Connect with us

Cotedivoirenews

Côte d’Ivoire : Le gouvernement lance les Etats généraux de la Jeunesse

Published

on

Jeunesse- Etats généraux de la jeunesse


Côte d’Ivoire -Emploi – Le Ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes, Mamadou Touré a procédé ce jeudi 27 décembre 2018, au lancement officiel des Etats Généraux de la Jeunesse ivoirienne (EGJ).

Selon le ministre Mamadou Touré, c’est une initiative du gouvernement ivoirien avec l’appui des  systèmes des nations unies. Les travaux se dérouleront du Mercredi 09 au vendredi 11 janvier 2019, au palais de la culture de Treichville autour du thème : « la jeunesse ivoirienne au centre du nouveau pacte social ».

A l’en croire, l’objectif de ces Etats généraux est de faire le bilan de toutes les initiatives et politiques gouvernementales prises en faveur des jeunes de 2011 à 2018, définir et adopter des mécanismes plus performants, en matière d’encadrement et d’accompagnement des jeunes vers l’emploi en vue de leur autonomisation effective.

  Plusieurs travaux meubleront ces états généraux de la jeunesse. Il s’agit entre autres de la revue à mi-parcours de la politique nationale de la Jeunesse (PNJ 2016-2020), des ateliers portant sur des thèmes tels que le cadre juridique des associations de jeunesse,l’organisation et le fonctionnement du Conseil national des jeunes et des faîtières de jeunesse, les Conférences de présentation des dispositifs sectoriels destinés aux jeunes sans oublier des panels animés par des experts sur des sujets en étroite relation avec la jeunesse.

 Pour le ministre Ivoirien de la Jeunesse, ce sont plus de 300 personnes qui sont attendues pour les travaux de ces Etats généraux.

« J’invite donc tous les jeunes à prendre une part active aux Etats Généraux de la Jeunesse en s’impliquant, notamment dans les commissions et les groupes thématiques de réflexion qui seront constitués, pour apporter leurs contributions et faire partager leurs appréhensions et leurs aspirations, de sorte à permettre à tous de proposer des solutions concrètes et efficaces qui tiennent compte de leurs réalités », a-t-il appelé de tous ses vœux.

Abran Saliho

Cotedivoirenews

CAN Égypte 2019 – Audiovisuel: La RTI coupe les signaux de Startimes pendant les matchs de la CAN

Published

on

Côte d’Ivoire – Can 2019 – Les abonnées de l’opérateur audiovisuel Startimes vont être privés des matchs de la Coupe d’Afrique des Nations CAN Égypte 2019.

En effet, la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne (RTI) détentrice exclusive des droits de diffusions de la CAN 2019 sur le territoire national a sommé l’opérateur de couper ses signaux sur sa plateforme durant les heures de matchs. 
Ci-dessous le communiqué de Startimes.


La Radiodiffusion Télévision Ivoirienne (RTI) est l’unique détentrice des droits de diffusions terrestres des matchs de la CAN 2019 sur toutes l’étendue du territoire ivoirien. Suite aux injonctions de la RTI, Startimes doit couper le signal de la RTI sur sa plateforme satellite durant la diffusion des matchs de la CAN 2019.

Startimes travaille à régulariser la situation pour permettre à ses abonnés ivoiriens de suivre ce grand rendez-vous de football dans les meilleures conditions possibles. Nous prions nos abonnés de nous excuser pour ses désagréments. 
La Direction Générale

©CotedivoireNews

Akinbola Djamal

Lire Plus

Cotedivoirenews

Politique: PDCI-RDA/ 2e réunion annuelle du président du parti avec les délégués départementaux et communaux : le discours du président Bédié

Published

on

rencontre entre le président du pdci et les délégués

Côte d’Ivoire – Partis politiques – Ce samedi 22 juin Monsieur Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) a rencontré à la maison du parti, sis à Cocody pour la seconde fois cette année, les délégués départementaux et communaux de son parti. Ci-dessous, trouvez l’intégralité de sa déclaration.

Monsieur le Secrétaire Exécutif, Chef du Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA,

Monsieur le Vice-président du PDCI-RDA, Coordonnateur des activités des vice-présidents du PDCI-RDA,

Mesdames et Messieurs les vice-présidents du PDCI-RDA,

Mesdames et Messieurs les secrétaires exécutifs du PDCI-RDA,

Mesdames et Messieurs les Délégués Communaux et Départementaux,

Mesdames et Messieurs,

Quel agréable plaisir pour moi de vous retrouver ce jour du samedi 22 juin 2019 pour échanger avec vous sur les importantes étapes, à venir, ainsi que des actions politiques sur le terrain de notre Grand Parti le PDCI-RDA.

Mobilisés et déterminés comme vous l’avez maintes fois démontré et comme vous l’êtes toujours, je ne puis dissimuler la joie et la fierté qui m’animent en ce moment.

Votre mobilisation et votre détermination me procurent davantage de vigueur et d’abnégation dans le combat politique que nous menons tous au PDCI pour l’avenir de notre chère Côte d’Ivoire.

Ainsi, je vous remercie d’avoir, honoré de votre présence la réunion de ce jour et vous félicite pour le travail accompli, à mi-parcours de l’année 2019.

Comme je l’indiquais l’an dernier, lors de la première réunion du 11 janvier 2018 à Daoukro, l’année 2019 est décisive pour notre marche harmonieuse et déterminée pour la reconquête du pouvoir d’Etat en octobre 2020.

Je viens d’écouter avec attention, la synthèse des activités faites par le Secrétaire Exécutif en chef et vos différentes interventions.

Je voudrais, ici, féliciter le Secrétaire Exécutif en chef, vous remercier pour les mots aimables que vous venez de prononcer en mon endroit et vous encourager, à nouveau, à garder le cap pour le suivi et la parfaite conduite de vos activités, dans vos ressorts territoriaux respectifs.

Persévérez dans l’effort afin que nos actions collectives soient couronnées de succès au soir de l’élection présidentielle d’octobre 2020.

Concernant ces élections, je tiens à vous réaffirmer que notre parti veut des élections libres et transparentes, seules gages d’une unité et d’une paix durables pour notre pays.

Aussi voudrais-je vous rassurer que le groupe des partis politiques de l’opposition ivoirienne, conduit par notre parti et les autres formations politiques, éprises de paix est déterminé à mener, à bien, toutes les actions nécessaires afin d’obtenir une réforme profonde de la commission électorale indépendante, conformément à l’arrêt rendu par la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples.

Cependant, la seule et unique réforme de cette institution ne suffira pas pour nous garantir une victoire éclatante à cette élection, dont l’enjeu est capital pour notre pays. Aussi avons-nous l’obligation de faire mentir tous ceux qui disent, à tort que cette élection est déjà bouclée, gérée et verrouillée.

Il nous appartient, dès aujourd’hui, d’être vigilants sur le terrain pour dénoncer et décourager toutes tentatives de fraude.

En conséquence, pour remporter, avec panache, cette élection que nous appelons de tous nos vœux, et après avoir pris toutes les dispositions pour un encadrement de proximité par l’opération de redimensionnement de nos structures de base qui vient de s’achever, je vous instruis dès à présent, à l’effet d’organiser efficacement le fonctionnement de vos délégations autour des activités prioritaires suivantes :

1. la redynamisation de toutes les structures opérationnelles de chaque délégation, en s’assurant de la disponibilité des uns et des autres à accomplir efficacement les missions qui leur ont été assignées avant, pendant et après l’élection de 2020 ;

2. l’immatriculation du personnel politique de notre Parti qui se matérialise par l’acquittement effectif des cotisations annuelles,

3. la sensibilisation de l’ensemble des militants, militantes, du personnel politique, des cadres et des membres des instances du parti de chaque délégation, à s’acquitter de leurs cotisations annuelles ; à l’effet de faire bénéficier à ces mêmes délégations des ristournes nécessaires à leur fonctionnement ;

4. l’adhésion de nouveaux militants et militantes, dans le cadre des opérations en cours qui connaissent un fort engouement ;

5. la sensibilisation et le soutien à apporter aux populations en âge de voter pour qu’elles puissent accomplir toutes les formalités d’acquisition de leur carte nationale d’identité ; et ce en vue de leur inscription sur la liste électorale à réviser ;

6. le recensement et la mobilisation, au niveau des délégations, des groupes de soutien pour qu’ils participent à toutes les activités,

ci-dessus, énoncées en y intégrant tout particulièrement les femmes et les jeunes.

Tels sont, Mesdames et Messieurs les délégués communaux et départementaux, les six (6) axes majeurs de la feuille de route des activités à mener, au cours du second semestre de cette année 2019, dans l’optique du triomphe de notre grand parti aux futures élections de 2020.

Chers compagnons, je vous fais confiance et j’ai foi en votre détermination.

Sur ce, je vous invite à vous mettre, instamment, au travail, en symbiose avec les membres des Instances, les élus et avec à vos côtés, nos valeureux et intrépides secrétaires généraux de section, nos responsables des structures spécialisées de l’UFPDCI Urbaine et Rurale, de la JPDCI Urbaine, Rurale et Estudiantine, y compris tous nos vaillants membres des comités de base.

Je vous souhaite à tous et à toutes une bonne fin de journée et un bon retour dans vos localités respectives, tout en transmettant mes chaleureuses salutations à tous nos militants, militantes, sympathisants et sympathisantes de notre parti.

Longue et longue vie au PDCI-RDA

Je vous remercie. 

Fait à Abidjan, le 22 juin 2019

Henri Konan BEDIE

Président du PDCI-RDA

©CotedivoireNews

Lire Plus

Cotedivoirenews

Coopération: Des délégations de la Côte d’Ivoire et du Sénégal en mission d’assainissement au Burkina Faso (Communiqué)

Published

on

https://www.traveldailynews.com/post/african-media-agency-partners-with-african-leadership-uk-limiteds-3rd-africa-summit-in-london

Côte d’Ivoire – Coopération – Des délégations du Sénégal et de la Côte d’Ivoire ont visité le centre d’assainissement de Bobo-Dioulasso au Burkina Faso pour partager leurs connaissances et améliorer l’assainissement dans leur propre pays, énonce un communiqué publié mardi par African Media Agency (AMA).

Organisées par WaterAid et Speak Up Africa, l’un des principaux objectifs de ces visites était de partager avec les délégués du Sénégal et de Yamoussoukro (Côte d’Ivoire), l’approche innovante de WaterAid Burkina Faso, connue sous le nom de ‘’Leader-Led Total Sanitation (LLTS)’’.

En collaboration avec le ministère de l’Eau et de l’Assainissement du Burkina Faso, l’approche LLTS vise à convaincre les leaders communautaires de s’engager auprès du grand public à trouver des solutions locales à leurs problèmes d’assainissement.

L’approvisionnement en eau et l’assainissement au Sénégal sont parmi les plus développés d’Afrique subsaharienne. Cependant, le pays est confronté à des défis majeurs dont l’accès inégal aux services d’assainissement entre les zones urbaines et rurales (67,4% contre 42,3%). De même, en Côte d’Ivoire, 35% de la population vivant en milieu rural n’a pas accès à l’eau potable.

Au cours de la visite, les délégués du Sénégal et de la Côte d’Ivoire, notamment M. Ismaela Diagne, maire d’Agnam Civol au Sénégal et M. Konan Yaoura, adjoint au maire de Yamoussoukro en Côte d’Ivoire, se sont familiarisés avec plusieurs innovations et solutions d’assainissement.

©CotedivoireNews 

Lire Plus
Advertisement Enter ad code he
re

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés