Connect with us

Régions News

Côte d’Ivoire: Indemnisation de plus 200 victimes des crises ivoiriennes à Sassandra

Published

on

indemnisation de 200 victimes de crises

Plus de 200 victimes des crises ivoiriennes ont été, indemnisées samedi à Sassandra, dans le Sud-Ouest ivoirien par le ministère de la Solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté.

Dans une note d’information transmise APA dimanche, le ministère annonce qu’à Sago, une sous-préfecture de Sassandra (Sud-Est), 31 ayants droit de personnes décédées et 7 orphelins issus  des villages de Gobroko, d’Adebem, de Godjiboué, de Niegroubouésuite et de Trikpoko, « toutes victimes de la crise post-électorale de 2011 ont reçu réparation ».

Elles ont respectivement reçu un million de FCFA symbolique» par personne décédée et des bons de prises en charge scolaires dont la valeur oscillent entre 60 000 et 150 000 pour les 7 orphelins.  « Cette cérémonie porte à plus de  200, le nombre de victimes de cette localité ayant été indemnisées », ajoute la note.

«  Notre pays retrouve la prospérité, mais il ne peut s’engager sur la voie du développement durable que dans un environnement de paix. C’est pour cela que j’exhorte les victimes et les ayants droit de victime à pardonner pour que nous tournions définitivement cette page triste de notre histoire récente », a déclaré au cours de cette cérémonie, Pr  Kouamé N’guessan, Chef de de cabinet du ministère de ce ministère.

« Engageons-nous à épouser une culture de la paix qui privilégie le dialogue, la concertation, le consensus, le compromis, les concessions réciproques pour la prévention et la gestion et la résolution des conflits » a insisté M. N’guessan qui représentait la Ministre Mariatou Koné.

Désirée Bohoua dont les 7 neveux et nièces ont reçu de l’Etat ces bons de prise en charge scolaire a témoigné sa reconnaissance au Gouvernement. « Grace au Chef de l’Etat et au Gouvernement, mes enfants vont reprendre le chemin de l’école. Je remercie la Ministre Mariatou Koné qui vous a mandaté pour venir jusqu’à nous », a-t-elle dit.

Le député de Sago- Dakpadou, Kébé Mahamadou,  a saisi cette occasion pour attirer l’attention sur des menaces à la cohésion sociale dans cette Sous-Préfecture. « Il existe dans notre localité, des barrages étranges tenus par des personnes dont on ne connait pas bien l’identité. Ni militaires, ni policiers, ni gendarmes. Mais ils passent leur temps à harceler nos parents sur les routes. Cela est de nature à rappeler la crise » s’est-il inquiété.

Le Chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a mis en place en 2015, un fonds spécial doté d’un apport initial d’une valeur de 10 milliards de francs CFA pour l’indemnisation des victimes des différentes crises qu’a traversées la Côte d’Ivoire.

©CotedivoireNews avec APA

Régions News

Kokumbo: La gendarmerie incendiée, la mairie saccagée, lors de manifestations

Published

on

Kokumbo la gendarmerie incendiée

Côte d’Ivoire – La gendarmerie de Kokumbo est partie en fumé ainsi que la mairie et plusieur magasins ont été saccagé lors de manifestations populaires après l’annonce du décès d’un orpailleur clandestin.

©CotedivoireNews

Lire Plus

Régions News

Insécurité à Bédiala : Les fonctionnaires expriment leur ras-le-bol suite à l’assassinat d’un professeur

Published

on

Bédiala: Les fonctionnaires expriment leur indignation suite à l'assassinat d'un professeur d'Anglais

Côte d’Ivoire – Région du Haut-Sassandra – Les fonctionnaires de la localité de Bédiala étaient dans les rues, ce lundi matin afin d’exprimer leur indignation suite à l’assassinat d’un professeur d’anglais dans la soirée du dimanche 19 mai 2019.

Enseignants, agents de Santé, tous les fonctionnaires ont répondu présent ce matin du lundi 20 mai 2019, pour exprimer leur ras-le-bol face à l’insécurité grandissante constaté depuis un certain temps. Ils réclament ainsi la construction d’une brigade de gendarmerie.

Après avoir été reçus par le Sous-Préfet de Bédiala, les enseignants disent reprendre les cours après l’inhumation du collègue défunt.

©CotedivoireNews

Abran Saliho

Lire Plus

Régions News

Mairie de Bongouanou: Le conseil municipal présente le compte administratif de l’exercice 2018

Published

on

MAIRIE DE BONGOUANOU

Côte d’Ivoire – Bongouanou (Région du Moronou) – La mairie de Bongouanou a présenté vendredi, le compte administratif de l’exercice 2018 avec un déficit global de plus 100 millions FCFA, lors de sa troisième session ordinaire.

A lire aussi// Bongouanou: Nanan Ehui Kouame II devient le nouveau chef de la tribu Essandanin de Moronou

 » En clair, la mairie a une dette d’environ 110 millions FCFA. En d’autres termes, au moment où nous prenions les reines, les caisses étaient vides. Nous devons donc entrer tous en brousse pour chercher l’argent », a dit le maire, Kouamé Amalaman. ” La mairie est comme un héritage que nous avons reçu. Quand on prend un héritage on assume aussi toutes les dettes liées à l’héritage. Lire la suite ICI

©CotedivoireNews

Lire Plus
Advertisement Enter ad code here

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés