Connect with us

Régions News

Bouaké: la cour d’appel a un nouveau procureur général

Published

on

Bouaké a un nouveau procureur

Côte d’Ivoire – Justice – Région du Gbêkê – M. Kpli Désiré est le nouveau procureur général près de la cour d’appel de Bouaké. Son audience solennelle, de la rentrée de la cour d’appel a eu lieu récemment.

Cette rentrée a été meublée par l’installation du nouveau procureur général près la cour d’appel de Bouaké, des magistrats et une prestation de serment.

Au cours de cette audience un exposé a été prononcé autour du thème :  » jugement des crimes » qui s’agissait entre autre du viol qui constitue une infraction très récurrente qui représentait pour l’année 2018-2019 45% des affaires déférées à la chambre d’instruction par le parquet général de Bouaké. Le nouveau pénal est définie désormais pour tout acte de pénétration que se soit anal ou vaginal commis sur une personne sans le consentement de celle et désormais le minore de moins de 15 ans ne peux donner de consentement. Autrement dit, le fait d’entretenir des rapports avec une personne qui n’a pas encore atteint 15 ans révolus constitue un viol.

Selon le premier magistrat de la commune de Bouaké, « Au cours de l’année judiciaire 2018-2019 qui s’achève la cour d’appel de Bouaké a été amené à connaître de 254 actes d’appels en matière civile, commerciale administrative et sociale, 425 déclarations d’appels dans le bloc pénal , 52 demandes de mises en liberté provisoire, 55 requêtes, 293 dossiers ont été porté devant la chambre d’instruction. En réponse à ces différentes sollicitations, la cour a rendu 1081 arrêts toutes matières confondues et 55 ordonnances. A titre de comparaison au cours de l’année judiciaire précédente la cour avait rendue 977 décisions contre 1136 cette année soit 59 décisions de plus ce qui représente une augmentation de plus 16,27% toutes ces décisions ont été rédigés et sont disponibles ».

Avant de laisser la parole au bâtonnier de l’ordre des avocats de Côte d’Ivoire N’dri Thomas, qui a son tour, a reconnu les efforts consentis par l’État ivoirien.

« Nous devons reconnaître que des efforts très importants sont faits par l’État et des magistrats pour rendre notre justice plus efficace, mais avec la même honnêteté nous disons que beaucoup reste à faire. Mesdames et messieurs nous avocats, magistrats, notaires, greffiers, commissaires de justice et toutes les autres parties prenantes avons une responsabilité historique pour la paix et la prospérité de notre nation. Nous devons en avoir confiance plus qu’aujourd’hui fière parce que le droit est le plus dure des leviers du progrès de toutes sociétés civilisés, la véritable source de la paix. Le pouvoir judiciaire est indépendant. Notre rôle prépondérant dans la fonction de justice nous confère des privilèges donc la contrepartie implique des devoirs exceptionnels. Il y’a pas de petite injustice »,A t’il fait savoir.

Cette rentrée a vue la présence de Mme Ndubuisi Maho Florentine, directrice adjointe du cabinet du ministre des gardes des sceaux, de la justice et des droits de l’homme.

Eliezer de Kékrenou ( Correspondant Régional)

Régions News

Culture – 5ème édition du festival Adayé Késsiè: De nombreuses innovations annoncées

Published

on

Publié ce lundi 24 février 2020, à 18h25min (Temps de lecture: 1min)

Côte d’Ivoire – Culture – L’édition 2020, du festival Adayé Késsiè se tiendra du 15 au 18 septembre 2020, dans la ville de Tabagne (Région du Gontougo). Les organisateurs préparent de grandes innovations.

Pour cette édition, les organisateurs se sont fixés un objectif phare, celui de l’internationalisation de ce festival. En effet, dans le but de mieux faire connaitre les atouts touristiques et culturels du peuple Brong, à l’international, plusieurs actions sont déjà en cours.

A LIRE AUSSI// Côte d’Ivoire: Tout sur la région du Gontougo et ses atouts incontournables

Parmi lesquelles, la mémorable fresque Culturelle organisée par les membres de la Fondation Adayé Késsiè le vendredi 7 février 2020 au lycée Américain à l’attention du (jeune) public américain et international. Aussi, la présence effective des organisateurs, avec à leur tête le président Bini Daouda Ouattara, lors du Forum de l’Organisation Mondiale du Tourisme, qui a été marquée par des échanges fructueuses.

A ce niveau, comme tout visionnaire, le président de la Fondation Adayè Kessiè, s’est investi corps et âme afin de sortir satisfait. Présent à cette première édition du Forum de l’OMT qui a réuni plusieurs illustres personnalités du domaine touristique, Bini Daouda Ouattara, a profité pour échanger avec les participants. Échanger non seulement sur l’édition 2020 du festival mais aussi sur la promotion des atouts touristiques et culturels du peule Brong, son principal objectif.

Si d’aucuns pensent que faire connaitre la culture Brong aux Africains est largement suffisant, le président Bini Daouda vise très loin. C’est pourquoi, les agences de voyages, les structures spécialisées dans l’événementiel, les entreprises hôtelières, et bien d’autres ont été sa principale cible lors de sa présence au Forum de l’OMT, à Abidjan.

En tout cas, les initiateurs du festival Adayé Késsiè préparent du « balaise ».

©CotedivoireNews

Abran Saliho

Lire Plus

Régions News

Yamoussoukro: Le ministre Souleymane Diarrassouba rappelle les initiatives du Gouvernement en faveur des enseignants

Published

on

Publié ce lundi 24 février 2020, à 15h50min (Temps de lecture: 1min30″)

Côte d’Ivoire – Le Ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, a rappelé la vision du gouvernement Ivoirien quant à l’amélioration des conditions de travail des enseignants. C’était ce samedi 22 février 2020, à la fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix, lors de la double cérémonie de rentrée politique et d’investiture de la coordination régionale de l’Union des enseignants du RHDP (UERHDP) du District autonome de Yamoussoukro, dont il était le parrain.

Cette plateforme lui a donné l’occasion de rappeler à ses filleuls et à leurs nombreux invités, les initiatives du Gouvernement en faveur des enseignants du primaire et du secondaire.

« L’amélioration des conditions d’études et d’encadrement des élèves, d’une part et du personnel enseignant et d’encadrement d’autre part, constituent un axe majeur de la politique sociale du Gouvernement », a-t-il fait remarquer.

A cet effet, le Gouvernement a déclaré l’école obligatoire pour les enfants de 6 à 16 ans.

Pour se faire, il a engagé le recrutement de 71.544 personnels enseignants et d’encadrement, de 2011 à 2019 dont 17.226 pour la seule année 2019. A la clef, il a rappelé le déblocage des salaires et le paiement des stocks d’arriérés des salaires des fonctionnaires et agents de l’Etat en 2014, y compris ceux des enseignants.

Mieux, le Gouvernement a mis fin au raccrochage des salaires, permettant à tous les enseignants d’être payés sur la même base et de connaître des avancements indiciaires. Les salaires des enseignants, ayant au moins 10 ans de service, ont alors été revalorisés de 40% à 51%, de 2011 à 2018. Pour ce qui concerne les infrastructures scolaires, il a souligné que ce sont 33 698 salles de classes au préscolaire et au primaire qui ont été construites de 2011 à fin 2019 . 

Puis, il a noté le soutien du Gouvernement aux enseignants à travers leur mutuelle avec la prochaine construction de 90 000 logements. 

« Après celle des jeunes, cette cérémonie s’inscrit dans le cadre de la dynamique du RHDP de mettre en place, de façon  officielle, l’ensemble de ses structures spécialisées », a indiqué, dans la foulée, le parrain de la cérémonie.

Pour finir, le Ministre Souleymane Diarrassouba a exhorté les enseignants à éclairer davantage les militants, à maîtriser tout le processus électoral et à recruter le maximum de militants dans la frange des nouveaux majeurs, pour que la victoire du RHDP soit portée par le personnel enseignant au soir du 31 octobre 2020.

©CotedivoireNews avec SERCOM

Lire Plus

Régions News

Arrah: Le contre-Amiral Ange Kessi, fait don d’une cantine scolaire à l’EPP Kouadiokro

Published

on

Ange kessi fait don d'une cantine scolaire Une

Côte d’Ivoire – Commissaire du gouvernement, le contre-Amiral, Ange Kessi Kouamé a fait parler son coeur. Il a offert une cantine scolaire à l’EPP Kouadiokro, dans la localité d’Arrah.

L’inauguration de ce joyau s’est déroulée en présence de plusieurs autorités dont le ministre de l’Education Nationale, Kandia Camara.

©CotedivoireNews

Abran Saliho

Lire Plus
Advertisement Enter ad code he
re

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés