Deprecated: WPSEO_Utils::get_title_separator est obsolète depuis la version WPSEO 15.2, aucune alternative n’est disponible. in /home/cotedivo/public_html/wp-includes/functions.php on line 4787
Côte d’Ivoire: Le Ministère de la Solidarité dément les chiffres de 8000 réfugiés ivoiriens hors du pays -
Connect with us

Cotedivoirenews

Côte d’Ivoire: Le Ministère de la Solidarité dément les chiffres de 8000 réfugiés ivoiriens hors du pays

Published

on

Côte d’Ivoire – Société – Le ministère de la Solidarité, de la cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté, dément les chiffres de 6000 ou 8000 réfugiés ivoiriens communiqués par deux agences onusiennes (HCR et le Haut-Commissariat aux droits de l’homme). Selon Marietou Koné, ces chiffres ne reflètent pas la réalité du terrain.

En effet, dans un communiqué en date du 12 novembre 2020, le ministère de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté, recense 2911 personnes de toutes nationalités confondues réfugiées au Libéria et au Ghana, en raison de la situation sociopolitique en Côte d’Ivoire, marquée par des violents affrontements intercommunautaires dans certaines localités. 

« Les autorités ivoiriennes ont enregistré le franchissement des frontières du Liberia et du Ghana par 2911 personnes, toutes nationalités confondues, en quête de sécurité par anticipation des conséquences de potentielles violences électorales. Le 2 novembre 2020, soit 48 heures seulement après l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, 289 réfugiés au Ghana sont retournés en Côte d’Ivoire, ramenant le nombre à 2622. Depuis, les mouvements de retour se poursuivent », indique le communiqué.

A LIRE AUSSI// Situation socio-politique: Plus de 8000 réfugiés ivoiriens ont fui vers des pays voisins

Un chiffre bien en deçà des chiffres du HCR et le Haut Commissariat aux droits de l’homme. Pour le ministère de la Solidarité de la cohésion sociale et de la pauvreté, si le nombre d’ivoiriens hors du pays est moindre, le gouvernement rassure prendre les mesures idoines pour assurer leur retour, en toute sécurité et dans la dignité, en Côte d’Ivoire. 

Akinbola Djamal

©CotedivoireNews

Suivez toute l’actualité sur Côte d’Ivoire News

Cotedivoirenews

Grand Prix des transports de l’Afrique de l’ouest 2020: La 7ème édition le 18 décembre 2020

Published

on

Côte d’Ivoire – Transport – « De la nécessité d’une mobilité urbaine fluide, confortable et sécurisée en temps de Covid-19; enjeux, stratégies et perspectives ». Tel est le thème retenu pour la 7ème édition du Marché des transports de l’Afrique de l’ouest (Matao) prévue le 18 décembre 2020. La cérémonie de lancement marquant les 10 ans de cette distinction, a été lancée officiellement le mardi 24 novembre 2020, à Star Auto de Marcory.

Auguste Danoh, initiateur et Président du comité d’organisation de ce rendez-vous, a affirmé qu’il s’agit d’un important événement de promotion et de valorisation du secteur des transports. « Le Grand prix des transports de l’Afrique de l’ouest est la plateforme de rencontre conviviale, de partage et de célébration de l’excellence au niveau des sous-secteurs routier, ferroviaire, maritime et aérien dans la sous-région ouest africaine », a expliqué l’initiateur de ce prix. En outre, Auguste Danho indique que depuis janvier 2010 « nous nous consacrons avec passion et détermination à ce sacerdoce, celui de contribuer à l’amélioration de l’image de ce secteur économique ». S’agissant de l’édition de 2020, il a informé qu’il s’agira de donner un peu plus de visibilité et de compréhension aux actions du gouvernement entrepris dans le domaine du transport, en cette période de crise sanitaire liée au COVID-19. 

Poursuivant, le promoteur du Grand Prix Matao, souligne que l’édition 2020 de ce Prix, permettra de mener la réflexion sur la réorganisation, repenser et professionnaliser le secteur du transport en cette période de Covid-19, en vue une mobilité urbaine fluide, confortable et sécurisé pour les usagers et les transporteurs. 

Le représentant du ministre des Transports, à savoir son directeur de communication, Samou Diawara a rassuré les initiateurs du Matao quant au soutien du ministre Amadou Koné à accompagner ce prix qui prône l’excellence dans le secteur. Il a informé ces derniers que le ministre se réjoui du thème choisi pour cette édition, qui rentre selon lui, dans la vision du gouvernement à professionnaliser le secteur du secteur afin de le rendre plus dynamique.

Même son de cloche de la part du directeur général du Haut conseil des entreprises de transports de Côte d’Ivoire, Diaby Brahima, qui a salué cette initiative et a promis de travailler à la professionnalisation du secteur des transports. Pour lui, le transport doit passer du stade de service au stade de droit comme la santé qui est aujourd’hui un droit. De ce fait, le secteur devra se professionnaliser. 

Quant à Coulibaly Nouhoun, Directeur général de Star Auto, il a pris l’engagement, avec l’appui de ses partenaires, de faire avancer le vaste projet de renouvellement du parc auto. Et cela, à travers la qualité des véhicules mis à la disposition des transporteurs et la mise en place d’un service après-vente de qualité.

Star auto, entité désignée par l’Etat pour le renouvellement du Parc auto en Côte d’Ivoire, est le partenaire officiel de l’édition 2020. Cette structure est détenue par feu Kassoum Coulibaly, un grand transporteur du pays et de la sous-région.

©CotedivoireNews

Akinbola Djamal

Suivez toute l’actualité sur Côte d’Ivoire News

Lire Plus

Cotedivoirenews

Région du Goh: A Oumé, une messe d’action de grâce organisée pour la libération Maurice Kakou Guikahué

Published

on

Messe à Guikahué

Côte d’Ivoire – Région du Goh – Une messe d’action de grâce a été organisée dimanche 22 novembre à la paroisse Saint Christophe d’Oumé pour demander la libération du secrétaire exécutif en chef du PDCI RDA, Maurice Kakou Guikahué,

Le commissaire politique de la Jeunesse du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) du Gôh, Patrick Yao Logbo Denis, a annoncé une tournée nationale de prière dans les églises, pour demander la libération du secrétaire exécutif en chef de son parti, Maurice Kakou Guikahué.

« Moi, j’envisage la voix et la voie de dieu, car avec Dieu, tout est possible », a déclaré M. Logbo, à la faveur d’une conférence de presse qui a suivi la messe d’action de grâce. Il avait à ses côtés, la délégation des jeunes de la région du Gôh.   

La messe a été dite par le père Adji Marcellin, curé de la paroisse.

Plusieurs dirigeants du PDCI ont été interpellés et placés sous mandat de dépôt, suite à l’appel à la désobéissance civile et au boycott, lancée par l’opposition politique, lors du scrutin présidentiel du 31 octobre 2020, pour protester selon eux, contre le troisième mandat du président Alassane Ouattara.

A LIRE AUSSI// Politique-Le président du PEC-CI, Rémi Ebrin Yao à Emmanuel Macron: «respecter purement et simplement notre constitution »

Le président du PDCI, Henri Konan Bédié a annoncé samedi dernier qu’il cessait unilatéralement les discussions avec le pouvoir, exigeant la libération des détenus des détenus politiques. En réaction dimanche 22 novembre, le porte-parole du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP-parti au pouvoir), le ministre Kobenan Adjoumani,  a assuré que ces derniers ne seraient pas libérés et que le chef de l’Etat ne céderait pas au « chantage ».

La messe d’action de grâce pour la libération du secrétaire exécutif Kakou Guikahué est à sa deuxième étape, après celle du dimanche 08 novembre, à la paroisse Immaculée conception de Gagnoa. La prochaine messe est prévue dans la localité de Guiglo.

©CotedivoireNews

Yrebo Ben Youssef (Correspondant régional)

Suivez toute l’actualité sur Côte d’Ivoire News

Lire Plus

COTEDIVOIRE.CI

Côte d’Ivoire – Politique: La PEC-CI demande la libération immédiate de tous les prisonniers Politiques de l’opposition et des acteurs de la Société Civile

Published

on

Le président du PEC-CI Rémi Ebrin Yao à Emmanuel Macron

Côte d’Ivoire – Politique – Suite à la situation socio-politique que vivent les Ivoiriens aux lendemains de l’élection présidentielle, la Plateforme l’Engagement Citoyen de Côte d’Ivoire PEC-CI, avec son président Ebrin Yao demande la libération immédiate de tous les prisonniers politique de l’opposition Ivoirienne ainsi que les acteurs de la société civile arrêtés. Ci-après la déclaration produite le samedi 21 novembre 2020.

Mesdames et Messieurs de la Presse Nationale et Internationale

Chers invités,

Permettez-moi au nom du Comité Exécutif de la Plate-forme pour l’Engagement Citoyen de Côte d’Ivoire PEC-CI et ses 35 Organisations de la Société Civile Ivoirienne que nous présidons, de vous adresser nos vifs remerciements pour avoir répondu massivement à notre invitation.

A LIRE AUSSI// Interpellation de 08 élèves -maîtres du CAFOP de Yamoussoukro: Le Collectif des syndicats de l’enseignement primaire public demande leur libération immédiate

Mesdames et Messieurs les journalistes, notre Point-Presse de ce jour est relatif à la proposition de DIALOGUE sollicité par le Président sortant, Monsieur Alassane Dramane Ouattara au Président HENRI KONAN BEDIE, Président du PDCI-RDA, Président de la coalition de toute l’opposition ivoirienne.

Le Comité Exécutif de la Plate-forme pour l’Engagement Citoyen de Côte d’Ivoire PEC-CI et ses 35 Organisations de la Société Civile Ivoirienne que nous présidons, se sont réunis en urgence le Dimanche 15 Novembre 2020, sur convocation expresse du Président EBRIN Yao Rémi, pour analyser le bien-fondé de ce Dialogue que nous jugeons tardif, car depuis plus d’un an, notre Organisation a eu à adresser plusieurs lettres au chef d’Etat sortant Monsieur Alassane Dramane Ouattara, afin qu’il donne une chance à cette denrée rare qu’est la PAIX. Malheureusement, Monsieur Ouattara et son RHDP-UNIFIE n’ont jamais voulu donner une chance au Dialogue tant recherché par l’opposition ivoirienne et la Société Civile significative. 

Mesdames et messieurs les journalistes, l’année de 2020 restera dans l’histoire de notre pays la Côte d’Ivoire, une année sombre pour notre Génération, car beaucoup de nos frères et sœurs jeunes dans la fleur de l’âge ont été arrachés à l’affection de leurs différentes familles, dans des circonstances atroces qui ne peuvent être guidées que par le diable.

Les crimes de ces frères et sœurs tombés sous les balles assassines des miliciens, microbes et mercenaires du pouvoir RHDP-UNIFIE, aura été leur courage, leur détermination et leur engagement pour avoir assumé leur devoir républicain et

civique en manifestant  pacifiquement contre la violation de la Constitution de notre pays, la Côte d’Ivoire.  

Il ressort donc de notre analyse 05 constats :

L’Obsession du Président sortant, Monsieur Alassane Dramane Ouattara de briguer par tous les moyens un 3ème Mandat illégitime et anticonstitutionnel a entrainé le CHAOS dans notre pays avec malheureusement, des centaines de pertes en vie humaine, la destruction de plusieurs villages entiers et des dégâts importants de matériels et de biens, aussi le déplacement massif de nos concitoyens vers les pays limitrophes.

C’est le lieu d’adresser nos condoléances les plus attristées aux familles éplorées, notre compassion et vœux de prompt rétablissement aux nombreux blessés.

A cet effet, la Plate-forme pour l’Engagement Citoyen de Côte d’Ivoire PEC-CI  et ses 35 Organisations de la Société Civile Ivoirienne que nous présidons, tiennent pour seuls responsables de tous ces morts le RHDP-UNIFIE, son Président Monsieur Alassane Dramane OUATTARA et la France qui a décidé de cautionner cette forfaiture en violation de la Constitution ivoirienne au détriment de ses intérêts économiques.

Nous rappelons à toute fin utile, qu’en 2010 la Commission Electorale Indépendante de Côte d’Ivoire avait donné les résultats qui ont été par la suite  validés par le Conseil Constitutionnel donnant le Président Laurent GBAGBO vainqueur de ces élections. Malheureusement, ces résultats n’avaient pas été reconnus par la Communauté Internationale avec à sa tête la France.

Il s’en est suivi dès lors une crise post-électorale dont les conséquences avaient été imputées au Pouvoir du Président Laurent GBAGBO qui s’est retrouvé par la suite à la CPI.

Ces faits graves emmènent la Plate-forme pour l’Engagement Citoyen de Côte d’Ivoire PEC-CI à poser une seule interrogation : « Est-ce que Monsieur Alassane Dramane Ouattara et son clan, qui ont rejeté en 2010 les décisions de la Cour Constitutionnelle lors des présidentielles, peuvent aujourd’hui obliger le peuple souverain de Côte d’Ivoire à s’aligner sur la décision de la Cour Constitutionnelle dirigée par Monsieur KONE Mamadou, un militant actif du RDR, qui vient de torde le cou au droit?»

La Plate-forme pour l’Engagement Citoyen de Côte d’Ivoire PEC-CI et ses 35 Organisations de la Société Civile Ivoirienne que nous présidons, informent la Communauté Nationale, Internationale, et le peuple souverain de Côte d’Ivoire que, depuis le 1er novembre 2020, toutes les décisions qui sont prises par le Président sortant Monsieur Alassane Dramane Ouattara et son Gouvernement à la tête de l’Etat, sont de notre point de vue, illégales, anticonstitutionnelles et ne respectent aucun principe juridique.

A LIRE AUSSI// Politique-Le président du PEC-CI, Rémi Ebrin Yao à Emmanuel Macron: «respecter purement et simplement notre constitution »

La Plate-forme pour l’Engagement Citoyen de Côte d’Ivoire PEC-CI et ses 35 Organisations de la Société Civile Ivoirienne, demandent à son Excellence Monsieur Emmanuel MACRON, Président de la République Française de ne pas privilégier l’intérêt économique de son pays, et cautionner le Génocide en Côte d’Ivoire. Oui Monsieur Macron, nous vous demandons de respecter purement et simplement notre Constitution, car l’histoire retiendra que c’est au cours de votre mandat présidentiel que la France a cautionné la forfaiture d’un 3ème Mandat du Président sortant Monsieur Alassane Dramane Ouattara, qui a fait à ce jour, plus de 100 morts parmi nos concitoyens.

Quant au DIALOGUE en cours sollicité par le Président sortant Monsieur Alassane Dramane Ouattara, la Plate-forme pour l’Engagement Citoyen de Côte d’Ivoire PEC-CI et ses 35 Organisations de la Société Civile Ivoirienne, adhèrent au principe. Cependant, nous rappelons au Président Henri KONAN BEDIE, qu’il est le porte flambeau de tout un peuple. Par conséquent, il doit se rappeler de tous ces morts causés par cette forfaiture de 3ème mandat de Monsieur Alassane Dramane Ouattara,  tenir compte des intérêts et de la volonté du peuple ivoirien.

La Plate-forme pour l’Engagement Citoyen de Côte d’Ivoire PEC-CI et ses 35 Organisations de la Société Civile Ivoirienne que nous présidons, apporte leur soutien total à son Excellence, Monsieur le Président HENRI KONAN BEDIE, qui a décidé de sacrifier le reste sa vie au service du peuple ivoirien.                                  

Nous demandons à Dieu Tout Puissant, à NANAN HOUPHOUET et à tous nos ancêtres qui ont sacrifié toute leur vie pour l’indépendance de la Côte d’Ivoire, de se lever de leur tombe, afin d’aider le peuple ivoirien à vaincre le diable qui a pris notre pays en otage.

Pour que ce Dialogue demandé par le Président sortant, Monsieur Alassane Dramane  Ouattara se poursuive, nous demandons la libération immédiate de tous les prisonniers Politiques de l’opposition ivoirienne et les acteurs de la Société Civile arbitrairement arrêtés (le cas de notre camarade de lutte Pulchérie GBALE);

Aussi, nous demandons l’implication réelle de la Société Civile Ivoirienne à ce dialogue, ainsi que sa supervision par la Communauté internationale sous le leadership de l’ONU, car il ressort de notre analyse que certains acteurs de la scène politique ivoirienne n’ont aucune parole donnée, et que le mensonge, la roublardise et diviser pour régner constituent leur programme de société. 

Apportons notre soutien indéfectible à toute l’opposition ivoirienne pour la mise en place effective d’une Transition Civile de large ouverture, avec une pleine implication de la Société Civile pour apaiser le climat social, et créer toutes les conditions pour une vraie réconciliation en Côte d’Ivoire; entre autres :

Le retour effectif de toutes les filles et tous les fils encore en exil, sur le sol ivoirien ;

L’organisation d’élections libres, transparentes et inclusives avec de nouvelles institutions crédibles, dont les différents animateurs n’émanent pas de Partis politiques ;

La Plate-forme pour l’Engagement Citoyen de Côte d’Ivoire PEC-CI et ses 35 Organisations de la Société Civile Ivoirienne, sollicitent l’implication réelle de la Communauté Internationale pour accompagner le peuple de Côte d’Ivoire dans la mise en place de cette transition, afin d’éviter le chaos à notre pays, qui est aujourd’hui à la solde des mercenaires, miliciens et microbes du RHDP-UNIFIE.

La Plate-forme pour l’Engagement Citoyen de Côte d’Ivoire PEC-CI et ses 35 Organisations de la Société Civile Ivoirienne que nous présidons, rejettent aujourd’hui, demain et toujours cette parodie d’élection du Président sortant Monsieur Alassane Dramane Ouattara, que ses deux laboratoires (la Cour Constitutionnelle et la CEI) ont décidé d’imposer par tous les moyens aux ivoiriens.   Nous invitons toutes les forces vives de la nation à s’unir plus que jamais afin de faire barrage à cette autre forfaiture.

La Plate-forme pour l’Engagement Citoyen de Côte d’Ivoire dénommée PEC-CI et ses 35 Organisations de la Société Civile Ivoirienne, demandent officiellement à l’ONU, à la Cour  Pénale Internationale(CPI) et plus particulièrement au Bureau de Madame Fatou Bensouda, Procureure Générale, de se saisir du dossier ivoirien, afin d’enquêter sur le Génocide en cours dans notre pays, depuis l’annonce de cette forfaiture de 3ème Mandat illégitime et anticonstitutionnel du Président sortant, Monsieur Alassane Dramane Ouattara, qui a déjà fait des centaines de morts de nos concitoyens et d’importants dégâts matériels.

Que DIEU Tout Puissant, Maître du Temps et de la Vérité, donne la victoire au peuple souverain de Côte d’Ivoire dans ce combat qui nous est imposé, afin que nous puissions lui rendre témoignage.

                                                                 Fait, à Abidjan le 21 Novembre 2020

              Je vous remercie

©CotedivoireNews

Abran Saliho

Suivez toute l’actualité sur Côte d’Ivoire News

Lire Plus
Advertisement Enter ad code he
re

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés