Connect with us

Régions News

Bocanda: Plusieurs cases incendiées et de nombreux blessés dans un conflit communautaire à Bocanda

Published

on

Côte d’Ivoire – Bocanda (Région du N’zi) – Plusieurs personnes ont été blessées et de nombreuses cases incendiées notamment à Allokokro dans un conflit communautaire qui a opposé les villages Tokro et Allokokro dans le département de Bocanda, créant une psychose dans ces deux localités contiguës, séparées par une artère, a appris l’AIP, lundi dans ces localités.

Selon le préfet du département, Soro Fatogoma, rencontré à Bocanda, qui a déploré l’incident survenu samedi, l’affrontement entre les deux communautés a occasionné au moins 15 blessés dont une victime évacuée à l’hôpital général de Bocanda. L’on relève également l’incendie de 10 cases et d’importants dégâts matériels non évalués, affirmant qu’un litige foncier serait à l’origine de ces heurts.

© Côte d’Ivoire News avec AIP

Régions News

Facobly: Le commandant de brigade de la gendarmerie a tiré sa révérence

Published

on

gendarmerie Nationale

Côte d’Ivoire – Région du Guémon – L’adjudant-chef Gnoto Richard, commandant de brigade de la gendarmerie de Facobly, a rendu l’âme, dans la soirée du mardi suite à un malaise survenu à son domicile.

C’est dans les environs de 21 heures que l’homme de la gendarmerie l’adjudant-chef Gnoto Richard se serait senti mal, en compagnie de son neveu.

Ce dernier,  voyant son oncle mal en point serait sorti  pour solliciter de l’aide. Malheureusement,  le temps de trouver des personnes pour porter secours, il  était trop tard pour le gendarme dont le corps a été envoyé à la morgue de Man en attendant  son transfert à Daloa.

Facobly est une localité de l’ouest de la Côte d’Ivoire appartenant au département de Kouibly, Région du Guémon. La localité de Facobly est un chef-lieu de commune.

©CotedivoireNews

Nestor Al-Firdaws

Lire Plus

Régions News

Bondoukou – Pâques 2019: Le changement de comportement au cœur des échanges avec les jeunes

Published

on

Sensibilisation des jeunes à Bondoukou pour un bon comportement pendant les fêtes de la Pâques

Côte d’Ivoire – Région du Gontougo – Bondoukou – Le ministère de la promotion de la Jeunesse et de l’emploi des Jeunes organise du 17 au 18 avril à Bondoukou, une campagne de sensibilisation pour le changement de comportement des jeunes en période de fête de la Pâques dénommée « Jeunesse saine Paquinou 2019 ».

Selon les organisateurs, cette campagne de sensibilisation des jeunes s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des stratégies opérationnelles de la politique nationale de la jeunesse 2016-2020. Elle vise à réduire les nouvelles infections à VIH, les grossesses précoces et non désirées, la consommation abusive de l’alcool et des drogues et les comportements sexuels à risques chez les adolescents.

Avant toute chose, la période des fêtes de pâques est souvent mise à profit dans certaines zones de la Côte d’Ivoire, pour faire de grande réunion de famille ou aplanir les différends. Ce qui s’explique par le déplacement massif des populations en cette période. Aussi après un trimestre bien chargé, c’est l’occasion pour les jeunes et élèves de soit rejoindre les parents au village ou dans leurs localités de résidence.

C’est donc dans le souci d’éviter les comportements déviants lors de cette période de retrouvaille entre jeunes que le ministère de la promotion de la Jeunesse et de l’emploi des Jeunes veut donner une nouvelle orientation aux jeunes.

Selon le chargé d’études à la direction de la mutuelle et des œuvres sociales en milieu scolaire (DMOSS) d’Abidjan, Kouadio Adié Ernest, 363 cas de grossesses ont été enregistrés pour l’année scolaire 2017-2018 dans les établissements scolaires de Bondoukou.

©CotedivoireNews

J-K Marie

Lire Plus

Régions News

Santé : Assinie France bénéficie désormais d’une maternité

Published

on

Inauguration de la maternité d'Assini-France

Côte d’Ivoire – Santé – Le  quartier Assinie-France, dans la commune d’Assinie Mafia, est doté d’une maternité. L’inauguration de cette infrastructure sanitaire a eu lieu ce mardi 9 avril 2019, par le maire Hyppolite Ebagnitchie.

A cette occasion, le premier magistrat a exprimé sa profonde gratitude à la Fondation ATEF OMAÏS.

« En effet, en réhabilitant le centre de santé rural du quartier France, cette fondation a profité pour y construire une maternité qu’elle a également équipée en matériels et médicaments de première nécessité. Désormais, les femmes ont accès à des services de santé à moindre coûts pour elles-mêmes, mais aussi pour leurs enfants », a déclaré le maire. Avant de remercier la fondation et saluer M Niamkey Joseph, président des cadres d’Assinie, pour son dynamisme quant à la suivie du dossier. Poursuivant, le maire d’
Assani e Mafia, a promis prendre soin de ce joyau qui vient booster la prise en charge sanitaire des populations.

©CotedivoireNews

Nestor Al-Firdaws

Lire Plus

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés