Connect with us

Biographie

Biographie: Découvrez le parcours de Denis Kah Zion, maire de Toulepleu

Published

on

Denis Kah Zion biographie

Côte d’Ivoire – Biographie – Marié et père de 3 enfants, Denis Kah Zion est premier magistrat de la commune de Toulepleu. Il est avant tout, un fervent croyant pratiquant. Ci-après le parcours exemplaire du journaliste chevronné.

Depuis le 02 Novembre 2011, Denis Kah Zion, Président fondateur des Editions « Le Réveil » est le Président du Conseil d’Administration de la Poste de Côte d’Ivoire.

De son Toulépleu natal, dans l’Ouest de la Côte d’Ivoire, où il vit le jour le 12 avril 1964, Zion Kah Denis va se retrouver au Lycée moderne de Grand-Bassam pour son cycle secondaire.

En 1985, dans la cité insulaire, au Lycée moderne de Grand-Bassam donc, il obtient son Baccalauréat Série A2.

De 1986 à 1990, c’est la Faculté des Lettres modernes de l’Université nationale d’Abdjan-Cocody qui l’accueille. Dans un parcours sans faute, il décroche sa Licence Es Lettres avec un C1 en Communication (Cercom).

En 1990-1991, il boucle sa Maîtrise en Communication avec un C2 en Presse écrite.

Très tôt donc, le jeune Denis Kah Zion est piqué par le virus de la communication.

En 1991, il est Journaliste stagiaire à Fraternité Matin, le quotidien pro-gouvernemental pendant 6 mois.

Ainsi débutait son expérience professionnelle.

Curriculum Vitae

EXPERIENCE PROFESSIONNELLE

Depuis Janvier 2012 : Président Directeur Général des Editions « Le Réveil »

2007-2011: Directeur Général et Gérant des Editions « Le Réveil » (éditant les journaux Le Nouveau Réveil et Le Repère) et des ouvrages littéraires (déjà édités : GBAGBO Le Petit de Sylvain TAKOUE, Prisonnier en Côte d’Ivoire d’Assalé TIEMOKO, N’GONDI ou Palabres de Venance KONAN et de Tiburce KOFFI et Le Jeu de la Vie de Clémentine CAUMMAUET)

2001-2004 : Directeur Général, Gérant et Directeur de la Publication du quotidien « Le Nouveau Réveil » et de l’hebdomadaire

« Le Repère »

24 Décembre 1999 à Juin 2001: Directeur de la Publication par intérim du « Réveil Hebdo »

1997-1999 :       Rédacteur en Chef Central avec rang de directeur de la rédaction du Groupe de Presse « Le Réveil » (Le Réveil Hebdo et La Nouvelle République)

1994-1997 : Journaliste et Chef du Service des Reportages au « Réveil Hebdo » et à « La Nouvelle République »

Fév. 1992-Déc. 1994: Journaliste à l’hebdomadaire officiel du PDCI-RDA « Le Démocrate »

1991: Journaliste Stagiaire à Fraternité Matin pendant 6 mois au service Société.

CURSUS SCOLAIRE ET ACADEMIQUE

1985 : BAC Série A2 (Lycée Moderne de Grand Bassam)

1986-1987 : DEUG 2 (Lettres Modernes) Université d’Abidjan

1989-1990 : Licences Es-lettres (Lettres Modernes) avec un C1 en Communication (CERCOM)

1990-1991 : Maitrise en Communication avec C2 en presse écrite.

FORMATIONS PROFESSIONNELLES ET SEMINAIRES

1993 : 6 mois de formation en journalisme en Egypte (Caire et Alexandrie) au compte de l’Union des Journalistes Africains (UJA).

Participation à plusieurs séminaires nationaux et internationaux sur le renforcement des capacités journalistiques et le management d’une entreprise de presse.

RESPONSABILITES PROFESSIONNELLES

1994 : Membre du tout premier bureau de l’OLPED (Observatoire de la Liberté de la Presse de l’Ethique et de la Déontologie)

1996-1997 : Membre de la commission d’attribution de la carte d’identité de Journaliste professionnel

D’Août 2005 à Octobre 2011: Premier Président élu du Bureau Exécutif du Groupement des Editeurs de Presse de Côte d’Ivoire (GEPCI)

Depuis le 23 Octobre 2011 : Président Honoraire du GEPCI (après 6 ans de présidence)

Depuis Octobre 2005 : Membre Fondateur du Bureau du Forum des Editeurs Ouest-Africains

Depuis Octobre 2005 : Membre Fondateur du Bureau du Forum des Editeurs Africains

Depuis Juin 2007 : -Membre de l’Association Mondiale des Journaux (AMJ)

-Membre du Forum Mondial des Editeurs (FME)

Août 2008 à Mai 2011: Elu 1er Vice-président de la Commission Paritaire de la Carte d’Identité de Journaliste professionnel et des Professionnels de la Communication

Juillet 2009 au 20 Janvier 2012: Administrateur élu au BURIDA (Bureau Ivoirien des Droits d’Auteur) représentant le collège des Editeurs de presse.

Depuis Août 2010 : Promoteur du Complexe Hôtelier « La Maison des Hôtes de Toulépleu » rebaptisé Hôtel BAHABLY.

Depuis 16 Juin 2011 :         Promoteur et propriétaire de Radio Paix Toulépleu (Radio de proximité) ;

Depuis le 10 Décembre 2011: Membre de la Commission Gouvernance Ethique-RSE (CGECI)

Depuis Novembre 2013 : Membre Fondateur de l’Institut National des Administrateurs de Côte d’Ivoire (INAD-CI)

Depuis Avril 2015 : Membre du Conseil d’Administration de l’INADCI

Depuis mars 2014 : Membre du Bureau Exécutif national de l’UVICOCI (Union des villes et Communes de Côte d’Ivoire)

Depuis Décembre 2014 : Président élu du Réseau des Radios des Districts des Régions et des Communes de Côte d’Ivoire

FORMATIONS ET EXPERIENCES PROFESSIONNELLES

De février 1992 à décembre 1994, il est journaliste titulaire à l’hebdomadaire « Le Démocrate ». Il se fait remarquer par la forme de sa plume, avec des reportages et des analyses très fouillées.

En 1993, voulant parfaire son Art, le jeune journaliste participe à plusieurs formations professionnelles et à de nombreux séminaires. Ainsi, pendant 6 mois, il participe à une formation en journalisme en Egypte, au Caire et à Alexandrie, pour le compte de l’Union des journalistes africains (Uja).

De 1994 à 1997, ses supérieurs ayant apprécié son abnégation, il est journaliste et Chef du service des Reportages à la fois à « Le Réveil Hebdo » et à « La Nouvelle République ».

De 1997-1999, Denis Kah Zion devient Rédacteur en chef central avec rang de Directeur de la rédaction du Groupe de presse « Le Réveil », éditeur de « Le Réveil Hebdo » et « La Nouvelle République ».

Du 24 décembre 1999 à 2001, fidèle à ses convictions, Denis Kah Zion résiste à la bourrasque du coup d’Etat et devient Directeur de la publication par intérim du « Réveil Hebdo ». Les Responsabilités professionnelles du journaliste, à partir de cette année, vont éclater au grand jour. Car, ayant participé à toutes les luttes pour la défense des droits des journalistes.

 En 1994 déjà, Denis KAh Zion est membre du tout premier bureau de l’Observatoire de la liberté dela presse de l’éthique et de la déontologie (Olped).

De 1996 à 1997, il siège à la Commission d’attribution de la carte d’identité du Journaliste professionnel.

 De 2001 à 2004, au niveau de son entreprise, il devient le directeur général, gérant et directeur de la publication du quotidien « Le Nouveau Réveil » et de l’hebdomadaire « Le Repère ».

 En août 2005, Denis Kah Zion œuvre activement à la mise sur pied du Groupement des éditeurs de presse de Côte d’Ivoire « Gepci). Pour son activisme, ses collègues éditeurs leur accorderont deux mandats comme 1er président du Bureau exécutif du Gepci jusqu’en octobre 2011.

En octobre 2005, le président du Gepci est membre fondateur du bureau du Forum des éditeurs ouest-africains. En juin 2007, Denis Kah Zion est désigné a Cape Town comme membre de l’Association mondiale des journaux et membre du Forum mondial des éditeurs.

De 2007 à 2011, Denis Kah Zion donne du volume à son groupe de presse. Il y ajoute le volet « Editions ». Ansi, devient-il, à la fois, directeur général et gérant des Editions « Le Réveil ». Outre l’édition des journaux « Le Nouveau Réveil » et « Le Repère », le groupe de presse « Le Réveil » a ajouté une autre corde à son arc, l’édition d’ouvrages littéraires. Sont déjà parus dans l’écurie « Le Réveil » : Gbagbo-le-petit (Sylvain Takoue), Prisonnier en Côte d’Ivoire (ASSALE Tiemoko), N’gondi ou palabres (Tiburce Koffi et Venance Konan) et le Jeu de la vie (Clementine Kaumouhet). Denis Kah Zion se montre manager.

RESPONSABILITES PROFESSIONNELLES, POLITIQUES ET SOCIALES

D’août 2008 à mai 2011, le poste de 1er Vice-président de la Commission paritaire de la carte d’identité des Journalistes et des professionnels de la communication est confié à Denis Kah Zion.

De juillet 2009 à janvier 2012, il est élu administrateur du Bureau ivoirien des droits d’auteur (Burida), représentant le Collège des éditeurs de presse.

Depuis août 2010, Denis Kah Zion est devenu, à proprement parler, agent de développement. Il est le promoteur du complexe hôtelier « La Maison des hôtes de Toulépleu ».

Depuis le 16 juin 2011, pour aider à la réconciliation et ramener la paix dans sa région natale, voire dans toute la Côte d’Ivoire, Denis Kah Zion a créé une radio de proximité « La radio de Toulépleu, pour passer les messages de concorde du Gouvernement ivoirien.

Depuis le 10 décembre 2011, Denis Kah Zion est membre de la Commission-Gouvernance-Ethique-Rse (Cgeci).

En janvier 2012, Denis Kah Zion est devenu le Président directeur général, et ensuite Président fondateur des Editions « Le Réveil » compte de ses nombreuses Responsabilités politiques Denis Kah Zion est membre du Pdci-Rda depuis sa tendre jeunesse.

 En avril 2002, depuis le 11ème congrès de son parti, il est : – membre du Secrétariat général – membre du Bureau politique – membre de la Délégation départementale de Toulépleu

Depuis le 7 décembre 2011, Délégué départemental du Pdci-Rda de Toulépleu.

Depuis le 02 novembre 2011, toutes les prises de position courageuses de Denis Kah Zion, son engagement pour les causes justes, ses compétences éprouvées dans des activités diverses, dont le management, le journalisme, l’édition, sont remontés jusqu’au haut de l’Etat. Le président de la République Son Excellence Alassane Ouattara, lui a témoigné sa confiance en le nommant en qualité de Président du Conseil d’administration de La Poste de Côte d’Ivoire.

Le 15 janvier 2013, Denis Kah ZION a été élevé au grade d`officier de l`Ordre National, pour services rendus à la Nation.

Et, pour boucler la boucle, Denis Kah Zion est élu brillamment Maire de la commune de Toulépleu, depuis le 21 avril 2013, lors des élections municipales.

Informations supplémentaires

RESPONSABILITES POLITIQUES

•        Membre du Secrétariat Général du PDCI-RDA de Mai 2002 à Octobre 2013

•        Membre du Bureau Politique du PDCI-RDA depuis 2002

•        Membre de la Délégation Départementale du PDCI-RDA de Toulépleu de 2002 à 2011

•        Depuis le 7 décembre 2011: Délégué Départemental du PDCI-RDA de Toulépleu

•        Maire PDCI de la Commune de Toulépleu depuis le 17 Juin 2013

•        Président de la Commission Communication et Pesse du 12ème Congrès du PDCI-RDA

•        Président de la Commission Communication et Animation du 5ème Congrès extraordinaire du PDCI-RDA

•        Superviseur Zone Cavally pour la Convention d’Investiture du Président Alassane OUATTARA Candidat à la Présidentielle

•        Depuis Février 2015, Membre du bureau Exécutif de la Coordination des Maires PDCI.

© Côte d’Ivoire News

Biographie

Biographie: Le parcours de Alain-Richard Donwahi, président du conseil régional de la Nawa

Published

on

Côte d’Ivoire – Biographie – Originaire de Soubré, dans le Sud-ouest de la Côte d’Ivoire, Alain-Richard Donwahi est l’actuel président du conseil régional de la Nawa. Découvrez son parcours enrichissant.

Alain-Richard Donwahi est le fils de Thérèse Yamaman et de Charles Bauza Donwahi. Le père et la mère sont décédés le 2 août 1997 et le 16 avril 2012.

Monsieur Alain-Richard Donwahi est né le 1er juillet 1962. Marié, père de 8 enfants.

Élu à la tête de la région de la Nawa aux dernières élections locales, Alain-Richard Donwahi, est ministre des eaux et forêts depuis juillet 2017.

Alain-Richard Donwahi obtient en 1980 le baccalauréat série D à l’École Saint-Martin-de-France de Pontoise. Il poursuit son cursus estudiantin à l’université Paris-Dauphine où il obtient en 1982 son Diplôme d’études universitaires générales (DEUG). En 1983, il intègre l’université Claremont Colleges à Claremont en Californie pour poursuivre sa formation. Il y obtient en 1987 un Bachelor in Business Economics.

Expériences Professionnelles

 Formations

 – Saint martin de France, Pontoise BAC D (1980)

– Universite paris dauphine Gestion Préparation du D.E.U.G. (1980 – 1982)

– Claremont colleges Claremont Californie. B.A. in Business Economics (1983  1987)

Activités professionnelles

Pour ce qui est des activités professionnelles du président du conseil régional de la Nawa, nous avons :

– Assistant Manager à la international Liquidators INC Los Angeles Californie, Société d`importation et de distribution d`articles de tous genres, spécialisée dans Ie « wharehouse sale » (1986-1987)

– Cadre à la Banque Internationale pour le Commerce et l`Industrie de la Cote d`Ivoire B.I.C.I.C.I. (1987-1990)

– Président et administrateur de sociétés évoluant dans les secteurs agricoles et agro industriels (hévéa, huiles essentielles de bergamote, banane, cacao…) de 1991 à ce jour

 Activités officielles

Président du conseil régional de la Nawa

Juillet 2017 à ce jour : Ministre des Eaux et Forêts

2012 à ce jour : Secrétaire du Conseil National de la Sécurité

Janvier 2017-Juillet 2017 : Ministre auprès du Président de la République chargé de la Défense

Juillet 2012-Janvier 2017 : Conseiller Spécial à la Présidence de la République en charge de la Défense et de la Sécurité

Avril 2012-Juillet 2012 : Président du comité scientifique du Groupe de Travail sur la Réforme du Secteur de la Sécurité (GT-RSS).

Alain Richard-Donwahi a eu l’opportunité de travailler avec plusieurs gouvernements.

 Gouvernement Soro Kigbafori Guillaume (2007-2012)

Conseiller Spécial du Premier Ministre chargé des questions militaires, chef de la cellule défense et sécurité

Vice-président du comité scientifique du Groupe de Travail Restructuration et Refondation de l’Armée (GTRRA) représentant le Premier Ministre

Membre de la Commission Nationale de Lutte contre la Prolifération et la Circulation des Armes Légères et de Petits Calibres (COMNAT-ALPC) représentant le Premier Ministre

Gouvernement Charles Konan Banny (2006-2007)

Conseiller spécial du Premier Ministre chargé de la Jeunesse et du DDR (Désarmement, Démobilisation et Réinsertion)

Secrétaire du Conseil national de Sécurité (CNS)

 Gouvernement Seydou Diarra (2003-2005)

Conseiller spécial du Premier Ministre, chargé de la sécurité, de la jeunesse, des sports et du service civique et du chapitre 7 de l’accord de Linas Marcoussis

Président de la Commission Nationale pour le Désarmement, la Démobilisation et la Réinsertion (CNDDR)

Coordonnateur général du Programme National de Démobilisation, de Désarmement, de Réinsertion des ex-combattants et de Réhabilitation des Communautés affectées par le conflit (PNDDR\RC)

Président du comité civilo-militaire pour la restructuration et la refondation de l’armée

 Activités sociales

Président de l’Organisation Interafricaine de Café (OIC) ;

Président du Crédit Côte d’Ivoire ;

Administrateur de plusieurs sociétés commerciales de la place ;

Membre de la table ronde des hommes d’affaires de la Banque Africaine de Développement (BAD) dont il est élu Vice-Président en 1995 ;

Planteur et exportateur (bananes, ananas, agrumes, hévéa).

Président de l’Africa Sport National

 Activités politiques

Président du Conseil Régional de la Nawa 2013 à ce jour

Conseiller général du Département de Soubré (2002-2006)

Secrétaire Exécutif Chargé de l’Agriculture et de la protection de la Forêt : Alain Richard DONWAHI au PDCI-RDA

 Décorations

Au titre des décorations nationales et étrangères, le président du conseil régional de la Nawa, par ailleurs ministre Ivoirien des Eaux et forêts, Alain-Richard Donwahi est titulaire de:

Grand Officier de la légion d’Honneur

©CotedivoireNews

Lire Plus

Biographie

Biographie: Qui est Issouf Doumbia, maire de Bingerville

Published

on

Depute-maire-DOUMBIA-ISSOUF

Côte d’Ivoire – Biographie – Diplômé en mécanique industrielle, Issouf Doumbia est député-maire de la commune de Bingerville. Découvrez le parcours de cet homme au service de sa communauté.

Natif de Bingerville, Issouf DOUMBIA est le fils de M. DOUMBIA Moussa et de Mme DOUMBIA né AKE Akrebie Marie. Il a été élu maire de la commune de Bingerville, au soir du 13 octobre 2018.

Âgé dans la trentaine, le maire Issouf Doumbia est père de trois enfants. Après l’obtention d’un diplôme en mécanique industrielle il lance sa start up spécialisée dans le foncier et l’immobilier. Ce coup d’essai s’avère être un coup de maître. A ce jour, 8 ans plus tard, il dirige avec brio son entreprise d’une cinquante d’employés qui génère un chiffre d’affaires annuel de plus de 500 millions de francs CFA. Malgré son succès, le député-maire est resté attaché à Bingerville, cette terre qui l’a vu naître, grandir et réussir. 

Ainsi a travers diverses actions sociales et économiques, il a mis sa notoriété et ses ressources au service des populations.

Élu député à l’assemblée nationale de Côte d’ivoire en 2017, l’Honorable Issouf Doumbia défend les intérêts de sa communauté à l’hémicycle.

Son attachement ainsi que ces actions à l’endroit de la population de Bingerville, lui a permis d’être élu maire de la commune aux derniers élections municipales.

Aujourd’hui maire de la commune de Bingerville, Issouf Doumbia souhaite mettre en place un plan de développement dans l’intérêt de sa communauté à la Mairie.

©CotedivoireNews

Lire Plus

Biographie

Biographie: Le parcours de Jeannot Ahoussou-Kouadio, premier président du SENAT Ivoirien

Published

on

Biographie de Ahoussou-Kouadio premier président du Sénat Ivoirien

Côte d’Ivoire – Biographie – Marié, et père de six (6) enfants, Jeannot Ahoussou-Kouadio né le 6 mars 1951 à Raviart, est le tout premier président du Sénat Ivoirien. Découvrez le parcours exemplaire de cet homme de convictions.

Ancien Premier Ministre, Ministre d’Etat auprès du Président de la République, Jeannot Ahoussou-Kouadio est le premier président du Sénat Ivoirien.

Juriste de formation, Me Jeannot Ahoussou-Kouadio est titulaire du Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat (CAPA) depuis Novembre 1980, après des études universitaires sanctionnées par une Maîtrise en Droit, option carrières des Affaires, à l’Université d’Abidjan en 1977.

Cette formation juridique est complétée par un Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées (DESS) en Gestion des Entreprises obtenu à RENNES en 1978.

Consultant-Formateur à l’INPP (Institut National du Perfectionnement Permanent), de 1979 à 1980, il exerce au Barreau d’Abidjan depuis 1981.

Sa carrière politique débute dès 1970 où il est membre du bureau du MEECI du Lycée Classique de Bouaké. Il sera par la suite, Président de l’Association des Elèves et Etudiants de la Sous-préfecture de DIDIEVI de 1975 à 1977.

Membre du bureau du MEECI de la Faculté de Droit de 1975 à 1977, il est Président du Comité de base du PDCI-RDA de la Cité Fairmont de 1990 à 1995.

Rapporteur Général Adjoint de la Commission de politique Générale au  VIV ème Congrès du PDCI-RDA, Me Jeannot Ahoussou-Kouadio est Président de la Cellule des Juristes militants du PDCI-RDA depuis 1990.

Membre du Bureau de la Coordination Régionale du PDCI Yamoussoukro, chargé des Affaires Juridiques, Membre du Bureau Politique du PDCI-RDA, il est depuis le XIème Congrès du PDCI-RDA, Secrétaire Général Adjoint de ce Parti, chargé des Affaires Juridiques.

Conseiller Economique et Social en 1999, Maître Jeannot Ahoussou-Kouadio est Député de la Circonscription électorale de DIDIEVI et TIE-N’DIEKRO (département de DIDIEVI) depuis 2000, après avoir été successivement, Conseillé Municipal de la Commune de Didiévi de 1985 à 1990, Maire Adjoint d’Attécoubé de 1990 à 1995 et Grand Conseiller de la Ville d’Abidjan.

En Janvier 2002 à Yamoussoukro, il participe à la rencontre des quatre grands leaders politiques ivoiriens. Nommé Ministre de l’Industrie et de la Promotion du Secteur Privé le 05 août 2002, Maître Jeannot Ahoussou-Kouadio participe aux négociations inter-ivoiriennes de Lomé, au titre de la délégation ivoirienne et fait partie du Comité des personnes ressources du PDCI-RDA aux négociations de LINAS-MARCOUSSIS.

Après son départ du Gouvernement en décembre 2005, il se consacre pleinement aux activités du PDCI-RDA et assiste le Président Henri Konan BEDIE au cours des principales rencontres politiques sur la crise ivoirienne aussi bien en Côte d’Ivoire qu’à l’étranger.

A ce titre, il participe régulièrement aux réunions du Cadre Permanent de Concertation (CPC) dans le cadre du suivi des Accords de Ouagadougou, aussi bien à Ouagadougou, Abidjan et Yamoussoukro, en qualité de personne ressource.

Elu à la tête de l’Association des Cadres et Elus PDCI-RDA du Grand-Centre (AEC-GC) en 2010, il est désigné successivement Directeur National de Campagne du Candidat du RHDP, SEM Alassane Ouattara pour l’élection présidentielle du 28 novembre 2010 et d’octobre 2015.

Maitre Jeannot Ahoussou-Kouadio est nommé le 05 décembre 2010, Ministre d’Etat, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme du Gouvernement de la République de Côte d’Ivoire et, cumulativement, Ministre délégué dans les fonctions de Ministre de la Construction, de l’Urbanisme et de l’Habitat.

Le 1er juin 2011, Maitre Jeannot Ahoussou-Kouadio est reconduit dans le gouvernement, en tant que Ministre d’Etat, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice. Poste qu’il occupera jusqu’à sa nomination dans les fonctions de Premier ministre de la République de Côte d’Ivoire, le mardi 13 mars 2012. Il cumule les portefeuilles de Premier ministre, Garde des Sceaux, ministre de la Justice jusqu’au 14 Novembre 2012.

Maitre Jeannot Ahoussou-Kouadio est nommé le 09 Janvier 2013, Ministre d’Etat auprès du Président de la République.

Elu Président du Conseil Régional du Bélier à l’issu du scrutin du 21 avril 2013, il est plébiscité Président de l’Assemblée des Régions de Côte d’Ivoire –ARCI – le 13 Août 2013 qui deviendra plus tard Assemblée des Régions et Districts de Côte d’Ivoire – ARDCI.

Il est en charge depuis le 29 Août 2013 du dialogue politique national.

A la suite du 12ème Congrès du Pdci-Rda d’octobre 2013, il est nommé Vice-président du PDCI-RDA.

Il est depuis 2014, Vice-président de l’Association Internationale des Régions Francophones (AIRF), Membres du Conseil d’Administration de l’AIRF et Président du Groupe de travail : Décentralisation – Affirmation du rôle des Régions et Recherche de Financement.

Après le remaniement ministériel du 12 janvier 2016, Maitre Jeannot Ahoussou-Kouadio a été nommé Ministre d’Etat auprès du Président de la République chargé du dialogue politique et des Relations avec les Institutions.

Depuis Avril 2018, il a été élu premier président du Senat Ivoirien, poste.

©CotedivoireNews

Lire Plus
Advertisement Enter ad code here

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés