Connect with us

Régions News

Bouaké: la cour d’appel a un nouveau procureur général

Published

on

Bouaké a un nouveau procureur

Côte d’Ivoire – Justice – Région du Gbêkê – M. Kpli Désiré est le nouveau procureur général près de la cour d’appel de Bouaké. Son audience solennelle, de la rentrée de la cour d’appel a eu lieu récemment.

Cette rentrée a été meublée par l’installation du nouveau procureur général près la cour d’appel de Bouaké, des magistrats et une prestation de serment.

Au cours de cette audience un exposé a été prononcé autour du thème :  » jugement des crimes » qui s’agissait entre autre du viol qui constitue une infraction très récurrente qui représentait pour l’année 2018-2019 45% des affaires déférées à la chambre d’instruction par le parquet général de Bouaké. Le nouveau pénal est définie désormais pour tout acte de pénétration que se soit anal ou vaginal commis sur une personne sans le consentement de celle et désormais le minore de moins de 15 ans ne peux donner de consentement. Autrement dit, le fait d’entretenir des rapports avec une personne qui n’a pas encore atteint 15 ans révolus constitue un viol.

Selon le premier magistrat de la commune de Bouaké, « Au cours de l’année judiciaire 2018-2019 qui s’achève la cour d’appel de Bouaké a été amené à connaître de 254 actes d’appels en matière civile, commerciale administrative et sociale, 425 déclarations d’appels dans le bloc pénal , 52 demandes de mises en liberté provisoire, 55 requêtes, 293 dossiers ont été porté devant la chambre d’instruction. En réponse à ces différentes sollicitations, la cour a rendu 1081 arrêts toutes matières confondues et 55 ordonnances. A titre de comparaison au cours de l’année judiciaire précédente la cour avait rendue 977 décisions contre 1136 cette année soit 59 décisions de plus ce qui représente une augmentation de plus 16,27% toutes ces décisions ont été rédigés et sont disponibles ».

Avant de laisser la parole au bâtonnier de l’ordre des avocats de Côte d’Ivoire N’dri Thomas, qui a son tour, a reconnu les efforts consentis par l’État ivoirien.

« Nous devons reconnaître que des efforts très importants sont faits par l’État et des magistrats pour rendre notre justice plus efficace, mais avec la même honnêteté nous disons que beaucoup reste à faire. Mesdames et messieurs nous avocats, magistrats, notaires, greffiers, commissaires de justice et toutes les autres parties prenantes avons une responsabilité historique pour la paix et la prospérité de notre nation. Nous devons en avoir confiance plus qu’aujourd’hui fière parce que le droit est le plus dure des leviers du progrès de toutes sociétés civilisés, la véritable source de la paix. Le pouvoir judiciaire est indépendant. Notre rôle prépondérant dans la fonction de justice nous confère des privilèges donc la contrepartie implique des devoirs exceptionnels. Il y’a pas de petite injustice »,A t’il fait savoir.

Cette rentrée a vue la présence de Mme Ndubuisi Maho Florentine, directrice adjointe du cabinet du ministre des gardes des sceaux, de la justice et des droits de l’homme.

Eliezer de Kékrenou ( Correspondant Régional)

Régions News

Korhogo: Une culture de cannabis découverte au sein de la prison civile

Published

on

Côte d’Ivoire – Région du Poro – Ce vendredi 19 septembre 2020, ce sont au total 280 plants de cannabis qui ont été découverts et détruits par les agents de la Police des Stupefiants et des Drogues au sein de la prison civile de Korhogo.

Selon une source policière, les agents se sont rendu au sein de la prison civile suite à une information anonyme faisant état de la présence de plants de cannabis dans le jardin pénitencier.

Une fois sur les lieux, les agents de la Direction de la Police des Stupéfiants et des Drogues (DPSD) ont procédé à la destruction de 280 plants de cannabis.

Par ailleurs, selon la direction de la police nationale, une enquête est ouverte afin de démanteler ce réseau.

Abran Saliho avec DGPN

Lire Plus

Régions News

Couverture maladie universelle: Une opération d’enrôlement des acteurs du secteur informel lancé à Bondoukou

Published

on

CMU Bondoukou 1

Côte d’Ivoire – Commune de Bondoukou – L’opération d’enrôlement des acteurs du secteur informel à la couverture maladie Universelle (CMU) a été lancé depuis le mercredi 09 septembre 2020, dans la commune de Bondoukou.

C’est avec une grande joie que les acteurs du secteur informel de Bondoukou se sont faits enrôlés par la délégation de la Centrale syndicale « Dignité » ce mercredi 09 septembre 2020, dans la salle pour polyvalente KOUAKOU DAPA de la Mairie de Bondoukou.

Le lancement de cette opération d’enrôlement des acteurs du secteur informel de Bondoukou à la Couverture maladie universelle (CMU) s’inscrit dans le cadre d’un projet  visant  à garantir aux acteurs de l’économie informelle une protection sociale.

©CotedivoireNews 

Abran Saliho avec Sercom

Suivez toujours l’actualité sur Côte d’Ivoire News

Lire Plus

Régions News

Projet: Le Centre Culturel Intégré de Dimbokro sortira bientôt de terre

Published

on

Centre culturel intégré-dimbokro

Côte d’Ivoire – La Ministre de la Culture et de la Francophonie Raymonde Goudou Coffie, a procédé à la pose de la première pierre du centre culturel intégré (CCI) de Dimbokro le samedi 5 septembre 2020.

A lire aussi// Dimbokro: Une soixantaine de femmes formées aux techniques de production et de tranformation des produits agricoles

Le centre culturel intégré de Dimbokro qui sortira de terre dans 30 mois fait partie d’un grand vaste projet de construction à travers tout le pays de 16 centres culturels intégrés inscrit au programme national de développement PND 2016-2020. D’un coût global de 4,5 milliards de francs CFA, le CCI-Dimbokro sera construit sur l’ancien site du centre culturel situé à Dioulakro.

le centre culturel intégré de Dimbokro et de la région du N’ZI donnera l’opportunité de vivre dans une ambiance de village culturel avec une architecture inspirant la traditionnelle case à impluvium tout en mettant en valeur la flore du N’zi, a expliqué le directeur des infrastructures et équipements culturels (DIEC), Mamidou Zoumana Coulibaly Diakité.

En outre l’édifice du Centre Culturel Intégré de Dimbokro permettra de redécouvrir ou découvrir la richesse et la diversité du patrimoine de la région. Il est bâti sur plus d’un ha, disposera d’un Musée et sa Galerie d’Arts de 500 places, d’une Médiathèque et la salle audiovisuelle de 300 places, d’une galerie botanique, d’un Auditorium de 400 places, des jardins et des patios, des salles d’archives, de répétitions, de conférences et de réunions et une administration équipée avec un logement d’astreinte.

©CotedivoireNews 

Parfait Dié

Suivez toujours l’actualité sur Côte d’Ivoire News

Lire Plus
Advertisement Enter ad code he
re

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés