Connect with us

Sports

CAN 2019-Eliminatoires: Les Eléphants étrillent la Centrafrique (4-0) à Bouaké

Published

on

CAN- 2019 - BOUAKE

Côte d’Ivoire – Football – CAN2019 – La sélection nationale de football de Côte d’Ivoire a étrillé vendredi, au stade de la paix de Bouaké (centre du pays), son homologue de la République Centrafricaine, sur la marque de (4-0), en match de la 3è journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations  (CAN) de 2019, au Cameroun.

Les poulains du coach Kamara Ibrahim ont ouvert la marque à la 26è minute par Jonathan Kodjia. Et c’est sur ce score de (1-0) à leur actif qu’est intervenue la pause.

A la reprise, les Eléphants ont accentué la pression inscrire trois autres buts grâce Eric Bertrand Bailly à la 53è mn, Cheick Doukouré, à la 58è mn et Maxwell, à la 74è mn.

Avec cette large victoire de (4-0), la Côte d’Ivoire totalise 6 points et prend provisoirement la tête de cette  poule H  devant la Guinée, avec qui elle partage le nombre de points mais qui a un match en retard contre le Rwanda.

Le match retour, comptant pour la 4è journée dans ce groupe, se disputera mardi, à Bangui, sous le coup de 15H

 

©CotedivoireNews

Sports

Stade olympique d’Ebimpé: Une formation technique en cours pour son bon fonctionnement

Published

on

Formation stade olimpique d'Ebimpé

Publié ce mardi 17 septembre 2019 à 16h20min (Temps de lecture: 30″)

Côte d’Ivoire – Sport – Pour le bon fonctionnement du stade Olympique d’Ebimpé, une formation technique ouverte hier lundi 16 septembre se poursuit ce mardi 17 dans les locaux dudit stade.

Pendant cette période, les acteurs seront formés sur le Système montée des drapeaux; celui de télémétrie professionnel pour les sauts et lancers; de contrôle de fabrication et de contrôle de Billets; sans oublier la formation sur le système de notation de chronométrage et de traitement des résultats en Athlétisme.

Abran Saliho

©CotedivoireNews

Lire Plus

Sports

Côte d’Ivoire – Football: Serey Dié met fin à sa carrière nationale

Published

on

Serey Dié met fin à sa carrière nationale

Publié ce vendredi 13 septembre 2019 à 18h30 (Temps de lecture 40″)

Le capitaine de Éléphants de Côte d’Ivoire, Serey Dié a mis fin à sa carrière nationale ce vendredi 13 septembre 2019. Cette information a été donnée sur sa page Facebook officielle.

« Je remercie mes devanciers qui m’ont bien accueilli tout en me montrant le chemin à tenir, sans oublier mes jeunes frères avec qui j’ai continué la mission depuis quelques années maintenant. Merci pour le respect que vous m’avez toujours donné le temps est venu pour moi de vous laisser la place, que DIEU vous bénisse et vous accompagne, je crois en vous et je sais que la CÔTE D’IVOIRE va vibrer à chacun de vos matchs. À tous les amoureux du football et particulièrement à ceux de ma chère patrie, je vous remercie pour vos soutiens durant cette histoire merci d’avoir cru en moi QUE DIEU VOUS BÉNISSE. Merci infiniment à la FIF particulièrement au Président SIDY. », tel est le message publié sur sa page officielle.

Abran Saliho

©CotedivoireNews

Lire Plus

Sports

Athlétisme-Jeux Africains de Rabat: Jeannot Kouadio « l’objectif d’ensemble, c’est de ramener cinq (5) à six (6) médailles »

Published

on

Jeannot Kouadio jeux africains

Publié ce lundi 19 Août 2019 à 14 h16 (Temps de lecture: 3min 45″)

Côte d’ivoire – Jeux Africain de Rabat – L’athlétisme fait partie des huit (8) disciplines retenues pour les Jeux Africains de Rabat 2019. Pour relever ce défi, la FIA a sélectionné quatorze (14) commandos. Méité Ben et Gouénon Adeline, étant forfaits pour des ennuis de santés, ils seront douze (12) au Maroc, du 19 au 31 août 2019. Ils seront encadrés par cinq (5) techniciens (Antony Koffi, Poda Sié, Florence Olonadé, Gbongué Mamadou et Jeannot Kouamé). Avant de s’envoler pour le royaume chérifien, le président de la Fédération Ivoirienne d’Athlétisme, Jeannot Kouamé Kouadio parle de la délégation et dévoile ses ambitions.


Président, douze (12) athlètes vont représenter la Côte d’Ivoire aux 12èmes Jeux Africains prévus au Maroc du 19 au 31 aout 2019. Quels sont les critères de sélection ? 


Plusieurs facteurs sont entrés en jeu pour pouvoir sélectionner ces athlètes. Le 1er critère, c’est la performance. Nous sommes pratiquement à une semaine de la compétition, ce sont les athlètes les plus en forme qui ont été sélectionnés. 2ème critère, c’est le fait de vouloir assurer la relève. Depuis l’année dernière, nous avons mis l’accent sur la jeunesse. Nous revenons des championnats régionaux où certains athlètes ont pu tirer leur épingle du jeu, donc ils sont du contingent ; il faut leur donner la chance de pouvoir assurer la relève. Il s’agit d’Oré Roxane Christelle, d’Adzeu Ulrich, Blédja N’Da Akissi, Drabo Namory (qui a fait sensation au triple saut avec un 15 m 85) ou encore de Néhémie N’Goran qui était à Asaba, au Nigéria, l’an dernier.


Quel est votre objectif en participant à ces jeux ?

Il y a divers objectifs. Certains athlètes ambitionnent de préparer les championnats du monde (c’est un objectif intermédiaire pour eux, il faut passer par là). Ce sont des athlètes telque Ta Lou Marie –Josée, Murielle Ahouré. D’autres ont pour objectif d’avoir non seulement des médailles mais aussi d’apprendre, de se frotter à des athlètes de bons niveaux. C’est le cas de Néhémie N’Goran, Blédja N’Da Akissi K. qui découvrent la haute compétition. L’objectif d’ensemble, c’est d’avoir cinq (5) à six (6) médailles
Exactement comme à Asaba, au Nigéria, l’année dernière ?
Oui, un peu comme à Asaba. Quand je fais les calculs, nous tournons autour de cinq (5) ou six (6) médailles parce que nous sommes un peu perturbés par la Diamond league qui se déroule au même moment. Murielle Ahouré, Ta Lou Marie- José, Cissé Gué… Tous les internationaux sont annoncés à ces jeux Africains. 


Confirmez-vous leur présence ?


Je confirme la présence de Ta Lou, Ahouré, Cissé. Mais Wilfried Koffi Hua, Gouénon Adéline et Méité Ben Youssef qui ont quelques soucis de santé, ne seront pas là.
Qu’est-ce qui motive leur présence ?

C’est d’abord une préparation pour jauger un peu leur niveau à presqu’un mois des championnats du monde. L’objectif principal de Ta lou et Ahouré, c’est d’aller à ces championnats du monde. Donc nos internationaux sont motivés, ils seront là.


Dans quelles conditions préparez – vous le contingent des Jeux Africains de Rabat 2019 ?
La préparation a commencé depuis l’année dernière. Il a plusieurs étapes. La phase terminale a commencé peu avant les championnats de la Région II. Juste après les championnats nationaux seniors du 19 mai 2019, nous avons fait un test. Nous nous entraînons actuellement au stade Félix Houphouët- Boigny et au stade Robert Champroux de Marcory. Nous sommes confrontés aux problèmes liés au déplacement des athlètes puisqu’il s’agit d’un regroupement externe. Nous avons demandé à la tutelle de nous aider. Nous espérons qu’elle va réagir. Jusque-là rien n’a été fait au niveau de la tutelle. Nous avons eu des promesses. Nous attendons toujours. Nous espérons que la promesse sera tenue. Il faut payer la location de la salle de musculation, le déplacement des athlètes, c’est difficile, nous faisons avec les moyens de bord.


En dépit des difficultés rencontrées, quel est votre message aux membres du contingent de Maroc 2019 ?


Je les invite à être toujours concentrés puisque nous partons découvrir une autre compétition, une autre dimension. Nous sommes à une année des Jeux Olympiques, les athlètes qui n’ont pas encore réalisé les minima y vont pour les obtenir. Donc ces Jeux seront d’un très bon niveau. Je les encourage, je leur demande d’être eux – mêmes, d’être motivés.


Source Fédération Ivoirienne d’athlétisme

Lire Plus
Advertisement Enter ad code he
re

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés