Connect with us

COTEDIVOIRE.CI

Côte d’Ivoire: Titrophone du mercredi 12 février 2020

Published

on

Retrouvez la revue de presse des Unes des Journaux Ivoiriens sur Côte d'Ivoire News, avec la rubrique Titrophone

Publié ce mercredi 12 février 2020, à 08h30min (Temps de lecture: 10min)

Côte d’Ivoire – Titrophone – Retrouvez la revue de presse des Unes des journaux et sites Ivoiriens de ce mercredi 12 février 2020, sur Côte d’Ivoire News.

Fraternité Matin

Avant la visite du premier ministre dans le Gbôklê, Sassandra : Déjà des signes visibles du développement.
Promotion des champions nationaux : Les attentes du secteur privé.
Cacao culture : Une délégation nigériane s’inspire de l’expérience ivoirienne.
Reportage / Kouto : Les femmes investissent, les orpailleurs clandestins menacent.
• Poro, Bagoué et Tchologo : Le coton et l’anacarde enrichissent les villageois.


Soir Info

Depuis l’Europe – Soro prévient : « Je ferai une adresse solennelle à la nation».
Interview vérité : Situation politique, présidentielle, réconciliation,
Édiémou Jacob (chef des chrétiens célestes de Côte d’Ivoire) tout feu tout flamme: « Ouattara a fait ce qu’il devrait faire pour la réconciliation »
• « Faisons tout pour ne pas que la guerre arrive »


Forum des marchés d’Adjamé : Des délégués de commerçants s’opposent à la construction de box par le maire.


L’Inter

Demande d’audience du président du FPI – Joël N’Guessan répond à Affi:« Ouattara n’a aucune influence sur la CPI »
‘‘Une demande politicienne ne va pas régler le problème ‘’
Présidentielle 2020 : Des révélations sur la caution et le parrainage des candidats.
Région de la Nawa : Un village de 10.000 âmes rasé.


Le Nouveau Réveil

Séjour en France, dialogue sur le code électoral, Guikahué livre des secrets « Rencontre Ouattara -Bédié : C’est de la propagande »
• « Modification de la constitution : L’UA est dans le même temps que l’opposition »
Déguerpissement musclé par des agents des Eaux et Forêts à
Bloléquin: Des villages et des campements incendiés.
• 12 000 paysans dans la nature, 15 tonnes de cacao brûlés.


Le Patriote

Affaire ‘‘ L’UA dit non à la manipulation de la constitution ‘’ : Le Pdci dans le mensonge.

Recrutement des jeunes et renforcement énergétique de la sous – région: La grande offensive de Gon Coulibaly.

En tournée dans la région du Poro : Le Rhdp pêche un gros poisson du Raci

Projet : ‘‘Agir pour les jeunes ’’ 2 : 500 jeunes d’Adjamé reçoivent leurs chèques.

Aujourd’hui

Retour de Gbagbo et Blé Goudé en Côte d’Ivoire : « Ouattara doit comprendre que la Côte d’Ivoire n’est pas un bien privé ».
 Affi va rencontrer Kablan Duncan ce lundi à la demande de Ouattara.

Économie : La BM et le FMI épinglent les pays surendettés ayant bénéficié de programme PPTE.

Coronavirus : La galère continue pour les étudiants ivoiriens abandonnés en Chine.


Le Jour Plus

Bonne gouvernance : Pourquoi Ouattara fascine le monde
• Un leader qui donne la preuve de son savoir faire
• Des investissements stratégiques pour lancer le pays vers l’émergence.

Mutilations génitales : Voici les régions les plus touchées en Côte d’Ivoire

Relation Côte d’Ivoire – France : Un consulat général ouvert à Lyon.

Abobo : Des braqueurs de supermarché et leur receleur arrêtés.

Le Quotidien d’Abidjan

Situation sociopolitique : Le camp Soro crache du feu
• ‘‘ Nous ne céderons pas, la résistance va triompher ‘’
• ‘‘ Aucune pouvoir n’est fort et éternel comme Dieu ‘’
• ‘‘Souvenez – vous de la chute des régimes précédents
Coup de tonnerre à la CPI : Bensouda et Ocampo se battent sur le cas Gbagbo

L’Expression

Exclusif – Fonction publique / Contrôle des effectifs: Plus de 8 000 enseignants bientôt radiés.
• Ce qui leur est reproché
• Voici où consulter la liste complète.
À 8 mois des élections présidentielles : Le Rhdp quadrille le terrain
L’opposition toujours dans les discours creux.

Le Temps

Église catholique / Abbé Augustin Obrou : « La manifestation aura bel et bien lieu ».
• « Elle se fera à la Cathédrale Saint Paul du Plateau »
• « Nous allons indiquer les dispositions à prendre »
Monnaie unique Ouest –africaine : Le Nigeria demande le report du lancement de l’Eco.

À quelque mois de la présidentielle, le Sg de l’ONU à Ouattara :
« Il faut tout faire pour qu’il y’ait un dialogue inclusif »
• Un homme de Dieu interpelle le régime.

Traitement en cours…

COTEDIVOIRE.CI

Société: La problématique des droits des personnes sourdes au cœur d’un atelier de sensibilisation de l’ANASOCI

Published

on

atelier de sensibilisation ANASOCI

Côte d’Ivoire – Quelque 466 millions de personnes dans le monde souffrent d’une déficience auditive handicapante, dont 34 millions d’enfants. Les activités de la Semaine Internationale des Sourds en Côte d’Ivoire s’est déroulée du 23 au 26 septembre 2020, sous le thème : « Réaffirmer les droits humains des personnes sourdes ». C’est dans ce cadre, que s’est tenue le vendredi 25 septembre 2020, un atelier de sensibilisation organisé par l’Association Nationale des Sourds de Côte d’Ivoire (ANASOCI), à l’intention des parties prenantes intervenants dans le domaine du handicap.

A lire aussi// Boundiali: Le conseil municipal dôte les associations de femmes de moulins

C’est la salle de conférence de la Fédération des Associations des Handicapés de Cote d’Ivoire Abidjan-Plateau, qui a servi de cadre à cet atelier de sensibilisation. Durant cette rencontre, les participants sont intervenus sur les problèmes que rencontrent les personnes sourdes de Côte d’Ivoire, notamment dans les domaines de l’éducation, l’emploi et l’accessibilité aux informations.

En effet, en Côte d’Ivoire, les questions d’importance pour les sourds sont souvent ignorées dans les décisions tant gouvernementales que locales. Afin d’encourager les parties prenantes à s’unir pour soutenir la nécessité de garantir et de promouvoir les droits humains des personnes sourdes, Ouattara Yegueleworo, président du Conseil d’administration de l’ANASOCI, indique que « la langue des signes est une condition préalable essentiel pour assurer la pleine participation des personnes sourdes dans leurs communautés et pour assurer la pleine réalisation de leurs droits humains. Les gouvernements doivent soutenir l’acquisition précoce de la langue des signes et offrir une éducation bilingue inclusive et de qualité. En outre, les gouvernements doivent fournir et financer des interprètes professionnels et formés en langue des signes pour permettre la participation des personnes sourdes dans la société ».

un atelier de sensibilisation organisé par l’Association Nationale des Sourds de Côte d’Ivoire

Un avis partagé par le Directeur de la Société Sans Barrières, Sanogo Yede Adama, qui relève les problèmes d’inclusion dans le système éducatif ivoirien des enfants sourds. « Il y’a beaucoup de choses à faire. Il y’a beaucoup de familles et de personnes qui pensent que les enfants sourds ne peuvent pas aller à l’école. C’est l’un des principaux obstacles. Si la société pense que les enfants sourds ne peuvent aller à l’école, alors ces enfants ne pourront pas être scolarisés. Il faut inviter toute la population à savoir que les enfants sourds sont des enfants comme les autres. Ils sont intelligents comme les autres. Il suffit de réorganiser notre système éducatif pour que ces enfants puissent aller à l’école, et ces enfants seront très utiles à la Côte d’Ivoire », a-t-il dit.

Même son de cloche de M. Essoh Martin, de l’association des parents d’enfants malentendants et sourds, qui souligne la nécessité pour les parents ayant des sourds de ne pas avoir « honte ». Pour, lui si il doit y avoir un changement de la situation des personnes sourdes, il faut commencer par la sensibilisation des parents.

Pour le représentant du Directeur de la Promotion des Personnes Handicapés, Grah Maurice, souligne la nécessité de promouvoir la langue des signes en général et des personnes sourdes en particulier, car selon lui « les personnes sourdes représente 15% de la population nationale. C’est une population importante ».

À l’issue de cette rencontre, les participants ont exprimé leur satisfaction sur la thématique qui les a réunis et ont promis de restituer fidèlement les enseignements reçus. Pour rappel, cet atelier de sensibilisation s’est tenue grâce à l’apport de l’association danoise des sourds, dans le cadre du projet transnational de renforcement des capacités des associations des sourds en Afrique de l’ouest dénommé projet WCARS.

©CotedivoireNews 

Akinbola Djamal

Suivez l’actualité des Ong et Associations sur Côte d’Ivoire News

Lire Plus

COTEDIVOIRE.CI

Côte d’Ivoire – Économie: Les recettes fiscales enregistrent une baisse de 17,11% au premier semestre 2020

Published

on

Côte d’Ivoire – Economie – Selon les données officielles du ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat, les recettes fiscales mobilisées par l’Etat ivoirien se sont établies à 1 740,5 milliards FCFA au premier semestre 2020, contre 2 099,8 milliards FCFA au premier semestre 2019, soit une baisse de 17,11% en glissement annuel. 

Les raisons de cette baisse des recettes fiscales mobilisées par l’État, s’expliquent par les conséquences engendrées par la crise sanitaire liée au COVID-19, qui a entraîné un ralentissement de l’activité économique. 

Par ailleurs, les recettes budgétaires qui comprennent les recettes fiscales et les recettes non-fiscales, sont ressorties à 1 886,4 milliards FCFA, en retrait de 22,24% par rapport à son niveau de la même période de l’année dernière. Couplées aux ressources de trésorerie d’un montant de 1 517,5 milliards FCFA, les ressources globales mobilisées par l’Etat de Côte d’Ivoire au premier semestre 2020 s’élèvent à 3 403,8 milliards FCFA.

En dépit de cette situation, les dépenses budgétaires enregistrent un taux d’exécution de 88,8%, soit 3 428,7 milliards FCFA pour une prévision révisée de 3 862,7 milliards FCFA, alors que les dépenses d’investissement ont affiché un taux d’exécution de 99,3% pour s’établir à 791,8 milliards FCFA. 

Akinbola Djamal

Lire Plus

COTEDIVOIRE.CI

Top Actions Mairie de Bouaké: La police municipale renforce son effectif

Published

on

bouaké-police municipale

Côte d’Ivoire – Activités des mairies – La Mairie de Bouaké a procédé le lundi 21 septembre 2020 sur le parvis de la salle des mariages au baptême de la 6eme promotion de la police municipale, du nom de Paul Dakuyo 1er adjoint au maire de la commune.

La police municipale de Bouaké a vu renforcer ses effectifs avec 23 nouvelles recrues de la promotion Paul Dakuyo qui ont prêté serment à servir avec loyauté la commune.

C’est dans une ambiance festive que les Les nouveaux policiers de la promotion Paul Dakuyo ont été célébrés lundi dernier. Pour le parrain de la promotion, Paul Dakuyo, les nouveaux policiers municipaux se doivent d’être en phase avec leur devise, notamment, « rigueur, honnêteté et serviabilité ».

Quant au Maire Nicolas Djibo, il les a invité  » à cultiver les vertus suivantes, sous les ordres de votre Commandant, la courtoisie et la rigueur dans l’accomplissement des missions qui vous seront confiées. Le respect réciproque et l’esprit d’équipe pour consolider l’union qui fait la force… »

Le Commandant de la police municipale, le Lieutenant Ousmane Diamoutené a rassuré toute l’assistance quand à la volonté de la force de remplir pleinement ses fonctions régaliennes.

La cérémonie a pris fin par un défilé militaire exécuté par l’ensemble de la police municipale de Bouaké.

©CotedivoireNews 

Suivez l’actualité des mairies sur Côte d’Ivoire News

Lire Plus
Advertisement Enter ad code he
re

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés