Connect with us

Biographie

Biographie: Qui est Anne Ouloto présidente du conseil régional du Cavally

Published

on

Biographie Anne Ouloto

Côte d’Ivoire – Biographie – Actuellement ministre de l’Assainissement et de la Salubrité,  Anne Désirée Ouloto est une femme politique née le 20 avril 1966. Elle est également présidente du conseil régional du Cavally.

Anne Ouloto

Titulaire d’un Baccalauréat littéraire, Anne Ouloto a rêvé d’être une grande militante, très active sur le terrain. Son ambition est de faire découvrir et mieux faire connaître le RDR et le Président Alassane Ouattara au plan national, et particulièrement à Toulepleu, sa région d’origine.

Après un cycle primaire à Notre Dame du Plateau, elle entame le cycle secondaire à Bouaké en 1976, où ses parents sont affectés. La jeune Fille fréquente alors le Petit Bahut (Collège Moderne de jeunes filles), puis le grand bahut (Lycée de jeunes filles), et obtient le baccalauréat littéraire en 1985.

Elle s’inscrit alors à la Faculté de droit à l’Université de Cocody, mais avec la crise universitaire de 1990 qui a laissé aux étudiants de longs mois d’oisiveté, elle est gagnée par une volonté d’autonomie tenace, qui l’engage vers une carrière d’enseignante. Ainsi, jusqu’en 1996, elle transmet le savoir aux écoliers du primaire.

A partir de 2000, saisissant l’opportunité d’une nouvelle expérience, elle intègre l’ANARE (Autorité Nationale de Régulation du Secteur de l’Electricité), où elle travaille jusqu’en 2005 en qualité d’Assistante de Direction du Directeur Juridique, puis du Président du Conseil d’Administration.

En 2006, ses qualités de militante engagée, loyale et déterminée, lui valent son entrée au Cabinet du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, aux côtés du Ministre Cissé Bacongo. Elle y occupe d’abord les fonctions de Chargée d’Etudes, chargée de la politique du genre en milieu Universitaire. En 2007, vu sa capacité de travail, sa force de caractère et sa personnalité, elle est promue Chef de Cabinet, poste qu’elle occupe jusqu’à l’avènement de la crise poste électorale de novembre 2010.

En Mai 2010, Anne Désirée Ouloto est nommée Ministre de la Salubrité Urbaine, poste qu’elle occupe jusqu’à Novembre 2012. A la faveur de la formation du dernier gouvernement le chef de l’Etat lui renouvelle sa confiance en lui confiant le Ministère de la Solidarité, de la Famille, de la Femme, et de l`Enfant.

PARCOURS POLITIQUE

Ses parents voulaient en faire une Juriste (Avocate ou Magistrate), mais pour des raisons personnelles, elle se passionne pour l’enseignement, avant de succomber aux charmes dévorants de la politique.

Le chemin de la politique commence pour elle dès la classe de 3ème où elle se fait élire Présidente du MEECI (Mouvement des Elèves et Etudiants de Côte d’Ivoire) au collège moderne de jeunes filles à Bouaké. C’est en cette qualité qu’elle représente en 1981 son établissement, au Congrès national de MEECI à Yamoussoukro. En 1994, à la création du RDR (Rassemblement des républicains), elle est séduite par les idéaux portés par ce parti, mais surtout par le charisme de son fondateur, feu Djény KOBINA.

Elle s’engage dès cet instant ; ainsi commence son histoire avec le RDR.

Responsabilisée Secrétaire Nationale à la Solidarité, elle gravit les échelons du parti par son courage, sa persévérance et la pertinence de ses choix politiques.

Doté d’une grande capacité de travail et d’une loyauté à toutes épreuves, elle parvient à la faveur de l’élection présidentielle de novembre 2010, à se faire nommer Porte-parole du candidat Alassane OUATTARA.

Mission divine

????????????????????????????????????

Elle a rêvé d’être une grande militante, très active sur le terrain. Son ambition est de faire découvrir et mieux faire connaître le RDR et le Président Alassane OUATTARA au plan national, et particulièrement à Toulepleu, sa région d’origine.

 Elle y est certainement parvenue, au regard de sa nomination en 2010, comme Porte-parole. De ce piédestal, elle se révélera aux ivoiriens, notamment pendant les heures chaudes que le pays a connues.

Son profil s’est alors imposé à tous les ivoiriens à travers la chaîne de Télévision Côte d’Ivoire (TCI), chaîne de la résistance du Golf Hôtel. Elle assurait tous les jours, la veille aux avant-postes pour convaincre et défendre la vision du Président Alassane OUATTARA.

 Elle dira à ce propos : « C’était pour moi un honneur, que de porter la parole d’une personnalité de la stature du Président Alassane OUATTARA, un homme de grande valeur, respecté de par le monde. Un grand homme d’Etat qui a de grandes ambitions pour son pays et qui est à l’écoute de son peuple. Cette marque de confiance de la part d’un tel Monsieur, je la considère comme un appel divin, une mission divine. ».

Parcours gouvernemental

Elle est ministre de la Salubrité urbaine et de l’assainissement depuis le 12 janvier 2016. Ex-ministre de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l`Enfant, à sa nomination 1er Juin 2011, elle passe des nuits blanches à retourner sa nouvelle mission. Mais la confiance du Président de la République la rassure.

 Aussi, engage-t-elle dès les premières semaines de sa prise de fonction, une politique de salubrité jamais vue auparavant en Côte d’Ivoire. Politique taxée d’inhumaine par ses pourfendeurs, sous le prétexte qu’elle détruit le petit commerce des populations, déjà vulnérabilisées par la crise.

Mais le Ministre continue ses activités, tambours battants, à coups de destructions des installations anarchiques et de déguerpissement des trottoirs, des emprises et du domaine public. Aujourd’hui, seulement 10 mois après, les ivoiriens sont unanimes.

Les déguerpissements ont donné à nos villes une lisibilité, une allure et un regain de beauté. L’Opération Pays Propre est un franc succès et fait déjà des émules hors de nos frontières, notamment au Gabon. Cela a valu à Madame le Ministre, en Décembre 2011, d’être citée par Jeune Afrique, comme l’une des 50 personnalités qui font l’actualité en Côte d’Ivoire.

Informations supplémentaires

Son époux, ses enfants, sa famille, c’est son jardin secret. Madame le Ministre tient sa famille à l’écart de l’univers de la politique.

A l’opposé des tumultes liés à sa fonction, Anne Désirée OULOTO trouve dans la famille, le refuge de tranquillité, d’où elle puise les ressources nécessaires pour les batailles de demain.

© Côte d’Ivoire News

Biographie

Biographie: Le parcours de Jeannot Ahoussou-Kouadio, premier président du SENAT Ivoirien

Published

on

Biographie de Ahoussou-Kouadio premier président du Sénat Ivoirien

Côte d’Ivoire – Biographie – Marié, et père de six (6) enfants, Jeannot Ahoussou-Kouadio né le 6 mars 1951 à Raviart, est le tout premier président du Sénat Ivoirien. Découvrez le parcours exemplaire de cet homme de convictions.

Ancien Premier Ministre, Ministre d’Etat auprès du Président de la République, Jeannot Ahoussou-Kouadio est le premier président du Sénat Ivoirien.

Juriste de formation, Me Jeannot Ahoussou-Kouadio est titulaire du Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat (CAPA) depuis Novembre 1980, après des études universitaires sanctionnées par une Maîtrise en Droit, option carrières des Affaires, à l’Université d’Abidjan en 1977.

Cette formation juridique est complétée par un Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées (DESS) en Gestion des Entreprises obtenu à RENNES en 1978.

Consultant-Formateur à l’INPP (Institut National du Perfectionnement Permanent), de 1979 à 1980, il exerce au Barreau d’Abidjan depuis 1981.

Sa carrière politique débute dès 1970 où il est membre du bureau du MEECI du Lycée Classique de Bouaké. Il sera par la suite, Président de l’Association des Elèves et Etudiants de la Sous-préfecture de DIDIEVI de 1975 à 1977.

Membre du bureau du MEECI de la Faculté de Droit de 1975 à 1977, il est Président du Comité de base du PDCI-RDA de la Cité Fairmont de 1990 à 1995.

Rapporteur Général Adjoint de la Commission de politique Générale au  VIV ème Congrès du PDCI-RDA, Me Jeannot Ahoussou-Kouadio est Président de la Cellule des Juristes militants du PDCI-RDA depuis 1990.

Membre du Bureau de la Coordination Régionale du PDCI Yamoussoukro, chargé des Affaires Juridiques, Membre du Bureau Politique du PDCI-RDA, il est depuis le XIème Congrès du PDCI-RDA, Secrétaire Général Adjoint de ce Parti, chargé des Affaires Juridiques.

Conseiller Economique et Social en 1999, Maître Jeannot Ahoussou-Kouadio est Député de la Circonscription électorale de DIDIEVI et TIE-N’DIEKRO (département de DIDIEVI) depuis 2000, après avoir été successivement, Conseillé Municipal de la Commune de Didiévi de 1985 à 1990, Maire Adjoint d’Attécoubé de 1990 à 1995 et Grand Conseiller de la Ville d’Abidjan.

En Janvier 2002 à Yamoussoukro, il participe à la rencontre des quatre grands leaders politiques ivoiriens. Nommé Ministre de l’Industrie et de la Promotion du Secteur Privé le 05 août 2002, Maître Jeannot Ahoussou-Kouadio participe aux négociations inter-ivoiriennes de Lomé, au titre de la délégation ivoirienne et fait partie du Comité des personnes ressources du PDCI-RDA aux négociations de LINAS-MARCOUSSIS.

Après son départ du Gouvernement en décembre 2005, il se consacre pleinement aux activités du PDCI-RDA et assiste le Président Henri Konan BEDIE au cours des principales rencontres politiques sur la crise ivoirienne aussi bien en Côte d’Ivoire qu’à l’étranger.

A ce titre, il participe régulièrement aux réunions du Cadre Permanent de Concertation (CPC) dans le cadre du suivi des Accords de Ouagadougou, aussi bien à Ouagadougou, Abidjan et Yamoussoukro, en qualité de personne ressource.

Elu à la tête de l’Association des Cadres et Elus PDCI-RDA du Grand-Centre (AEC-GC) en 2010, il est désigné successivement Directeur National de Campagne du Candidat du RHDP, SEM Alassane Ouattara pour l’élection présidentielle du 28 novembre 2010 et d’octobre 2015.

Maitre Jeannot Ahoussou-Kouadio est nommé le 05 décembre 2010, Ministre d’Etat, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme du Gouvernement de la République de Côte d’Ivoire et, cumulativement, Ministre délégué dans les fonctions de Ministre de la Construction, de l’Urbanisme et de l’Habitat.

Le 1er juin 2011, Maitre Jeannot Ahoussou-Kouadio est reconduit dans le gouvernement, en tant que Ministre d’Etat, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice. Poste qu’il occupera jusqu’à sa nomination dans les fonctions de Premier ministre de la République de Côte d’Ivoire, le mardi 13 mars 2012. Il cumule les portefeuilles de Premier ministre, Garde des Sceaux, ministre de la Justice jusqu’au 14 Novembre 2012.

Maitre Jeannot Ahoussou-Kouadio est nommé le 09 Janvier 2013, Ministre d’Etat auprès du Président de la République.

Elu Président du Conseil Régional du Bélier à l’issu du scrutin du 21 avril 2013, il est plébiscité Président de l’Assemblée des Régions de Côte d’Ivoire –ARCI – le 13 Août 2013 qui deviendra plus tard Assemblée des Régions et Districts de Côte d’Ivoire – ARDCI.

Il est en charge depuis le 29 Août 2013 du dialogue politique national.

A la suite du 12ème Congrès du Pdci-Rda d’octobre 2013, il est nommé Vice-président du PDCI-RDA.

Il est depuis 2014, Vice-président de l’Association Internationale des Régions Francophones (AIRF), Membres du Conseil d’Administration de l’AIRF et Président du Groupe de travail : Décentralisation – Affirmation du rôle des Régions et Recherche de Financement.

Après le remaniement ministériel du 12 janvier 2016, Maitre Jeannot Ahoussou-Kouadio a été nommé Ministre d’Etat auprès du Président de la République chargé du dialogue politique et des Relations avec les Institutions.

Depuis Avril 2018, il a été élu premier président du Senat Ivoirien, poste.

©CotedivoireNews

Lire Plus

Biographie

Biographie : Qui est Idrissa Koné, maire de Toumodi

Published

on

Biographie maire de Toumodi Idrissa Koné

Côte d’Ivoire – Biographie – Élu maire de la commune de Toumodi, au soir du 13 octobre 2018, Idrissa Koné est titulaire d’un MBA en gestion des services de santé au CESAG de Dakar au Sénégal. Découvrez son parcours.

Né le 20 février 1964 à Toumodi, il obtient son BEPC au CEG de Toumodi et son Baccalauréat au lycée garçons de Bingerville, le CAPES en Histoire et Géographie à l’INS et un MBA en gestion des services de santé au CESAG de Dakar au Sénégal.

Le maire de Toumodi, Idrissa Koné a été respectivement président de l’ASSERTO (Association des élèves et Etudiants  ressortissants de Toumodi, de 1988 à 1990, puis Président de la jeunesse communale de Toumodi (UJT) de 1992 à 2001.

  De 1998 à 2000, il a été président de tous les jeunes des communes de Côte d’Ivoire (FENUJECI), membre de la délégation 1 commune du PDCI-RDA de Toumodi de 2008 à ce jour. Il est également depuis 2014, membre du bureau politique du PDCI-RDA.

Au plan professionnel, professeur certifié en Histoire et Géographie, au lycée Scientifique de Yamoussoukro, de 1992 à 1993, il a été conseiller vie scolaire à la DESAC 1994 à 1996.

Idrissa Koné a aussi occupé le poste de chargé de programme VIH-SIDA à l’UNFPA de 2001 à 2009, gestionnaire de grands projets financés par les partenaires au développement (Banque mondiale, BAD, USAID/CDC depuis 2009 à ce jour.

Actuellement secrétaire Exécutif à  l’OCAL (Organisation Corridor Abidjan-Lagos).

Son amour pour sa commune, Toumodi fait de lui, un ambassadeur du social et du développement local. Ce qui va motiver la population de cette localité à le choisir comme leur premier magistrat.

©CotedivoireNews

Nestor Al-Firdaws

Lire Plus

Biographie

Biographie: Le parcours de Aboubakar Sidiki Fofana, maire de Man

Published

on

Côte d’Ivoire – Biographie – Premier magistrat de la commune de Man depuis les dernières élections municipales, Aboubakar Sidiki Fofana est un entrepreneur. Découvrez le parcours de talentueux maire.

Âgé de 44ans, Aboubakar Sidiki Fofana, est maire de la commune de Man depuis octobre 2018. Titulaire d’une Maîtrise en Sciences et Techniques Comptables et Financières (MSTCF), à l’université de Cocody, l’aventure de FOFANA Aboubakar Sidiki débute à l’Ouest de la Côte d’Ivoire dans la ville de Man. Après des études primaires et le premier cycle dans ladite ville notamment à l’EPP Dioulabougou et le Collège Saint Martyr de l’Ouganda appelé Collège Catholique Garçon, c’est au Lycée Technique d’Abidjan qu’il décroche le baccalauréat série G2.

A lire aussi //Côte d’Ivoire: A la découverte de Man, la ville aux 18 montagnes

Celui que ses proches appellent «Abou» fera un passage remarqué à l’Université d’Abidjan Cocody (aujourd’hui université FHB) avec à la clé une Maitrise en Sciences et Techniques Comptables et Financières (MSTCF). Il va par la suite ajouter à la liste de ses diplômes un Exécutive MBA de l’Université de Paris Dauphine(France) puis de l’Université du Québec et enfin un Master en Sociologie de l’Université de Paris Dauphine (France).

De nature réservé, le jeune Aboubakar Sidiki FOFANA commence sa carrière professionnelle dans une entreprise exportatrice de cacao comme Responsable Administratif et Financier ensuite il déposera ses valises dans un cabinet d’Audit et d’expertise Comptable. Jeune et plein d’ambition, le pensionnaire de l’EPP Dioulabougou de Man va d’abord rejoindre le programme mondial de recrutement de jeunes talents du géant mondial du tabac, le groupe British-American Tobacco (BAT). Il devient ensuite le Marketing Finance Manager West Africa North pour enfin occuper le poste de Head of finance West Africa North.

Jeune et brillant, ses débuts professionnels sont sanctionnés de très bons résultats. C’est tout logiquement qu’il se voit proposer de reprendre la distribution des produits BAT en Côte d’Ivoire (Craven, Dunhill).

Nous sommes en 2006, FOFANA Aboubakar à 32 ans, il est Directeur d’IDT, la clé du succès se retrouve dans le personnage même. Il met au centre de son business l’Homme. Respectueux et proche des employés, le jeune Directeur obtient d’excellents résultats avec IDT. Dès lors, en grand visionnaire, il entreprend de diversifier ses activités, Produits Plus voit le jour et devient le distributeur exclusif des marques JUMBO, AROCAFE, HEINZ, DANO…

Ce palier franchit, celui qu’un de ses collaborateurs définit comme étant en mode «Toujours» investissement va installer deux(2) unités de produits : l’usine de fabrication Jumbo et l’usine de conditionnement du lait DANO… aussi et surtout un réseau de distribution avec les enseignes CITY DIA et BON PANIER.

De 2006 à 2016 Aboubakar Sidiki FOFANA c’est sept(7) entreprises (IDT-PP-ACS-PPC-IVT-ICI-ITM) -treize (13) agences (Abidjan et intérieur du pays), treize (13) supermarchés fonctionnels et plus de neuf cent (900) employés. Véritable modèle de la génération consciente, il ne renonce jamais. Véritable perfectionniste, il a reçu en année 2017, le Prix d’excellence du meilleur chef d’entreprise catégorie champion. L’actuel maire de Man a été nominé en février 2008 à l’Africa CEO Forum(le rendez-vous de 1500 chefs d’entreprise africains) dans la catégorie des jeunes chefs d’entreprise émergents.

Parallèlement à ses activités professionnelles, Aboubakar FOFANA est resté attaché à Man, sa ville Natale où il mène sans tambour, ni trompette des actions à caractère social. Il n’arrête pas de dire j’aime travailler avec ceux que je connais, qui ont des compétences. C’est ainsi qu’il a été élu maire de la commune de Man, au soir du 13 octobre dernier. Pour lui, rien ne vaut le bonheur de sa population. Raison qui justifie ses nombreuses actions en faveur de la commune dont il est le premier magistrat.

©CotedivoireNews

Lire Plus

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés