Connect with us

Cotedivoirenews

Côte d’Ivoire: Après les élections locales, ou en est l’opposition Ivoirienne?

Published

on

Côte d'Ivoire: Après les élections locales, ou en est l'opposition Ivoirienne?
Côte d’Ivoire – Politique – Elections municipales et régionales – Aux lendemains du scrutin couplé municipal et régional du 13 octobre 2018 le RHDP est sorti grand vainqueur de ces échéances électorales. Se positionnant en grand favori pour la présidentielle face à une opposition morcelée et en recomposition. les partis politiques de l’opposition seront elles prête pour 2020 ?
La Commission Electorale Indépendante (CEI) par la voix de son président Youssouf BAKAYOKO a divulgué les résultats provisoires du scrutin du 13 octobre.
Au compte de ces résultats pour les communales le RHDP remporte 92 communes, soit 46% des Conseillers municipaux, les indépendants gagnent 56 communes, soit 28%, quand le PDCI s’en sort avec 50 communes, soit 25%. Pour sa part, le FPI gagne 2 communes, soit 1%.
Du côté du scrutin régional sur 31 regions le RHDP a remporté 18 sièges, soit 60% des Conseils régionaux tandis que le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) s’en sort avec 06, soit 20% des Conseils régionaux.
Les indépendants ont remporté 3 sièges, soit 10%, là où le PDCI-RHDP récolte 2 sièges, soit 6,67% et le Front populaire ivoirien (FPI) gagne 1 siège, soit 3,33%.
Au vu de ces résultats , il ressort une percée des indépendants, un PDCI qui reste fort dans ses bastions et le FPI morcelé.

LE PDCI-RDA EN MODE BATAILLE ET ALLIANCE

Lors de son congrès extraordinaire du 18 octobre 2018 , Henri Konan Bédié a annoncé une rupture totale avec le RHDP d’Alassane Ouattara et invité ses millitants à la conquête du pouvoir pour la présidentielle de 2020.
Déterminé et engagé le PDCI espère compter sur ses militant loyaux et fidèles en appelant au rassemblement et à l’union pour éviter des divisions afin d’être en position de force pour 2020.
S’affirmant comme le parti d’opposition solide, Henri Konan Bédié espère nouer des alliance avec certains partis pour faire front commun au RHDP. En témoigne la présence d’anaky Kobenan , du FPI tendance AFFI NGUESSAN , d’AFFOUSSIATA BAMBA LAMINE des Soroistes lors du congrès extraordinaire du PDCI.

UN FPI DIVISER ET MORCELÉ

Au FPI l’heure n’est pas encore à l’Union. Miné par deux tendances celle des GOR(Gbagbo Ou Rien) branche dur dirigé par aboudradramma SANGARÉ et soutenu par l’ex première dame, Simone GBAGBO; et de l’autre côté la branche AFFI N’GUESSAN qui pour sa part plaide pour un renouveau du parti et de tourner la page GBAGBO .
Pour les deux, la stratégie pour la conquête du pouvoir est diamétralement opposée.
Chez les GOR, seul le retour de l’ex-président Laurent GBAGBO permettra au FPI de remporter la présidentielle de 2020. En cela le retour d’exil des cadres et une réforme totale de la CEI permettront au FPI de revenir aux affaires.
Tandis que pour la tendance AFFI la politique de la chaise vide n’est pas efficace pour la conquête du pouvoir mais plutôt la recherche d’alliance avec les autres partis et une participation aux joutes électoraux permettront au partis d’aborder 2020 en position de force.

LES SOROISTES EN EMBUSCADE 

En conflit ouvert avec le RDR d’Alassane Ouattara. Les cadres et millitants de ce mouvement de soutien au président du parlement Ivoirien Guillaume SORO espèrent et militent pour une candidature de SORO à la présidentielle de 2020 car pour eux celui-ci a tous les moyens et soutiens d’une bonne partie des Ivoiriens pour devenir le président de la république. Pour ce faire, la recherche d’alliance avec les autres formations politiques et une campagne de soutien autour de la personne de Guillaume SORO comme candidat idéal et de changement pour une Côte d’Ivoire nouvelle.

LES INDÉPENDANTS DE PLUS EN PLUS COURTISÉE

Réalisant une grande percée lors du scrutin du 13 octobre 2018 , les indépendants se retrouvent au centre des convoitises.
Le RHDP voulant élargir sa base électorale a lancé une campagne d’adhésion au RHDP des indépendants, en témoigne la proposition du partis à ceux-ci de rejoindre le RHDP contre « une somme de 100 millions de FCFA » une proposition qui risque de franchir une bonne partie des indépendants.
Au PDCI-RDA la proposition est simple , adhérer et rassembler les indépendants pour faire front commun contre Alassane Ouattara et le RHDP en 2020.
Entre jeux d’alliances et rassemblement, les stratégies et moyens diffèrent les uns des autres pour chaque parti politique.
Qui resortira gagnant de cette bataille pour la présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire ?

LES INDÉPENDANTS DE PLUS EN PLUS COURTISÉE

Réalisant une grande percée lors du scrutin du 13 octobre 2018 , les indépendant se retrouvent au centre des convoitises.
Le RHDP voulant élargir sa base électorale a lancé une campagne d’adhésion au RHDP des indépendants, en témoigne la proposition du partis a ceux-ci de rejoindre le RHDP contre « une somme de 100 millions de FCFA » une proposition qui risque de franchir une bonne partie des indépendants.
Au PDCI-RDA la proposition est simple , adhérer et rassembler les indépendants pour faire front commun contre Alassane Ouattara et le RHDP en 2020.
Entre jeux d’alliances et rassemblement, les stratégies et moyens diffèrent les uns des autres pour chaque parti politique.
Qui resortiras gagnant de cette bataille pour la présidentiel de 2020 en cote d’Ivoire ?

LES INDÉPENDANTS DE PLUS EN PLUS COURTISÉE

Réalisant une grande percée lors du scrutin du 13 octobre 2018 , les indépendant se retrouvent au centre des convoitises.
Le RHDP voulant élargir sa base électorale a lancé une campagne d’adhésion au RHDP des indépendants, en témoigne la proposition du partis a ceux-ci de rejoindre le RHDP contre « une somme de 100 millions de FCFA » une proposition qui risque de franchir une bonne partie des indépendants.
Au PDCI-RDA la proposition est simple, adhérer et rassembler les indépendants pour faire front commun contre Alassane Ouattara et le RHDP en 2020.
Entre jeux d’alliances et rassemblement, les stratégies et moyens diffèrent les uns des autres pour chaque parti politique.
Qui resortira gagnant de cette bataille pour la présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire ?
©CotedivoireNews

Akinbola Djamal

Cotedivoirenews

Politique: Le président Bédié recoit le doyen Abdoulaye Diallo à Daoukro

Published

on

bédié recoit le doyen Abdoulaye Diallo à Daoukro

Côte d’Ivoire – Politique -Le président du PDCI RDA, Henri Konan Bédié a reçu ce mercredi 22 mai à sa résidence privée de Daoukro, le doyen Abdoulaye Diallo ancien collaborateur du président Félix Houphouet Boigny.

A lire aussi// Djékanou: Vibrant hommage à Abdoulaye Diallo le bâtisseur

Cette visite s’inscrit dans le cadre des remerciements après la cérémonie d’hommage rendue au doyen « Baba Diallo il y a de cela quelques semaines à Djékénou sa ville natale, selon la famille de ce dernier. Il faut signaler que le président Henri Konan Bédié avait envoyé à cette cérémonie une forte délégation conduite par le ministre Allah Kouadio Remi pour le représenter.

Selon une certaine indiscrétion dans l’entourage de Bédié, le doyen Abdoulaye Diallo jouerait les dernières conciliations entre le président du PDCI et son jeune frère Alassane Ouattara en disgrâce depuis le retrait du parti democratique de Côte d’Ivoire de la coalition du RHDP.

©CotedivoireNews

Parfait Dié

Lire Plus

Cotedivoirenews

Justice – Côte d’Ivoire: Un commissaire de Police déféré à la Maison d’Arrêt Militaire d’Abidjan pour une affaire de 102.000.000 FCFA

Published

on

Un commissaire déféré à la Maison d'Arrêt Militaire d'Abidjan

Côte d’Ivoire – Justice – Le commissaire de police BKJ a été entendu ce mercredi en fin de journée par le chef du parquet militaire, le Contre-amiral Ange Késsi pour abus de confiance, escroquerie, faux et usage de faux. L’information a été donnée sur la page Facebook officielle du tribunal Militaire d’Abidjan.

« Les faits remontent en 2012, année au cours de laquelle BKJ fait la connaissance du géomètre TEHE KS. Le courant passe bien entre les deux « nouveaux amis ». Ainsi BKJ achète des terrains urbains sur le lotissement d’Agouapi résidentiel (Bingerville) avec TKS.

A lire aussi // Côte d’Ivoire: Des militaires risquent 20 ans de prison pour un bizutage qui a mal tourné

 Ce dernier ayant achevé un autre lotissement lui fait savoir son désir d’obtenir des terrains sur ce site en vue de les revendre. TKS accepte et un protocole d’accord est signé à cet effet le 04/09/2017 entre le commissaire BKJ, le géomètre TKS et les chefs des familles détentrices des droits coutumiers. Cet accord portant sur la vente de 51 lots au prix de 2.000.000 FCFA l’un soit un total de 102.000.000 FCFA que le commissaire BKJ devrait reverser à l’issu des ventes. Sur le montant total des 51 lots selon le protocole, un litige s’installe entre elle et le géomètre portant sur la somme de 66.000.000 FCFA.

Le géomètre porte plainte pour abus de confiance et pour faux et usage car BKJ aurait vendu des terrains en dehors de leur protocole avec de fausses attestations villageoises. Sept personnes portent plainte également pour escroquerie.

Le Commissaire du Gouvernement qui fait de l’éthique, l’honneur, la probité et la morale au sein de nos armées les axes majeurs de sa lutte contre l’impunité ordonne son arrestation et son déferrement à la MAMA (Maison d’Arrêt Militaire d’Abidjan), dans l’attente de son jugement selon les Articles 401, 305, 403 et 497 du code de Procédure Pénale ».

©CotedivoireNews

Lire Plus

Cotedivoirenews

Politique: Jeannot Ahoussou-Kouadio rejoint le RHDP le 2 juin prochain

Published

on

Jeannot Ahoussou annonce son adhésion au RHDP

Côte d’Ivoire – Politique – Alors qu’il était félicité pour sa fidélité au PDCI et au président Bédié, le président du Sénat Ivoirien, Jeannot Ahoussou-Kouadio a annoncé ce mercredi 22 mai 2019, son adhésion au RHDP, le 2 juin prochain.

C’était lors d’un séminaire de renforcement des capacités des sénateurs que Jeannot Ahoussou-Kouadio a annoncé le 2 juin comme date de son adhésion au Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratique et la Paix.

« A partir du mois de juin, vous tous vous savez que je rejoins la famille des Houphouëtistes. Je vais le dire devant mes parents à Didiévi parce que, le doyen Ehui Bernard est là. Les premiers textes sur le RHDP, c’était chez moi à la maison. En 2008-2009, nous avons travaillez chez moi à la maison. En ce moment nous avons réfléchi. Il faut continuer de réfléchir (…) Peut-être on a tort, peut-être on a raison. N’ayez pas peur, la presse peut écrire ce qu’elle veut. On a dit tout sur moi et donc, à mon âge j’ai le cuir épais », a fait savoir Jeannot Ahoussou-Kouadio .

Et d’ajouter : «  Je fais de la politique. Tout cela ne m’effraie pas et puis j’ai défendu des causes parfois désespérées. Il faut affronter, avoir ses convictions, aller jusqu’au bout ».

©CotedivoireNews

Nestor Al-Firdaws

Lire Plus
Advertisement Enter ad code here

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés