Connect with us

Régions News

Bouaké: la cour d’appel a un nouveau procureur général

Published

on

Bouaké a un nouveau procureur

Côte d’Ivoire – Justice – Région du Gbêkê – M. Kpli Désiré est le nouveau procureur général près de la cour d’appel de Bouaké. Son audience solennelle, de la rentrée de la cour d’appel a eu lieu récemment.

Cette rentrée a été meublée par l’installation du nouveau procureur général près la cour d’appel de Bouaké, des magistrats et une prestation de serment.

Au cours de cette audience un exposé a été prononcé autour du thème :  » jugement des crimes » qui s’agissait entre autre du viol qui constitue une infraction très récurrente qui représentait pour l’année 2018-2019 45% des affaires déférées à la chambre d’instruction par le parquet général de Bouaké. Le nouveau pénal est définie désormais pour tout acte de pénétration que se soit anal ou vaginal commis sur une personne sans le consentement de celle et désormais le minore de moins de 15 ans ne peux donner de consentement. Autrement dit, le fait d’entretenir des rapports avec une personne qui n’a pas encore atteint 15 ans révolus constitue un viol.

Selon le premier magistrat de la commune de Bouaké, « Au cours de l’année judiciaire 2018-2019 qui s’achève la cour d’appel de Bouaké a été amené à connaître de 254 actes d’appels en matière civile, commerciale administrative et sociale, 425 déclarations d’appels dans le bloc pénal , 52 demandes de mises en liberté provisoire, 55 requêtes, 293 dossiers ont été porté devant la chambre d’instruction. En réponse à ces différentes sollicitations, la cour a rendu 1081 arrêts toutes matières confondues et 55 ordonnances. A titre de comparaison au cours de l’année judiciaire précédente la cour avait rendue 977 décisions contre 1136 cette année soit 59 décisions de plus ce qui représente une augmentation de plus 16,27% toutes ces décisions ont été rédigés et sont disponibles ».

Avant de laisser la parole au bâtonnier de l’ordre des avocats de Côte d’Ivoire N’dri Thomas, qui a son tour, a reconnu les efforts consentis par l’État ivoirien.

« Nous devons reconnaître que des efforts très importants sont faits par l’État et des magistrats pour rendre notre justice plus efficace, mais avec la même honnêteté nous disons que beaucoup reste à faire. Mesdames et messieurs nous avocats, magistrats, notaires, greffiers, commissaires de justice et toutes les autres parties prenantes avons une responsabilité historique pour la paix et la prospérité de notre nation. Nous devons en avoir confiance plus qu’aujourd’hui fière parce que le droit est le plus dure des leviers du progrès de toutes sociétés civilisés, la véritable source de la paix. Le pouvoir judiciaire est indépendant. Notre rôle prépondérant dans la fonction de justice nous confère des privilèges donc la contrepartie implique des devoirs exceptionnels. Il y’a pas de petite injustice »,A t’il fait savoir.

Cette rentrée a vue la présence de Mme Ndubuisi Maho Florentine, directrice adjointe du cabinet du ministre des gardes des sceaux, de la justice et des droits de l’homme.

Eliezer de Kékrenou ( Correspondant Régional)

Régions News

Région de la Bagoué: La gare routière de Kolia bientôt délocalisée

Published

on

Publié ce mardi 10 décembre 2019, à 17h25min (Temps de lecture: 30″)

Côte d’Ivoire – Région de la Bagoué (Kolia) – Selon le compte rendu du dernier conseil municipal qui s’est tenu le 5 décembre 2019, la gare routière de Kolia sera bientôt délocalisée au niveau de l’espace jouxtant le foyer communal Yaya TOURE.

Pour ce fait, une réunion suivie d’une visite du nouveau site a eu lieu ce mardi 10 décembre avec les syndicats de la localité afin que des mesures soient prisent.

©CotedivoireNews

Abran Saliho

Lire Plus

Régions News

Côte d’Ivoire: Plusieurs chefs traditionnels du Gbêkê ont rendu visite à Mangoua Jacques, détenu à la MACA

Published

on

Les chefs traditionnels du Gbêkê rendent visite à Mangoua Jacques

Publié ce mardi 10 décembre 2019, à 13h 05min (Temps de lecture: 2min)

Côte d’Ivoire – Région du Gbêkê – Détenu à la Maison d’Arrêt et de Correction D’Abidjan (MACA), le président du Conseil régional du Gbêkê, Mangoua Jacques, par ailleurs vice président du PDCI, a reçu ce mardi 10 décembre, la visite d’une cinquantaine de chefs traditionnels de sa région.

Pour rappel, Jacques Mangoua a été condamné, le jeudi 3 octobre 2019, à 5 ans de prison ferme avec une amende de 5 millions pour « détention illégale de munitions de guerre sans autorisation administrative », par le tribunal de Bouaké.

Après quelques jours passés à la prison civile de Bouaké, et vu les manifestation de la population qui exprimaient leur mécontentement face à cette condamnation, Mangoua Jacques a été transféré à Abidjan. Ses parents qui ont bien voulu lui traduire leur soutien se sont rendu nombreux à Abidjan, deux mois après.

Cette forte délégation conduite par Nanan Aka  Brou, chef de canton de Brobo, est composée de chefs issus de plusieurs localités de la région dont Botro , Sakassou, Beoumi, Bouake Brobo et bien d’autres.

©CotedivoireNews

Abran Saliho

Lire Plus

Régions News

Région du Gbêkê: Les femmes battantes honorées

Published

on

Côte d’Ivoire – DYNA-NVY (Entreprise de communication et de prestations de services divers ) et l’association « femmes de conviction » ont célébré l’excellence féminine dans la région du Gbêkê ce samedi 7 décembre 2019, lors de la cérémonie de distinction des femmes battantes de la région qui a eu lieu au campus 2 de l’Uao.

Pour cette édition, trois femmes dans 10 catégories ont été choisies pour la phase éliminatoire avant de garder les 10 premières lauréates mais bien avant, elles ont été soumises à des compétitions dans les domaines suivants: la santé, le commerce, le leadership, le digital, Ong, couture, artisanat, agriculture, restauration et jeune entrepreneur. Après délibération, les dix femmes lauréates ont reçu respectivement chacune, un tableau d’honneur et un trophée.

Prenant la parole, la première responsable de DYA-NVY Assitan DOUCOURÉ épouse COULIBALY, a exprimé sa joie face a la réalisation de ce rêve tant attendu.

« Cette idée nourrit depuis des années et nous avons reçu à le réaliser aujourd’hui et nous leurs disons que désormais il y’a quelqu’un sur qui elles peuvent compter pour donner de la visibilité à leurs activités aux yeux du monde entier du fait qu’elles soient des femmes battantes, parce que ici dans le Gbêkê il y’a ces femmes qui luttent pour subvenir aux besoins de la famille jour et nuit », a t’elle confiée.

A son tour Coulibaly Watta lauréate, par ailleurs directrice d’école a au nom des femmes Lauréates réitéré leurs remerciements à l’endroit des organisateurs.

Eliezer de Kékrenou (Correspondant Régional )

Lire Plus
Advertisement Enter ad code he
re

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés