Connect with us

Régions News

Côte d’Ivoire: Le président Macron bientôt en visite à Bouaké pour le lancement des travaux du grand marché

Published

on

le président Allassane ouattara et emmanuel macron

Publié ce dimanche 17 Novembre 2019, à 12h35min (Temps de lecture: 2min)

Côte d’Ivoire – Coopération – Bouaké – Le président de la république française sera en visite à Bouaké le 11 décembre prochain. L’information a été annoncé ce dimanche par le premier magistrat de la ville, le maire Djibo Nicolas Youssouf lors d’une rencontre avec les chefs coutumiers de la région du Gbêkê.

Pour la première fois dans l’histoire de la ville-carrefour de Bouaké, un Chef de l’état Français y fera le déplacement au vu de l’annonce du maire Djibo, ce dimanche 17 novembre au Centre culturel Jacques Aka, à l’occasion de la sortie officielle de l’Union des chefs de villages, de communautés et notables du département de Bouaké.

Les chefs traditionnels de Bouaké

La venue du Chef de l’Etat Français à Bouaké se situe dans le cadre du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) entre la Côte d’Ivoire et la France. Accompagné du président Alassane Ouattara, Emmanuel Macron vient pour la pose de la première pièrre du grand marché de Bouaké qui avait brûlé en 1998.

 » Il y a un chantier que nous avons démarré en 2015, donc depuis 4 ans qui va connaitre un virage important le mois prochain.
Ce 11 décembre 2019, il y aura à Bouaké, en présence de Son Excellence Monsieur Emmanuel MACRON, Président de la République Française et son Excellence Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, la cérémonie de pose de la première pierre de notre Grand Marché.
Ce jour est un jour de grande fête, tout Bouaké et environ doit être débout comme un seul homme, pour réserver un accueil historique à nos illustres hôtes, » a déclaré le maire Djibo Youssouf Nicolas. 

©CotedivoireNews

Fulbert Koffi Evan’s

Régions News

Région du Bounkani: Le préfet de région, Jospeh Kpan Droh, invite les cadres de Bouna à construire des logements pour les enseignants affectés dans la localité

Published

on

le préfet de région du Bounkani invite les cadres a construire pour les enseignants

Côte d’Ivoire – Région du Bounkani – Le préfet de région , Jospeh Kpan Droh, à invité les cadres et opérateurs économiques de Bouna, à penser à construire des logements pour les enseignants affectés dans le département afin de leur faciliter la tâche.

”J’invite les cadres, les opérateurs économiques, à construire dans nos chefs-lieux de sous-préfectures et de villages des bâtiments devant abriter les services et les logements des fonctionnaires enseignants affectés dans le département de Bouna. C’est à cette seule condition que les résultats de fin d’année de nos enfants seront meilleurs” a-t-il souligné lors de la présentation des vœux de nouvel an aux différents corps constitués tenue mercredi à la préfecture.

Certains enseignants, faute de logements, dorment dans des salles de classes, dans des bureaux.

©CotedivoireNews  avec AIP

Lire Plus

Régions News

Agnibilékrou: L’ONG  »Humanity first » offre un bâtiment de trois salles de classe au village de Kablan Ahissikro

Published

on

Côte d’Ivoire – Éducation – Une organisation de la société civile, “Humanity first” a offert un bâtiment de trois salles de classe au village de Kablan Ahissikro, dans la sous-préfecture de Duffrebo, département d’Agnibilekrou.

Inscrit au programme “Knowledge for life” de l’ONG Humanity first, cette action devra permettre aux enfants de Kablan Ahissikro, en âge d’aller à l’école d’être plus proches de leurs parents, car l’école la plus proche est située à sept kilomètres sur piste, à Amoriakro, un éloignement qui rendait pénible leur scolarité.

@Cotedivoirenews avec AIP

Abran Saliho

Lire Plus

Régions News

Région de la Nawa: Le ministère des Eaux et Forêts ordonne la suspension de l’opération de déguerpissement dans la forêt classée de Rapides-Grah

Published

on

déguerpissement dans la forêt de Rapides-Grah

Côte d’Ivoire – Soubré – Le ministère des Eaux et Forêts décide de la suspension immédiate de l’opération de déguerpissement dans la forêt classée de Rapides-Grah, forêt située à cheval sur les départements
de Méagui et de San-Pedro. Annonce une note du ministère, ce jeudi 16 janvier 2020.


Cette décision fait suite au constat de certains débordements constatés par le ministère lors de l’opération de déguerpissement qui est conduite depuis le 15 janvier 2020 par la Société de Développement des Forêts (SODEFOR) qui vise à freiner l’occupation illégale des forêts classées par les populations.


Selon le ministère, ces débordements risquent de porter atteinte à la paix sociale dans la région. C’est pourquoi le ministère a instruit les préfets des départements concernés à l’application de cette décision.

©CotedivoireNews 

Akinbola Djamal

Lire Plus
Advertisement Enter ad code he
re

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés