Connect with us

Régions News

Bouna: L’abattage des chiens errants préconisé pour réduire les risques d’infection de la rage à Bouna

Published

on

le virus de la rage
 

Côte d’Ivoire- Bouna( Région du Boukani) – Le Chef d’antenne de l’Institut national d’hygiène publique (INHP) de Bouna, M’Besso Paul a au cours d’un entretien accordé à l’AIP, préconisé l’abattage des chiens errants dont les propriétaires sont inconnus, afin de réduire la transmission de la rage dans la localité.

“La ville de Bouna est remplie de chiens. Or, aucun traitement ne permet de lutter efficacement contre cette infection mortelle. Vous comprenez donc que ces chiens sans propriétaires sont une menace réelle pour la société. Si ceux-ci sont abattus les risques de contamination de la rage s’amenuisent” a indiqué M.besso. Selon lui durant leur errance quotidienne, ces bêtes contractent le virus de la rage et le transmet par morsure aux autres chiens ou aux humains.

La rage est une affection virale qui survient le plus souvent après la morsure d’un animal enragé. Le virus de la rage se fixe sur le système nerveux central, plus précisément sur le cerveau et la moelle épinière, aussi bien chez l’humain que chez l’animal.

Pendant la période d’incubation, c’est-à-dire entre le moment de la contamination et l’apparition des symptômes, le virus se déplace le long des nerfs jusqu’à ce qu’il atteigne le cerveau. L’infection provoque une inflammation du cerveau et de la moelle épinière. Elle se transforme en encéphalopathie et entraîne la mort, relève-t-on.

©CotedivoireNews avec APA

Régions News

Kokumbo: La gendarmerie incendiée, la mairie saccagée, lors de manifestations

Published

on

Kokumbo la gendarmerie incendiée

Côte d’Ivoire – La gendarmerie de Kokumbo est partie en fumé ainsi que la mairie et plusieur magasins ont été saccagé lors de manifestations populaires après l’annonce du décès d’un orpailleur clandestin.

©CotedivoireNews

Lire Plus

Régions News

Insécurité à Bédiala : Les fonctionnaires expriment leur ras-le-bol suite à l’assassinat d’un professeur

Published

on

Bédiala: Les fonctionnaires expriment leur indignation suite à l'assassinat d'un professeur d'Anglais

Côte d’Ivoire – Région du Haut-Sassandra – Les fonctionnaires de la localité de Bédiala étaient dans les rues, ce lundi matin afin d’exprimer leur indignation suite à l’assassinat d’un professeur d’anglais dans la soirée du dimanche 19 mai 2019.

Enseignants, agents de Santé, tous les fonctionnaires ont répondu présent ce matin du lundi 20 mai 2019, pour exprimer leur ras-le-bol face à l’insécurité grandissante constaté depuis un certain temps. Ils réclament ainsi la construction d’une brigade de gendarmerie.

Après avoir été reçus par le Sous-Préfet de Bédiala, les enseignants disent reprendre les cours après l’inhumation du collègue défunt.

©CotedivoireNews

Abran Saliho

Lire Plus

Régions News

Mairie de Bongouanou: Le conseil municipal présente le compte administratif de l’exercice 2018

Published

on

MAIRIE DE BONGOUANOU

Côte d’Ivoire – Bongouanou (Région du Moronou) – La mairie de Bongouanou a présenté vendredi, le compte administratif de l’exercice 2018 avec un déficit global de plus 100 millions FCFA, lors de sa troisième session ordinaire.

A lire aussi// Bongouanou: Nanan Ehui Kouame II devient le nouveau chef de la tribu Essandanin de Moronou

 » En clair, la mairie a une dette d’environ 110 millions FCFA. En d’autres termes, au moment où nous prenions les reines, les caisses étaient vides. Nous devons donc entrer tous en brousse pour chercher l’argent », a dit le maire, Kouamé Amalaman. ” La mairie est comme un héritage que nous avons reçu. Quand on prend un héritage on assume aussi toutes les dettes liées à l’héritage. Lire la suite ICI

©CotedivoireNews

Lire Plus
Advertisement Enter ad code here

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés