Connect with us

Mairies

Côte d’Ivoire – Tout savoir sur la commune de Bouaflé, dans la région de la Marahoué

Published

on

Mairie de Bouaflé, dans la région de la Marahoué

Côte d’Ivoire – Région de la Marahoué – Bouaflé est un chef-lieu de commune de Côte d’Ivoire situé dans la région de la Marahoué. La ville est proche du Lac Kossou.

Présentation générale

– Commune de Bouaflé

– Région de la Marahoué

– Population : 167 263  habitants en 2014

– Superficie : 6 300 hectares

Distances Bouaflé – Abidjan : 267.5 Km

– Situation: Ville carrefour, située au centre Ouest de la Côte d’Ivoire, à l’intersection des axes routiers Yamoussoukro-Daloa et Zuénoula-Sinfra, elle est arrosée par le fleuve Marahoué et se trouve à 300 kilomètres d’Abidjan et à 60 kilomètres de Yamoussoukro.

– Atouts économiques : La commune de Bouaflé constitue un pôle très important dans l’activité économique de la Côte d’Ivoire. En effet, ville carrefour avec une économie agricole, elle favorise les rencontres entre les producteurs, les vendeurs les intermédiaires et les acheteurs

Historique

Bouaflé est un carrefour, un point de rencontres entre les peuples de la savane et de la forêt.

Ainsi s’y retrouvent principalement des populations d’origine Gouro, venues de la forêt et des populations d’origine Baoulé (Ayaou et Yaouré en partie), venues de la savane, auxquelles viendront s’ajouter plus tard d’autres ethnies ivoiriennes et des pays voisins.

Aussi les Yaouré, Ayaou et Gouro sont–ils généralement considérés comme les autochtones de la ville de Bouaflé.

Venus de l’Ouest du groupe Mandé Sud, les Gouro créèrent le village de Goblata (qui signifie ‘‘franchi de force une côte, un obstacle’’, ici la Marahoué certainement). Mais à la suite de querelles internes, le village de Goblata (devenu Koblata) se divisa en trois (3) portions pour former les trois (3) villages actuels : Koblata, Lopouafla et Déhita.

Cette zone, située sur les bords de la Marahoué et entre les deux fleuves Bandama, devint très vite une zone de pêche et un très gros marché de poissons, spécialement le poisson appelé « Boua » par les Gouro et qui est un gros silure. D’où, le nom de Bouaflé donné à la ville qui prit naissance ici et qui signifie en Gouro ‘‘marché de silures’’.

Plus tard, les commerçants attirés par ce poisson, s’installèrent à leur tour dans le triangle formé par les trois villages, Koblata, Déhita et Lopouafla, devenus aujourd’hui les quartiers de la ville de Bouaflé.

En marge des ivoiriens, il convient de faire ici mention des citoyens des pays voisins dont certains forment des communautés importantes, bien intégrées, et qui vivent en bonne entente avec les ivoiriens. Ce sont : Les Maliens, les Guinéens, les Nigérians, les Sénégalais, les Mauritaniens, les Burkinabés, les Ghanéens, les Nigériens, etc.

S’agissant des Burkinabés, autrefois appelés Voltaïques, leur installation à Bouaflé remonte en 1933. En effet, cette année-là, une terrible famine frappa la Côte d’Ivoire qui comprenait alors la Haute Côte d’Ivoire, aujourd’hui Burkina FASO et la Basse Côte d’Ivoire actuelle. Le Gouverneur RESTE décida alors de transférer en Basse Côte d’Ivoire où il y avait beaucoup de terres cultivables et peu de main-d’œuvre, des populations de la Haute Côte d’Ivoire qui disposait par contre de beaucoup de main-d’œuvres mais très peu de terres cultivables. En 1934, on décida de l’arrivée des nouveaux hôtes à Bouaflé, qui prend ainsi figure de région de peuplement. Ainsi, les burkinabés, installés dans la périphérie de la ville (Garango, Koupela-Tenkodogo, Koudougou), sont devenus pour la plupart ivoiriens par naturalisation.

Les atouts de la commune de Bouaflé

Economie

Peuplée d’environ 76 000 habitants avec son agglomération, Bouaflé est une citée prospère et son économie, surtout agricole, est basée sur la culture vivrière traditionnelle (banane plantain, igname, manioc, riz, taro, patate, arachide, etc) et sur des cultures industrielles (café, cacao, coton, hévéa). La production forestière, naguère prospère et usinée sur place, est aujourd’hui en baisse.

-La pêche, intensive depuis la création du lac de Kossou, est devenue une activité importante pour la région.

L’élevage de porcins et bovins est en constante progression.

-Les principales unités industrielles sont : une usine de brasserie (SOLIBRA) et sept boulangeries.

-Banque : 4 agences permanentes de banque : BICICI, BIAO, COBACI, la Banque du Trésor.

-Commerce : 01 marché permanent, 03 marchés dans les villages de la commune et des commerces dans les quartiers. Bouaflé est une zone de fortes productions vivrières qui ravitaille les marchés des grandes villes, notamment Abidjan et Bouaké.

-Exploitation forestière : Zone forestière, Bouaflé attire beaucoup d’exploitants forestiers et agricoles.

-Transports : Ville carrefour, Bouaflé est reliée aux autres villes par plusieurs sociétés de Transport dont l’Union des Transporteurs de Bouaké (UTB).

Atouts Touristiques et culturels

Le Mont Lotienza

Les rochers de Bonon

Le centre artisanal de Bouaflé

La danse traditionnelle de réjouissance Gouro, le Zaouli

Les infrastructures de Bouaflé

  • Ecoles

Ecole Primaire Joliot Curie

Ecole maternelle de Bouaflé            

Epp Garango de Bouaflé

Ecole maternelle Hortense Yoman Yao N’dré de Bouaflé

Collège La Concorde de Bouaflé

Collège Moderne de Bouaflé

Collège Notre Dame Du Badaman De Bouaflé

Lycée Moderne Saint Raphaël de Bouaflé

Institut Pastoral Hebron (IPH) de Bouaflé

Centre de formation professionnelle évangélique (CFPE) de Bouaflé

  • Santé

Centre de santé de Bozi Satmaci  de Bouaflé

Centre de Santé Urbaine de Bonon (Bouaflé)

Centre Hospitalier Régional  de Bouaflé

  • Sport

Bouaflé Académy

Maracana Club de Bouaflé

  • Routes et Ponts

Le Pont de Bouaflé

  • Les hôtels de Bouaflé

Hôtel Taky de Bouaflé

Hôtel Koala (Hôtel deux étoiles)

Hôtel Siba (Hôtel deux étoiles)

Hôtel Moye, Bouaflé

Hôtel Zaouli de Bouaflé (Dioulabougou Extension)

Hôtel Minfla de Bouaflé (Diouladougou)

Hôtel Gnoupale de Bouaflé

Villa Des Boss de Bouaflé (Situé au Quartier Millionnaire)

Auberge Grace Divine (Bouaflé)

Contacts :

La Mairie :

Tél : 30 68 92 40 – 30 68 91 17, BP 645 Bouaflé.

Maire de la commune de Bouaflé

-Nom et prénoms : Dr LEHIE Bi Lucien

-Mobile : 08 20 06 59 – 01 25 41 55 / E-mail : lehiebinanti@yahoo.fr

Secrétaire Général de la Commune de Bouaflé

-Nom et prénoms : Anasthase Kouamé YOBOUE

-Mobile : 08 15 62 37- 04 03 83 42 / E-mail : yobouanasthasekouam@yahoo.fr

Couleur de la Commune : le violet-blanc.

Slogan : quand c’est beau, c’est la Marahoué, et c’est chez nous !

©CotedivoireNews

Mairies

Communes de Côte d’Ivoire: L’UVICO-CI annonce la circulation de nouveaux timbres municipaux à partir du 1er février prochain

Published

on

NOUVEAU TIMBRE MUNICIPAUX

Côte d’Ivoire – En accord avec la Direction générale de la décentralisation et du développement local, l’Union des Villes et Communes de Côte d’Ivoire (UVICO-CI) a annoncé la mise en circulation de nouveaux timbres municipaux plus sécurisés à partir du 1er février 2021.

Lors de la conférence de presse d’annonce qui a eu lieu mardi 12 janvier, le président de l’UVICO-CI, Danho Paulin par ailleurs maire de la commune d’Attécoubé a précisé que ces nouveaux timbres sont plus sécurisés et plus efficaces pour lutter contre la fraude.

A LIRE AUSSI// Côte d’Ivoire: Tout savoir sur l’organisation et les missions de la direction générale de la décentralisation et du développement local

A l’en croire, une communication accentuée sera mise en place pour informer les contribuables et les parties prenantes des initiatives en cours dans le cadre de l’amélioration des valeurs inactives.

Bientôt des agents outillés sur le terrain pour sensibiliser sur le processus de mise en circulation du nouveau timbre.

Pour réussir cette initiative, une rencontre a eu lieu afin d’outiller des agents pour réussir la sensibilisation sur le processus.

Il a été recommandé à cette occasion, aux agents en charge de la sensibilisation de s’en tenir à :

– présenter le contexte et justifier la mise en circulation de ce nouveau timbre

– décrire de mécanisme d’acquisition

– insister sur le basculement le 1er février 2021

– le trésor se chargera des échanges au franc le franc.

CET ARTICLE POURRA VOUS INTÉRESSER// Biographie: Découvrez le parcours enrichissant de Danho Paulin, maire d’Attécoubé

Le prestataire se propose également de fournir une application qui permettra de faire le suivi.

Une séance de travail aura lieu entre la DGDDL et l’UVICOCI sur des aspects techniques concernant la digitalisation.

©CotedivoireNews 

Abran Saliho

Suivez toute l’actualité sur Côte d’Ivoire News

Lire Plus

Mairies

Commune de Bondoukou: La Mutuelle des agents de la mairie présentée officiellement aux autorités municipales

Published

on

Présentation de la Mutuelle des agents de la mairie de Bondoukou 1

Côte d’Ivoire – Région du Gontougo – La cérémonie de présentation officielle de la Mutuelle des agents de la mairie de Bondoukou a eu lieu le vendredi 08 janvier 2021, en présence du maire Hiliassou Koné.

Remise sur les rails l’année dernière,  après plusieurs autres années de léthargie, grâce aux conseils et au soutien du maire Hiliassou KONÉ,  la Mutuelle des agents de la mairie de Bondoukou (MUAMBO) a retrouvé un fonctionnement normal. L’année 2020 s’est soldée par l’adhésion de tous à cette famille d’entraide et de solidarité ainsi que la bonne confraternité. Heureux de ce bon nouveau départ,  la Mutuelle a décidé de se présenter aux autorités municipales,  surtout au maire Hiliassou Koné,  son bienfaiteur, ce 8 janvier 2021 à la salle VIP Fatigué Koulibaly de l’hôtel de ville de Bondoukou.

Présentation de la Mutuelle des agents de la mairie de Bondoukou 2

Le SG de la mairie Mustafa Dalems et le Président de la Mutuelle,  Bonimbo Firmin ont traduit au maire leurs remerciements pour les efforts consentis malgré la COVID 19 pour assurer de meilleures conditions de travail aux agents et tenir tous les engagements. Ils ont félicité le maire pour son leadership éclairé et l’excellent rapport qu’il entretient avec son personnel. Les agents s’engagent à leur tour, en guise de reconnaissance, pour optimiser davantage les rendements des services en 2021.

Présentation de la Mutuelle des agents de la mairie de Bondoukou

Très heureux de l’initiative de la Mutuelle,  Hiliassou Koné s’est dit disposé à lui accorder une subvention c’est-à-dire un appui financier pour la santé et le bien-être de ses collaborateurs. À l’orée du nouvel,  il en a profité pour adresser à toutes et à tous ses meilleurs vœux. Les agents lui ont formulé à leur tour, des vœux de succès et de réussite dans toutes ses entreprises.

Abran Saliho avec SERCOM

Lire Plus

Mairies

Top Actions : La mairie d’Adiaké fait une dotation de 16 millions aux populations

Published

on

mairie -adiaké-

Côte d’Ivoire – Activités des Communes – Le conseil municipal de la cité balnéaire d’Adiaké a fait une importante dotation aux différentes couches sociales de la commune. C’était lors de la journée de partage qui s’est tenue le jeudi dernier dans les jardins de l’hôtel de ville d’Adiaké.

Le maire de la commune d’Adiaké ,Monsieur HIEN YACOUBA SIE a présidé le jeudi 19 novembre 2020 dans les jardins de la mairie en présence de Mme TRAZIE GERALDO Lucie, Préfet du département à la cérémonie de remise symbolique de dotation. Ce sont entre autres des bons de prise en charge et des kits scolaires aux élèves de la commune , kits alimentaires en soutien aux indigents et personnes âgées , dons de matériels aux écoles maternels publiques , dons d’équipements bio médicaux à l’hôpital générale d’Adiaké , dons de matériels sportifs au maracana club d’Adiaké, pour un coût global de 16 millions de FCFA.

©CotedivoireNews

Lire Plus
Advertisement Enter ad code he
re

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés