Connect with us

Biographie

Biographie: Qui est Pr Mariatou Koné, maire de Boundiali

Published

on

Biographie de Mariatou Koné maire de Boundiali

Côte d’Ivoire – Biographie – Région de la Bagoué – Ministre de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, Mariatou Koné est maire de la commune de Boundiali depuis octobre 2018. Tout savoir que le parcours d’une femme de paix et de dialogue.

Ancienne ministre Ivoirienne de la Solidarité, de la femme et de la Protection de l’Enfant, Pr Mariatou Koné est actuellement ministre en charge de la solidarité, de la cohésion sociale et da la lutte contre la pauvreté.

En mai 2015, Pr Mariatou Koné fût désigné aux Postes de Directrice générale du Programme national de cohésion sociale (PNCS) et Secrétaire exécutive de la Commission nationale pour la réconciliation et l’indemnisation des victimes (CONARIV).

Elle a été Directrice-coordonnatrice du PNSC qui est passé récemment du statut de Programme en une Direction générale, placée sous la tutelle administrative du ministre chargé du plan et du développement, et sous la tutelle financière du ministre en charge du budget.

Première femme ivoirienne élue Directrice de l’Institut d’Ethnosociologie(IES) le 25 juin 2009, membre de plusieurs réseaux scientifiques internationaux, elle vient de participer au premier Forum Mondial des Femmes Francophones à Paris le 20 mars 2013 en tant qu’invitée du Gouvernement Français.

Professeur Mariatou KONE est Docteur en Anthropologie de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) en France. Elle est enseignante-chercheure depuis janvier 1995 à l’Institut d’Ethnosociologie (IES) de l’Université Félix Houphouët Boigny (ex-Université de Cocody). Après de brillantes études, elle gravit les échelons universitaires en présentant les différents concours du CAMES (Conseil Africain et Malgache pour d’Enseignement Supérieur). Elle assure la direction et est membre de Jury de nombreux mémoires et de Thèses dans plusieurs Universités.

C’est la première femme ivoirienne élue Directrice de l’Institut d’Ethnosociologie (IES) le 25 juin 2009, soit 45 ans après la création de cette institution de formation, de recherche et d’expertise (1964).

Elle est Secrétaire général adjoint du Groupement Interdisciplinaire des Sciences Sociales en Côte d`Ivoire (GIDIS-CI) depuis 1995. Elle est coordinatrice du Laboratoire d’Etudes Environnementales et Foncières de Côte d’Ivoire (LEEFCI), et coordinatrice du réseau Landnet-Côte d’Ivoire.

Elle est membre de plusieurs réseaux scientifiques internationaux dont le réseau Landnet West-Africa, la Chaire UNESCO Alimentation Du Monde (ADM), le « Réseau de formation et de recherche en socio-anthropologie de la santé en Afrique de l’Ouest » (REFASA) , l`Association euro-africaine pour l`Anthropologie du changement social et du Développement (APAD), le Réseau Anthropologie de la Santé en Afrique (RASA), l`Association pour la Recherche à l`Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (AREHESS), le Réseau International des Acteurs Emergents (RIAE), etc.

Elle vient de participer au premier Forum Mondial des Femmes Francophones à Paris le 20 mars 2013 en tant qu’invitée du Gouvernement Français.

Comme en témoigne ses nombreuses publications, Professeur Mariatou KONE est experte et consultante internationale dans plusieurs domaines (foncier rural, famille, genre, santé, développement rural, éducation, …), dans plusieurs pays (Côte d’Ivoire, Niger, Mali, Sénégal, Guinée, Burkina, Bénin, Guinée Equatoriale, Cameroun, République Démocratique du Congo, Tchad, etc.) et auprès de nombreux bailleurs, organismes, organisations et bureaux d’études (UNICEF, Banque Mondiale, UNFPA, CEDEAO, UEMOA, FAO, FIDA, FEM, Union Africaine, NEPAD, CEDEAO, BAD, Europact, SOFRECO, Experco International, Coyne et Bellier, , BADEA, ROPPA, etc.)

Son expertise lui vaut d’être nommé conseiller technique en charge des questions sociales auprès du Ministre d’Etat, Ministre du plan et du développement de mars à décembre 2012 puis Directrice coordinatrice du Programme National de Cohésion Sociale (PNCS) depuis mai 2012.

Elle est experte formatrice en méthodologie de recherche qualitative, conduite des études CAP, évaluation de projet, et sur plusieurs thématiques dont le foncier rural. Par exemple, du 12 au 16 novembre 2012 à Grand Bassam avec la GIZ, Professeur KONE a assuré la Formation régionale des magistrats de 5 Etats (Niger, Guinée, Sierra Leone, Liberia et Côte d’Ivoire) sur le droit coutumier et le foncier rural en Afrique de l’Ouest avec 4 interventions :

– Les défis de la réforme foncière en Afrique de l’Ouest

– Comprendre la problématique du foncier en Afrique de l’Ouest

– Comment protéger les groupes de personnes les plus vulnérables ?

– L’importance du droit foncier dans le quotidien de la population

Curriculum Vitae

Au titre des activités extra universitaires et professionnelles, Professeur Mariatou KONE est une maman et une femme au cœur d’or, raison pour laquelle elle a intégré le club service qu’est le Rotary International afin de venir au secours des plus démunis. Elle est Présidente du Rotary club Abidjan Biétry pour le mandat 2012-2013 et Présidente des présidents de Rotary club de Côte d’Ivoire.

Depuis juillet 2009, elle est la représentante du District rotarien 9100 (qui comprend 14 pays) pour le RFFA (Rotarian Fellowship for Fighting Aids), un programme de lutte contre le VIH/SIDA.

En 2010, le Salon international de la femme battante lui décerne le prix LETAGONIN.

Elle est membre du Réseau des Femmes Musulmanes d’Afrique-Section Côte d’Ivoire (REFMA-CI).

Comme loisirs, Professeur Mariatou KONE aime la Lecture, les voyages et découvertes et la musique. Elle adore chanter. Elle pratique le sport (natation, athlétisme, handball et tennis).

Après ses études primaires à l’école primaire catholique (EPC) Filles de Daoukro de 1971 à 1977, sanctionnées par le Certificat d’Etudes Primaires Elémentaires (CEPE) et sa réussite à l’Examen d’entrée en Sixième, Mariatou KONE a effectué une partie de ses études secondaires au Lycée Félix Houphouët Boigny de Korhogo puis au Lycée Moderne de Sassandra et enfin au Lycée moderne de Man.

Avec le Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) en 1981 puis le Baccalauréat série A4 en 1984, elle est orientée en Sociologie à l’Université Nationale de Côte d’Ivoire à Abidjan où elle réussit le DUEL 1 en 1985, le DUEL 2 en 1986, la Licence en 1987 et la Maîtrise en juin 1988.

Grâce à une bourse du Ministère de la Recherche Scientifique de Côte d’Ivoire, Mariatou KONE poursuit ses études à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) de Marseille en France. Elle y obtient le DEA en Sciences Sociales en 1990. Par ses résultats exceptionnels elle bénéficie en plus de la bourse, d’une allocation de recherche de l’ORSTOM (institut de recherche français).

En septembre 1994, elle soutient le Doctorat d`Anthropologie (thèse unique) et le réussit avec la Mention très honorable avec félicitations du jury, sur le thème « Etre encadreur agricole en Côte d`Ivoire: Principes et pratiques (le cas de Sakassou) », sous la direction du Professeur Jean-Pierre OLIVIER DE SARDAN.

Distinctions et publications

Professeur Mariatou KONE est une enseignante-chercheure qui « trouve ». Elle fait partie de l’élite scientifique de l’Afrique en général et de son pays La Côte d’Ivoire en particulier. Elle participe à de nombreux Colloques, congrès, séminaires et conférences en Côte d’Ivoire, en Afrique, en Europe et en Amérique.

Elle a plusieurs publications parmi lesquelles :

En 2013 : L’excision, une mutilation génitale féminine en Côte d’Ivoire. A paraître, Abidjan, Balafons

En 2012 : Le métier d’encadreur agricole en Côte d`Ivoire: au-delà des innovations sémantiques. Sarrebruck, Éditions universitaires européennes.

En 2011 : Femmes et Foncier

In Comité technique « Foncier et développement », 2011 : Des fiches pédagogiques pour comprendre, se poser de bonnes questions et agir sur le foncier en Afrique de l’Ouest. Paris, AFD

En 2008 : Interdisciplinarité et défis méthodologiques. Paru dans Actes du forum universitaire régional : Famille et droits de l’homme en Afrique de l’ouest francophone. Copenhague, Institut Danois des Droits de l’Homme. Pp 61-68.

En 2007 : Enjeux et débats autour de la crise alimentaire au Niger en 2005 : les avantages de comprendre la malnutrition au Niger par la perspective de l’ECRIS.

In Bierschenk, T., Blundo, G., Jaffré, Y. et Tidjani Alou M. (éds) : Une anthropologie entre rigueur et engagement. Essais autour de l’œuvre de Jean-Pierre Olivier de Sardan. Paris, Karthala

En 2006 :

– L’avortement provoqué : un moyen de régulation de la fécondité prisé à Abidjan (Côte d’Ivoire). In Le Journal des Sciences Sociales, 3, 23-43. Abidjan, Revue Scientifique du GIDIS

– Foncier rural, citoyenneté et cohésion sociale en Côte d’Ivoire : la pratique du tutorat dans la sous-préfecture de Gboguhé. In Les Frontières de la question foncière : enchâssement social des droits et politiques publiques. Montpellier/Genève/Mayence, CIRAD/IRD/IUED/GUTENBERG.

www.mpl.ird.fr/colloque_foncier/Communications/PDF/Kone.pdf

-Côte d’Ivoire : Quelles lois pour résoudre les problèmes liés au foncier? In Défis Sud : Comment garantir le droit à la terre, n°74 : 27-28. Bruxelles, SOS Faim ASBL/Action pour le développement, www.inter-reseaux.org/…/p20_Le_dossier_KONE_VO_web_OK.pdf

-De l’indispensable révision de la loi foncière. In Grain de Sel : Le Foncier, un enjeu crucial aux multiples dimensions, n° 36 : 20. Paris

-La crise alimentaire 2004-2005 à Tondikiwindi, Etudes et travaux, 63, Niamey, LASDEL

-La crise alimentaire de 2005 au Niger dans la région de Madarounfa et ses effets sur la malnutrition infantile : approche socio-anthropologique, Etudes et travaux, 53, Niamey, LASDEL.

En 2005 :

-Socio-anthropologie de la famille en Afrique. Evolution des modèles en Côte d’Ivoire. (en collaboration avec Kouamé, N.,). Abidjan, Les Editions CERAP

-Chefferie en mutation en Côte d’Ivoire (en collaboration avec Kouamé, N.,). Paru dans Débats, courrier de l’Afrique de l’Ouest, 21 (janvier 2005) : 15-20. Abidjan, Les Editions CERAP

En 2004 : La nueva política agraria de Costa de Marfil a prueba de las dinámicas políticas locales (en collaboration avec Chauveau, J-P.)

In Léonard É., Quesnel A., Velázquez E. (coord.), Regulaciones y políticas agrarias. Juegos de actores y dinámica de los poderes, México, CIESAS-IRD-Porrúa.

En 2003 :

-Les Femmes et l’accès à la terre en milieu rural ivoirien. Paru dans Regards sur le foncier rural en Côte d’Ivoire (51-80). Abidjan, Les Editions du CERAP/NEI

-Le « contexte » et le « gombo » dans les formations sanitaires urbaines en Afrique : approche socio-anthropologique de la petite corruption. In Jaffré, Y., et Olivier de Sardan, J-P., (éds) : une médecine inhospitalière. Les relations entre soignants et soignés dans cinq capitales de l’Afrique de l’Ouest. Paris, Karthala/APAD

-Droits délégués d’accès à la terre et aux ressources naturelles dans le Centre-Ouest de la Côte d’Ivoire : Bodiba (Oumé) et Zahia (Gboguhé). Paris/Londres, GRET/IIED

En 2002: Gaining Rights of access to land in West-Central Côte d’Ivoire. London, IIED

© Côte d’Ivoire News

Biographie

Biographie: Chantal Fanny, parcours de la première femme maire de Kaniasso

Published

on

Chantal-Fanny-ambassadrice

Publié ce mercredi 13 Novembre 2019, à 09h10min (Temps de lecture: 2min)

Côte d’Ivoire – Biographie – Diplomate de carrière, Chantal Fanny est la première femme élue Maire de la commune de Kaniasso, depuis Avril 2013. Découvrez le parcours de cette femme battante.

Maire de la commune de Kaniasso, Diplomate de carrière, mère de trois (03) enfants et passionnée de cuisine du monde, Chantal FANNY est l’aînée des 2 héritières de feu l’Ambassadeur Inza FANNY.

Chantal Fanny, maire de la commune de Kaniasso

Cette diplômée de science politique de l’Université Laval (Canada), également titulaire d’un DESS en Communication et doctorante en Science politique, a ensuite gravi les échelons, passant les grades de secrétaire adjoint et secrétaire des Affaires étrangères, conseiller des affaires étrangères, ministre plénipotentiaire des Affaires étrangères et depuis fin décembre 2018, ambassadeur plénipotentiaire de la République de Côte d’Ivoire.

Elle est également sénatrice de la région du Folon.

En mai 2019, l’ambassadrice et maire Chantal Fanny, a été faite Officier de l’ordre national par la Grande chancellerie de l’Ordre national de Côte d’Ivoire.

Aussi, son ancienne Université qui suit et actualise jalousement le fichier de ses anciens étudiants s’est-il empressé de saluer cette prouesse.

Abran Saliho

©CotedivoireNews 

Lire Plus

Biographie

Titre du Livre : Afrique et développement : Ou sont passés nos intellectuels ?

L’industrialisation est le résultat du processus évolutif inexorable de notre espèce et de notre environnement. Une société est dite moderne, prospère et développée lorsque ses leaders fondent les activités économiques sur ….

Published

on

By

L’industrialisation est le résultat du processus évolutif inexorable de notre espèce et de notre environnement. Une société est dite moderne, prospère et développée lorsque ses leaders fondent les activités économiques sur l’industrialisation et font preuve d’une gestion sage des biens et des personnes de sorte que tout le monde s’y épanouisse. L’humanité est rentrée dans une nouvelle phase de son évolution. En effet, les progrès scientifiques, techniques et industriels ont fourni des résultats spectaculaires au monde (la voiture, l’avion, la télévision, le téléphone, l’ordinateur, Internet…). Cela a fait naître un nouveau contexte de développement dans lequel tous les pays sont en train de s’inscrire. Tous les pays dits actuellement développés ont atteint ce stade grâce à l’industrialisation et la technologie. De nombreux autres pays à travers le monde leur ont emboîté le pas et ils connaissent en ce moment une évolution sans pareil. Une nouvelle civilisation mondiale est donc née : la civilisation industrielle, technique et technologique. Le XXème siècle, tournant décisif avant l’entrée dans le 3ème millénaire, a consacré cette civilisation à partir de l’émergence d’une nouvelle génération de pays développés après les pays européens et nord-américains. A ce rendez-vous des grandes nations, les États africains avaient brillé par leur absence (à l’exception de l’Afrique du sud dirigée, faut-il le dire, par une population d’origine européenne jusqu’en 1994). disponible apartir du 12 juillet >> Amazon.com

Lire Plus

Biographie

Biographie: Qui est Téné Birahima Ouattara président du conseil régional du Tchologo

Published

on

Biographie de Téné Birahima Ouattara, président du conseil régional du Tchologo

Côte d’Ivoire – Biographie – Élu président du conseil régional du Tchologo (au nord de la Côte d’Ivoire),Téné Birahima Ouattara dit Photocopie est un homme discret et rigoureux.

Fils de Feu El Hadj Dramane OUATTARA et de Feu Hadja Nabintou CISSE, Monsieur Birahima Téné OUATTARA  alias « Photocopie » a été élu président du conseil régional du Tchologo au soir des dernières élections locales.

Il est le frère cadet de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire.

Membre du Rassemblement de Républicains (RDR), Monsieur Birahima OUATTARA y occupe la fonction de Trésorier Général.

Elu Député de KONG en 2011 avec une majorité écrasante, c’est sans surprise qu’il devient le Premier magistrat de cette ville historique en 2013.

Homme discret, il est aussi est un homme d’action  doté de solides expériences managériales et politiques.

Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre en Charge des Affaires Présidentielles  OUATTARA Téné Birahima est un homme pétri de valeurs républicaines (Discipliné, Rigoureux, Travailleur, etc….)  dont doit s’inspirer  la jeunesse ivoirienne.

©CotedivoireNews 

Lire Plus
Advertisement Enter ad code he
re

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés