De son avis, ces revendications sont légitimes mais inopportunes compte tenu du climat politique actuel.

Il a appelé à privilégier la voie du dialogue. Un appel entendu par les responsables de la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’ivoire. Par la voix de leur Secrétaire général adjoint ont salué cette démarche du CARPED et s’inscrire résolument dans ce schéma des hommes forts, le dialogue.

 Par ailleurs, 10 ordinateurs portables ont été remis  à la FESCI et 10 autres, aux structures estudiantines qui ont pris part  à cette rencontre.

Le Secrétaire Général Adjoint de la Fesci a remercié le donateur . «  Nous remercions le Grand frère pour sa démarche et également au nom du Secrétaire Général Allah Saint-Clair nous lui remercions pour ses ordinateurs offerts ».

Même son de cloche avec le Comité  des élèves et Etudiants de Côte d’Ivoire ((EECI) Kablan Roland, adjoint à l’organisation.

«  Je remercie le donateur. Depuis nous avons commencé à militer c’est pour la première fois qu’une organisation de la société civile nous offre des ordinateurs. Nous en avions richement besoin pour nos cours à l’université et également  pour nos actions syndicales »

Erick Koné est un homme de paix et de cohésion sociale qui œuvre sans relâche depuis plus de 15 ans pour l’épanouissement de toutes les couches socio-économiques de l’Afrique en général et de la Côte d’Ivoire en particulier par le renforcement des actions en faveur de la Paix, de la Cohésion Sociale et du Développement. Il a été l’un des acteurs clé de la Recherche de Paix et de Cohésion Sociale au lendemain de la crise post-électorale qu’a connue la Côte d’Ivoire en 2011.

©CotedivoireNews 

Abdoul Hakim

Suivez toujours l’actualité sur Côte d’Ivoire News

Cotedivoirenews

Banque: Jean Luc Konan lance Inclusive Bank après le succès de Cofina

Published

on

Jean Luc Konan

Côte d’Ivoire – Economie – Après la mésofinance avec cofina, Jean Luc Konan va à la conquête du marché bancaire avec Inclusive Bank. Un établissement bancaire qui sera lancé depuis Abidjan avec pour vocation de s’étendre aux autres pays de l’espace UEMOA.

D’après nos informations, c’est une société anonyme avec conseil d’administration, Inclusive Bank est doté d’un capital de 15 milliards FCFA. La direction générale est confiée à Yalis Sané, directrice marketing et communication du groupe Cofina qui fut un temps la numéro 2 de Cofina Sénégal. Jean Luc Konan est annoncé comme président du conseil d’administration.

©CotedivoireNews avec SIKKA FINANCE

Suivez toute l’actualité sur Côte d’Ivoire News

Lire Plus

Cotedivoirenews

Grand Prix des transports de l’Afrique de l’ouest 2020: La 7ème édition le 18 décembre 2020

Published

on

Côte d’Ivoire – Transport – « De la nécessité d’une mobilité urbaine fluide, confortable et sécurisée en temps de Covid-19; enjeux, stratégies et perspectives ». Tel est le thème retenu pour la 7ème édition du Marché des transports de l’Afrique de l’ouest (Matao) prévue le 18 décembre 2020. La cérémonie de lancement marquant les 10 ans de cette distinction, a été lancée officiellement le mardi 24 novembre 2020, à Star Auto de Marcory.

Auguste Danoh, initiateur et Président du comité d’organisation de ce rendez-vous, a affirmé qu’il s’agit d’un important événement de promotion et de valorisation du secteur des transports. « Le Grand prix des transports de l’Afrique de l’ouest est la plateforme de rencontre conviviale, de partage et de célébration de l’excellence au niveau des sous-secteurs routier, ferroviaire, maritime et aérien dans la sous-région ouest africaine », a expliqué l’initiateur de ce prix. En outre, Auguste Danho indique que depuis janvier 2010 « nous nous consacrons avec passion et détermination à ce sacerdoce, celui de contribuer à l’amélioration de l’image de ce secteur économique ». S’agissant de l’édition de 2020, il a informé qu’il s’agira de donner un peu plus de visibilité et de compréhension aux actions du gouvernement entrepris dans le domaine du transport, en cette période de crise sanitaire liée au COVID-19. 

Poursuivant, le promoteur du Grand Prix Matao, souligne que l’édition 2020 de ce Prix, permettra de mener la réflexion sur la réorganisation, repenser et professionnaliser le secteur du transport en cette période de Covid-19, en vue une mobilité urbaine fluide, confortable et sécurisé pour les usagers et les transporteurs. 

Le représentant du ministre des Transports, à savoir son directeur de communication, Samou Diawara a rassuré les initiateurs du Matao quant au soutien du ministre Amadou Koné à accompagner ce prix qui prône l’excellence dans le secteur. Il a informé ces derniers que le ministre se réjoui du thème choisi pour cette édition, qui rentre selon lui, dans la vision du gouvernement à professionnaliser le secteur du secteur afin de le rendre plus dynamique.

Même son de cloche de la part du directeur général du Haut conseil des entreprises de transports de Côte d’Ivoire, Diaby Brahima, qui a salué cette initiative et a promis de travailler à la professionnalisation du secteur des transports. Pour lui, le transport doit passer du stade de service au stade de droit comme la santé qui est aujourd’hui un droit. De ce fait, le secteur devra se professionnaliser. 

Quant à Coulibaly Nouhoun, Directeur général de Star Auto, il a pris l’engagement, avec l’appui de ses partenaires, de faire avancer le vaste projet de renouvellement du parc auto. Et cela, à travers la qualité des véhicules mis à la disposition des transporteurs et la mise en place d’un service après-vente de qualité.

Star auto, entité désignée par l’Etat pour le renouvellement du Parc auto en Côte d’Ivoire, est le partenaire officiel de l’édition 2020. Cette structure est détenue par feu Kassoum Coulibaly, un grand transporteur du pays et de la sous-région.

©CotedivoireNews

Akinbola Djamal

Suivez toute l’actualité sur Côte d’Ivoire News

Lire Plus

Cotedivoirenews

Région du Goh: A Oumé, une messe d’action de grâce organisée pour la libération Maurice Kakou Guikahué

Published

on

Messe à Guikahué

Côte d’Ivoire – Région du Goh – Une messe d’action de grâce a été organisée dimanche 22 novembre à la paroisse Saint Christophe d’Oumé pour demander la libération du secrétaire exécutif en chef du PDCI RDA, Maurice Kakou Guikahué,

Le commissaire politique de la Jeunesse du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) du Gôh, Patrick Yao Logbo Denis, a annoncé une tournée nationale de prière dans les églises, pour demander la libération du secrétaire exécutif en chef de son parti, Maurice Kakou Guikahué.

« Moi, j’envisage la voix et la voie de dieu, car avec Dieu, tout est possible », a déclaré M. Logbo, à la faveur d’une conférence de presse qui a suivi la messe d’action de grâce. Il avait à ses côtés, la délégation des jeunes de la région du Gôh.   

La messe a été dite par le père Adji Marcellin, curé de la paroisse.

Plusieurs dirigeants du PDCI ont été interpellés et placés sous mandat de dépôt, suite à l’appel à la désobéissance civile et au boycott, lancée par l’opposition politique, lors du scrutin présidentiel du 31 octobre 2020, pour protester selon eux, contre le troisième mandat du président Alassane Ouattara.

A LIRE AUSSI// Politique-Le président du PEC-CI, Rémi Ebrin Yao à Emmanuel Macron: «respecter purement et simplement notre constitution »

Le président du PDCI, Henri Konan Bédié a annoncé samedi dernier qu’il cessait unilatéralement les discussions avec le pouvoir, exigeant la libération des détenus des détenus politiques. En réaction dimanche 22 novembre, le porte-parole du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP-parti au pouvoir), le ministre Kobenan Adjoumani,  a assuré que ces derniers ne seraient pas libérés et que le chef de l’Etat ne céderait pas au « chantage ».

La messe d’action de grâce pour la libération du secrétaire exécutif Kakou Guikahué est à sa deuxième étape, après celle du dimanche 08 novembre, à la paroisse Immaculée conception de Gagnoa. La prochaine messe est prévue dans la localité de Guiglo.

©CotedivoireNews

Yrebo Ben Youssef (Correspondant régional)

Suivez toute l’actualité sur Côte d’Ivoire News

Lire Plus
Advertisement Enter ad code he
re

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés