Connect with us

Cotedivoirenews

Cacao: Et si la Chine préparait la prochaine mort économique de la Côte d’Ivoire et du Ghana?

Published

on

Cacao cote-divoire- Et si la Chine préparait la prochaine mort économique de la Côte d'Ivoire et du Ghana

Côte d’Ivoire – Economie – L’invasion économique de l’Afrique par la Chine pourrait connaître d’autres proportions les dix prochaines années. Après le marché des biens et services qui ont vu l’implantation des chinois sur tout le continent c’est au tour du secteur des matières premières traditionnelles qui verront une concurrence féroce des hommes aux petits yeux. Il y’a quelques mois le géant asiatique montrait ses ambitions de rivaliser bientôt avec les producteurs de Cacao en s’érigeant en leur sérieux concurrent. Et bien oui désormais la Chine produit du cacao. Elle a annoncé les couleurs en exportant vers la Belgique l’année dernière 500 kg de fèves de cacao, d’une valeur de 3.044 euros (environ 3.600 dollars). Un signal qui devrait inquiéter les plus gros producteurs traditionnels que sont la Côte d’Ivoire et le Ghana.

L’Ivoirienne de Chocolaterie

Quel avenir pour ses deux pays dont l’économie repose essentiellement sur l’exportation de cet or brun?

Pour comprendre commençons par le plant Marchal de la chine en matière de développement. Le cycle du développement moderne est parti du 19 siècle avec l’Angleterre, puis le 20 siècle a été avec les Etats-unis. Et pendant tout ce temps la chine s’est érigée en observateur total de ces deux pays qui impulsaient le développement technologique et industriel. La Chine travaillait pendant ce temps dur pour assoir une agriculture pour garantir son autosuffisance alimentaire.

 Au 20 siècle la chine se lance à son tour dans l’industrialisation avec un avantage. Elle copie simplement le plan de développement de ses prédécesseurs en l’occurrence la Grande-Bretagne et les Etats-Unis.

La Chine s’érige en pays atelier du monde. Elle produit et reproduit tous ; Dans le genre, vivez et nous produisons pour combler vos déficits dans tous les domaines, agricole, industrie et même pour les services.

Quand Boeing a décidé d’aller reconditionner ses avions en Chine pour faire plus de bénéfices cela a aidé la Chine à fabriquer ses propre avions. Cela démontre que le pays de Mao a un plan de développement réel. Il projette pour 2049 être le premier pays industrialisé et le premier pays le plus riche de la planète devant les USA.

 L’autre objectif qu’il est en phase de réussir c’est bien sûr l’industrie militaire. La chine sachant qu’il faut aussi se protéger contre toute attaque nucléaire qui peut l’éloigner de son rêve de dominer le monde s’est lancée dans une course à l’armement  militaire. La Chine qui a déjà la technologie de la bombe nucléaire ne fait que développer des missiles qui peuvent transporter ces bombes partout sur la planète. Une manière de dire aux autres pays développés que non seulement nous sommes riche aussi nous avons la capacité militaire d’affronter n’importe quel pays en cas de menace.

Elle se positionne aujourd’hui au niveau des USA et de la Russie qui ont une suprématie militaire et la technologie de l’espace. La Chine a déjà testé ses satellites dans l’espace avec une technologie pour détruire d’autres satellites dans l’espace.

Quand on finit de parcourir ces prouesses de la Chine et qu’on apprend qu’elle ambitionne de produire du cacao où pourrait-on situer la Côte d’ivoire et le Ghana dans cet engrenage Chinois ?

Pour rappel le premier lot de 500 kg de fèves de cacao, d’une valeur de 3 044 euros (environ 3 600 dollars), a été produit à Xinglong, une commune de Hainan au climat tropical.

«Le cacao est une matière première pour la fabrication du chocolat. Avec la demande croissante de chocolat, Hainan a agrandi sa zone de plantation de cacao et fait des percées dans le développement technologique », a déclaré Hao Zhaoyun, chercheur à CATAS.

«La Belgique étant surnommée le« royaume des chocolats », les exportations vers le pays indiquent que nos normes de production de cacao ont été reconnues par la communauté internationale», a ajouté Hao. Le cacao est principalement produit dans les régions tropicales comme l’Afrique de l’Ouest. Hainan est le cultivateur de cacao le plus au nord du monde.

Devant cette menace de la Chine comment les pays producteurs sortiront-ils du sous-développement ?

Imaginez-vous un seul instant que la Chine après ce test réussi commence à fournir du cacao moins cher à toute l’Europe. Le pic c’est quand elle même va commencer à consommer du chocolat.

 Le Ghana et la Côte d’Ivoire gagneraient à mettre le cap sur la consommation local du chocolat et des produits issus du cacao. Il est grand temps que ces pays investissent dans les infrastructures énergétiques pour créer aussi une contre balance industrielle dans ces pays. Sinon sans électricité leur développement ne verra point le jour.

La Côte d’ivoire et le Ghana doivent investir dans les infrastructures énergétiques le plus rapidement possibles. 3.000 MW d’électricité généré par la Côte d’ivoire n’ai pas suffisant pour un développement industriel.

 Il faut que les pays producteurs copient le processus de développement de la Chine. De la manière dont elle a copié l’Angleterre et les USA. C’est-à-dire développer les PMI et encourager la consommation des produits locaux.

Chers producteurs de cacao « placez-vous bien » car l’objectif de la Chine  est d’investir $20 milliards dans le développent du cacao dans les 10 prochaines années. Alors vous pouvez rester dans les réflexion avec la banque mondial et le FMI

 

©CotedivoireNews 

Fulbert KOFFI Evan’s

Avec la collaboration de Gabriel Diabaté

 Suivez toute l’actualité DES VILLES ET COMMUNES sur Côte d’Ivoire News

Cotedivoirenews

Prévention de la COVID-19: L’UNICO et L’ONUSIDA s’engagent dans la sensibilisation

Published

on

onusida

Côte d’Ivoire – Santé – Sous le leadership de la Direction Générale de la Santé (DGS) et la collaboration de la Direction de la Santé Communautaire (DSC), le Bureau pays de l’ONUSIDA pour la Côte d’Ivoire, en collaboration avec d’autres acteurs tels que le réseau UNICO, continue d’appuyer la lutte contre la COVID-19, en accompagnant le gouvernement dans le renforcement des capacités des acteurs communautaires afin d’accélérer la sensibilisation et la vaccination contre la COVID-19 à travers le projet «PACT» (Partnership to Accelerate COVID-19 Testing).

Ce projet vise l’amélioration du suivi des cas contacts dans la communauté afin de réduire les risques de transmission de la COVID-19 au sein des groupes les plus vulnérables, en particulier des populations clés et des PVVIH (Personnes Vivant avec le VIH).

Ainsi, la première session de formation de ce projet s’est tenue du 21 au 22 Octobre 2021, à Abidjan au siège du Réseau RIP+ (Réseau Ivoirien des Organisations de Personnes Vivant avec le VIH). L’objectif est d’impliquer les acteurs communautaires pour sensibiliser la population et plus particulièrement les populations les plus vulnérables sur la COVID-19 et apporter leur contribution aux efforts nationaux de lutte contre la COVID-19.

« Nous voulons impliquer les acteurs communautaires pour l’accélération de la sensibilisation, du dépistage et de la vaccination contre la COVID-19. (…) Ces acteurs communautaires iront sur le terrain pour organiser des sensibilisations comme ils ont l’habitude de le faire dans d’autres activités telles que le VIH », a déclaré Dr Jean Marie MASUMBUKO, médecin et consultant à ONUSIDA, représentant le Dr Quenum Brigitte Directrice-Pays ONUSIDA en RCI.

Accompagner le gouvernement

En effet, à travers ce projet, l’ONUSIDA veut également inviter la population à accompagner le gouvernement dans la lutte contre la COVID-19.

« Beaucoup de mauvaises informations, de fakes news circulent sur la COVID-19. Nous voulons donc sensibiliser les populations au respect des mesures barrières et à la vaccination. (…) Si les acteurs communautaires sont bien formés, l’information est bien transmise. C’est donc une manière pour nous d’appuyer la partie gouvernementale dans la lutte contre la COVID-19, qui est une réalité », a t-il ajouté.

Le réseau UNICO est un réseau de plus de 40 ONG basées en Côte d’Ivoire et qui touche essentiellement les populations vulnérables à savoir les usagers de drogues, les homosexuels, les travailleuses du sexe… qui n’ont toujours pas la bonne information.  Ses principes, l’approche équilibrée, la responsabilité partagée, la proportionnalité et le respect des droits humains.

Il faut noter que l’UNICO mènera les activités de ce projet dans les 10 Districts Sanitaires d’Abidjan.

©CotedivoireNews

Abran Saliho

Suivez toute l’actualité DES RÉGIONS sur Côte d’Ivoire News

Lire Plus

Cotedivoirenews

Fespaco: L’écrivaine Anzata Ouattara élevée au grade de Chevalier dans l’ordre du mérite burkinabé

Published

on

Anzata Ouattara

Côte d’Ivoire – Dans le cadre de l’édition 2021 du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), l’ivoirienne Anzata Ouattara, journaliste-Écrivaine, auteure de l’oeuvre « Les coups de la vie », a été élevée au grade de Chevalier dans l’ordre du mérite burkinabé.

Auteure de « Les coups de la vie », Anzata Ouattara a été élevée au grade de Chevalier de l’ordre du mérite des arts, des lettres et de la communication avec agrafe cinématographique. C’était à l’occasion de la 27ème édition du FESPACO.

Une fierté pour la Côte d’Ivoire, mais aussi pour le monde du cinéma.

©CotedivoireNews 

Abran Saliho

 Suivez toute l’actualité IVOIRIENNE sur Côte d’Ivoire News

Lire Plus

Cotedivoirenews

Politique: Tout sur le nouveau parti de Laurent Gbagbo (le PPA-CI)

Published

on

Tout sur le nouveau parti de Laurent Gbagbo (le PPA-CI)

Côte d’Ivoire – Politique – Dans un communiqué rendu public ce vendredi 15 octobre 2021, le nom, l’emblème et autres détails sur le nouveau parti de Laurent Gbagbo ont été dévoilés. Ci-après le communiqué.

𝑨𝒃𝒊𝒅𝒋𝒂𝒏, 𝒍𝒆 14 𝑶𝒄𝒕𝒐𝒃𝒓𝒆 2021

Le groupe de réflexion élargi, pour les travaux préparatifs du Congrès constitutif du nouveau parti, a eu une séance de travail avec son Excellence le Président Laurent GBAGBO, initiateur de cet important projet pour notre pays.

L’ordre du jour de cette séance a porté essentiellement sur la restitution des travaux des deux commissions chargées respectivement de la rédaction du projet du manifeste et des textes fondamentaux du parti. A la suite de cette restitution, un débat a été mené à l’effet de trouver, entre autres, le nom, l’emblème et le sigle du parti.

En ce qui concerne le nom, après un large débat, la réunion a retenu comme projet de nom : 𝗹𝗲 𝗣𝗮𝗿𝘁𝗶 𝗱𝗲𝘀 𝗣𝗲𝘂𝗽𝗹𝗲𝘀 𝗔𝗳𝗿𝗶𝗰𝗮𝗶𝗻𝘀 – 𝗖𝗼̂𝘁𝗲 𝗱’𝗜𝘃𝗼𝗶𝗿𝗲, 𝗲𝗻 𝗮𝗯𝗿𝗲́𝗴𝗲́ « 𝗣𝗣𝗔-𝗖𝗜 ». Le projet d’emblème est « 𝗟𝗲𝘀 𝗱𝗲𝘂𝘅 𝗺𝗮𝗶𝗻𝘀 » 𝗲𝗻𝘁𝗿𝗲𝗹𝗮𝗰𝗲́𝗲𝘀 𝗾𝘂𝗶 𝘀’𝗶𝗻𝗰𝗿𝘂𝘀𝘁𝗲𝗻𝘁 𝗱𝗮𝗻𝘀 𝘂𝗻𝗲 𝗰𝗮𝗿𝘁𝗲 𝗱’𝗔𝗳𝗿𝗶𝗾𝘂𝗲. Le signe de ralliement proposé est « 𝗟𝗲𝘀 𝗱𝗲𝘂𝘅 𝗺𝗮𝗶𝗻𝘀 𝗲𝗻𝘁𝗿𝗲𝗹𝗮𝗰𝗲́𝗲𝘀 ».

Ces propositions seront soumises au Congrès qui reste souverain quant au choix définitif du nom du parti, de son emblème, de son sigle ainsi que de ses couleurs.

𝗟𝗲 𝗣𝗿𝗲́𝘀𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁 𝗱𝘂 𝗖𝗼𝗻𝗴𝗿𝗲̀𝘀

𝗟𝗲 𝗣𝗿𝗼𝗳𝗲𝘀𝘀𝗲𝘂𝗿 𝗦𝗲́𝗯𝗮𝘀𝘁𝗶𝗲𝗻 𝗗𝗷𝗲́𝗱𝗷𝗲́ 𝗗a𝗻𝗼𝗻.

Lire Plus
Advertisement Enter ad code he
re

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés