Connect with us

Biographie

Biographie: Cissé Bacongo, le parcours d’un maire ambitieux

Published

on

Biographie de Cissé Bacongo maire de Koumassi

Côte d’Ivoire – Biographie – Docteur en droit, il est titulaire d’un diplôme d’études supérieures spécialisées de droit des affaires, option internationale (DESS) et d’un diplôme de juriste conseil d’entreprise (DJCE), Ibrahim Bacongo Cissé est actuellement maire de Koumassi.

Avocat, écrivain, enseignant et homme politique ivoirien, Ibrahim Bacongo Cissé (également désigné sous le nom de Cissé Bacongo), est né le 8 mars 1955 à Mankono. Il est actuellement ministre auprès du  président de la République chargé des affaires politiques et maire de la commune de Koumassi.

Auparavant secrétaire national du Rassemblement des républicains et chargé des affaires juridiques et institutionnelles, il a assuré la fonction de ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique depuis le 28 décembre 2005 et, et devient ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative le 12 mars 2014.

Docteur en droit, il est titulaire d’un diplôme d’études supérieures spécialisées de droit des affaires, option internationale (DESS) et d’un diplôme de juriste conseil d’entreprise (DJCE). Il a effectué ses études supérieures à l’Université Toulouse I en France.

Depuis 1990, Ibrahim Bacongo Cissé est chargé de cours à l’Unité de formation et de recherche (UFR) des sciences juridiques, administratives et politiques, à la Faculté de droit de l’Université de Cocody. Consultant permanent au cabinet Jeantet et Associés/Afrique, membre français de l’Alliance of European lawyers, cabinet d’avocats d’affaires d’Europe continentale, il intègre, en qualité de consultant interne permanent, le cabinet Conseils associés en Afrique à partir de mars 1993.

Ibrahim Bacongo est membre fondateur du Rotary Club Côte d’Ivoire. Il est également l’auteur du livre Alassane Ouattara, une vie singulière.

Le 14 décembre 2007, Ibrahim Bacongo Cissé a reçu le prix du meilleur membre du Gouvernement.

En 2018, Ibrahim Bacongo, se présente et remporte les élections législatives dans la commune de Koumassi.

Le 13 mars 2012, il est reconduit comme ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique dans le nouveau gouvernement de Jeannot Kouadio-Ahoussou.

Critiques

Ministre de l’enseignement supérieur depuis décembre 2005, Ibrahim Bacongo Cissé fait l’objet de nombreuses critiques, d’une part en raison de la mauvaise gestion des universités publiques ivoiriennes. En effet, en dépit des importants travaux de réhabilitation et de reconstruction effectués entre 2011 et 2012 (et qui ne sont que partiellement terminés), il manque des infrastructures adéquates, de nombreux équipements pédagogiques, des services aux étudiants, des professeurs opérationnels et une organisation efficace. Les problèmes n’étant pas résolus avec le temps, il a été la cible d’une manifestation d’étudiants à l’université Houphouët-Boigny ayant dégénéré en émeute le 13 mai 2013. Le lendemain, le ministre dément l’existence de problèmes d’équipement.

Ibrahim Bacongo Cissé est également critiqué pour son rôle lors des élections locales ivoiriennes de 2013, au cours de laquelle le tabloïd Échos de Koumassi, acquis au ministre, a été suspendu par le Conseil national de la presse pour cause de dénigrement, injures, diffamation et calomnie. Il est, par la suite, de nouveau la cible de critiques en raison des violentes émeutes à Koumassi après l’annonce des résultats, violences imputés à ses militants armés de gourdins et de machettes, obligeant l’intervention du CCDO pour disperser les manifestants avec des gaz lacrymogènes.

Ibrahim Bacongo Cissé s’est par la suite défendu de toute violence dans un entretien accordé à Fraternité Matin, regrettant les graves violences de ses militants, et rappelant que son adversaire utilisait également des arguments fallacieux, voire diffamants pendant la campagne.

Ibrahim Bacongo Cissé est régulièrement soupçonné, voire accusé, de corruption et de détournement de fonds au sein de son ministère, en relation étroite avec Adama Méité, par ailleurs limogé en août 2012 à la suite de soupçons de malversations dans le cadre d’attributions de marchés publics.

©CotedivoireNews

Biographie

Biographie: Chantal Fanny, parcours de la première femme maire de Kaniasso

Published

on

Chantal-Fanny-ambassadrice

Publié ce mercredi 13 Novembre 2019, à 09h10min (Temps de lecture: 2min)

Côte d’Ivoire – Biographie – Diplomate de carrière, Chantal Fanny est la première femme élue Maire de la commune de Kaniasso, depuis Avril 2013. Découvrez le parcours de cette femme battante.

Maire de la commune de Kaniasso, Diplomate de carrière, mère de trois (03) enfants et passionnée de cuisine du monde, Chantal FANNY est l’aînée des 2 héritières de feu l’Ambassadeur Inza FANNY.

Chantal Fanny, maire de la commune de Kaniasso

Cette diplômée de science politique de l’Université Laval (Canada), également titulaire d’un DESS en Communication et doctorante en Science politique, a ensuite gravi les échelons, passant les grades de secrétaire adjoint et secrétaire des Affaires étrangères, conseiller des affaires étrangères, ministre plénipotentiaire des Affaires étrangères et depuis fin décembre 2018, ambassadeur plénipotentiaire de la République de Côte d’Ivoire.

Elle est également sénatrice de la région du Folon.

En mai 2019, l’ambassadrice et maire Chantal Fanny, a été faite Officier de l’ordre national par la Grande chancellerie de l’Ordre national de Côte d’Ivoire.

Aussi, son ancienne Université qui suit et actualise jalousement le fichier de ses anciens étudiants s’est-il empressé de saluer cette prouesse.

Abran Saliho

©CotedivoireNews 

Lire Plus

Biographie

Titre du Livre : Afrique et développement : Ou sont passés nos intellectuels ?

L’industrialisation est le résultat du processus évolutif inexorable de notre espèce et de notre environnement. Une société est dite moderne, prospère et développée lorsque ses leaders fondent les activités économiques sur ….

Published

on

By

L’industrialisation est le résultat du processus évolutif inexorable de notre espèce et de notre environnement. Une société est dite moderne, prospère et développée lorsque ses leaders fondent les activités économiques sur l’industrialisation et font preuve d’une gestion sage des biens et des personnes de sorte que tout le monde s’y épanouisse. L’humanité est rentrée dans une nouvelle phase de son évolution. En effet, les progrès scientifiques, techniques et industriels ont fourni des résultats spectaculaires au monde (la voiture, l’avion, la télévision, le téléphone, l’ordinateur, Internet…). Cela a fait naître un nouveau contexte de développement dans lequel tous les pays sont en train de s’inscrire. Tous les pays dits actuellement développés ont atteint ce stade grâce à l’industrialisation et la technologie. De nombreux autres pays à travers le monde leur ont emboîté le pas et ils connaissent en ce moment une évolution sans pareil. Une nouvelle civilisation mondiale est donc née : la civilisation industrielle, technique et technologique. Le XXème siècle, tournant décisif avant l’entrée dans le 3ème millénaire, a consacré cette civilisation à partir de l’émergence d’une nouvelle génération de pays développés après les pays européens et nord-américains. A ce rendez-vous des grandes nations, les États africains avaient brillé par leur absence (à l’exception de l’Afrique du sud dirigée, faut-il le dire, par une population d’origine européenne jusqu’en 1994). disponible apartir du 12 juillet >> Amazon.com

Lire Plus

Biographie

Biographie: Qui est Téné Birahima Ouattara président du conseil régional du Tchologo

Published

on

Biographie de Téné Birahima Ouattara, président du conseil régional du Tchologo

Côte d’Ivoire – Biographie – Élu président du conseil régional du Tchologo (au nord de la Côte d’Ivoire),Téné Birahima Ouattara dit Photocopie est un homme discret et rigoureux.

Fils de Feu El Hadj Dramane OUATTARA et de Feu Hadja Nabintou CISSE, Monsieur Birahima Téné OUATTARA  alias « Photocopie » a été élu président du conseil régional du Tchologo au soir des dernières élections locales.

Il est le frère cadet de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire.

Membre du Rassemblement de Républicains (RDR), Monsieur Birahima OUATTARA y occupe la fonction de Trésorier Général.

Elu Député de KONG en 2011 avec une majorité écrasante, c’est sans surprise qu’il devient le Premier magistrat de cette ville historique en 2013.

Homme discret, il est aussi est un homme d’action  doté de solides expériences managériales et politiques.

Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre en Charge des Affaires Présidentielles  OUATTARA Téné Birahima est un homme pétri de valeurs républicaines (Discipliné, Rigoureux, Travailleur, etc….)  dont doit s’inspirer  la jeunesse ivoirienne.

©CotedivoireNews 

Lire Plus
Advertisement Enter ad code he
re

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés