Connect with us

COTEDIVOIRE.CI

Côte d’Ivoire: Titrophone du vendredi 25 Octobre 2019

Published

on

Retrouvez la revue de presse des Unes des Journaux Ivoiriens sur Côte d'Ivoire News, avec la rubrique Titrophone

Publié ce vendredi 25 Octobre 2019, à 08h45 (Temps de lecture: 11min)

Côte d’Ivoire – Titrophone – Retrouvez la revue de presse des Unes des journaux Ivoiriens de ce vendredi 25 Octobre 2019, sur le site Côte d’Ivoire News.

Notre Voie

Forte tension au Nord, Des Maliens attaquent un poste frontière ivoirien.

Nouveau procès à Abidjan, Blé Goudé réagit depuis la Haye.

Infrastructures économiques: Les performances du port Autonome d’Abidjan, reconnues.

Le Mandat

Exclusif!! Déchets toxiques, indemnisation : Le paiement de 5 millions par victime revu à la baisse. Le parquet de Paris requalifie les faits. Voici le dernier avis e justice.

Présidentielle de 2020, en visite à Man, Amadou Gon à l’opposition: « Je laisse les uns et les autres supputer ».

Le Rassemblement

En visite de travail: Amadou Gon 100 à l’heure dans le Tonpki. L’espoir renaît dans la région.

Accusé d’avoir financer le meeting du PDCI, Adjoumani incendie les menteurs.

Développement durable: le ministre Séka Séka installe des comités.

Veillez patientez…

COTEDIVOIRE.CI

Bouaké – Révision de la liste électorale: Le ministre Amadou Koné satisfait du résultat de Gbêkê 1

Published

on

Côte d’Ivoire – Région du Gbêkê – Cette nouvelle a été donné par le ministre des transports Amadou Koné par ailleurs coordonnateur régional de Gbêkê 1, ce dimanche 5 juillet 2020 lors d’une rencontre avec les différentes couches du parti au nouveau siège du Rhdp.

« Nous avons relevé un défi d’où depuis Abidjan on nous disait que c’était pas possible que vous fassiez ce chiffre, on l’a fait et on l’a très bien fait, il y’a pas eu de protestation et tout s’est bien passée », s’est t-il réjouit.

Pour lui aussi bien que le travail soit bien fait, il faut toujours galvaniser et inciter les militants en organisant des meetings.
« On a réussi notre union c’était pas évident, et la plus grande victoire que nous avons réussi ce soir c’est la victoire de la cohésion, on a réussit à constituer une équipe, on a réussit à constituer un commando et je voudrais saluer toutes nos sœurs et nos frères qui constituent le Rhdp. Aussi l’enrôlement était le premier plus grand défi que notre parti avait après sa création. A Gbêkê 1 tout le Rhdp s’est mobilisé y compris les ex partis du Rhdp on a travaillé ensemble. Le Rhdp à Bouaké avec ce que nous avons pu obtenir en terme d’enrôlement est une réalité et c’est parce que on a travaillé ensemble. Le Rhdp Gbêkê 1 tout le monde est investis, on regarde dans la même direction et c’est ma plus grosse satisfaction, parce qu’on a fait un pas important vers la victoire du Rhdp dans le Gbêkê », a t-il dit avant de lancer.

« Notre mobilisation doit rester intact, parce que nous allons nous retrouver le 19 et le 20 juillet pour un séminaire interne pour avoir une feuille de route pour les prochaines étapes. Très rapidement nous devons mobiliser nos militants pour que dès que les listes vont être affichées les Gep et les communaux puissent vérifier les inscriptions et les corrections sur la liste électorale et aussi s’organiser pour le retrait des cartes électeurs c’est très important. Il faut amener les populations à retirer les cartes électeurs. On a quatre mois où on ne doit pas relâcher, on a quatre mois où on doit entretenir la population, c’est en cela que le Rhdp aura une victoire écrasante dans le Gbêkê, aussi faire des meetings pour remercier les communaux », a exprimé le coordonnateur de Gbêkê 1

Eliezer de Kekrénou (Correspondant régional)

Lire Plus

COTEDIVOIRE.CI

Politique: Niamien N’Goran parle du président Bédié

Published

on

Niamien N'Goran 1

Côte d’Ivoire – Politique – Monsieur Niamien N’Goran, ancien Ministre de l’Economie et des  Finances de Côte d’Ivoire de 1993 à 1999 du Président Henri Konan Bédié. Ancien inspecteur Général de l’Etat de 2011 à 2017, il est également Vice-président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI RDA). Lui qui est l’un des très proches, fidèles et loyaux collaborateurs du Président Bédié, il nous livre ses sentiments sur la Fondation internationale Henri Konan Bédié (FI-HKB), créée par Dr Arsène Ouattara, dans cet entretien qu’il a bien voulu nous accorder.

Bonjour Monsieur, cela fait quand même un bon moment, on ne vous a pas entendu dans les médias. Quelles pourraient en être les raisons ?

Je n’ai pas l’habitude d’utiliser les médias en dehors des communications professionnelles qui exigent de porter certaines informations au grand public. En effet, déchargé de mes fonctions à la tête de l’Inspection générale d’Etat, il ne me reste que mes activités de vice-président du PDCI-RDA comme mission publique. A ce niveau-là, l’efficacité commande parfois la discrétion.

Monsieur le Ministre, l’actualité politique au sein de votre parti le PDCI RDA, est dominée par la convention qui désignera votre candidat pour les prochaines élections présidentielles. Et l’unanimité semble tourner autour du Président Bédié pour qui plusieurs actions sont entreprises ces derniers jours, pour faire sa promotion. Au nombre de ces actions, il y a la fondation Henri Konan Bédié créée par le Dr Arsène Ouattara dont vous en êtes l’un des membres d’honneur. Trouvez-vous cela opportun ?

Je voudrais d’abord féliciter le docteur Arsène Ouattara pour cette initiative de créer une fondation Henri Konan Bédié.  Cette action est à saluer pour deux raisons : d’abord, c’est la reconnaissance faite, à un homme qui est l’expression de la notion du don de soi et en deuxième lieu, ce projet permettra à tout un chacun, de disposer d’informations essentielles, sur la vie du président Bédié et  de comprendre les enseignements qui découlent de sa vie et des actions menées dans sa carrière politique.

Monsieur le Ministre, selon les responsables de cette initiative, cette fondation a été créée pour immortaliser le président Bédié et ses œuvres afin de les inculquer aux nouvelles générations. Qu’en pensez-vous ?

J’ai presque répondu à votre question, et je prolonge pour dire qu’il est essentiel que les jeunes générations et celles à venir connaissent l’histoire de leur pays et la contribution des acteurs et artisans de chaque période. 

Dans une récente interview qu’il a bien voulu nous accorder la semaine dernière, Dr Arsène Ouattara, le Président de cette Fondation,  nous confiait que le Président Bédié ne se conte pas mais plutôt il se vit. Pour vous qui êtes depuis plusieurs décennies très proche collaborateur du Président Henri Konan Bédié, partagez-vous cet avis ?

Je crois qu’il a raison. Vous savez, chaque rencontre avec le président est une occasion de recevoir un enseignement. Un jeune homme me disait un jour qu’il rêve d’être un futur homme politique disposant de la sagesse du président Houphouët-Boigny, de la popularité de Laurent Gbagbo et de l’intelligence  du président Bédié. En effet, pour le président Bédié qui démontre tous les jours qu’il est l’un des disciples accomplis de Félix Houphouët-Boigny, force est de reconnaître qu’une telle personnalité ne se raconte pas mais se vit.

Dites-nous en quelques mots Monsieur le Ministre les qualités du Président Bédié qui vous ont le plus marquées et qui font que vous êtes resté loyal et fidèle à lui ?

Vous me posez une vaste question monsieur le journaliste. Retenez que c’est un homme très intelligent doublé d’une immense culture générale. Vous savez que c’est un économiste, un juriste, un banquier et un diplomate. C’est un homme foncièrement humain qui ne cherche jamais à humilier son prochain, ni à lui faire du mal. Il a un sens élevé de l’intérêt général et je crois que c’est toutes ces qualités qui font qu’il est aujourd’hui celui de qui les ivoiriens attendent la paix et la réconciliation des ivoiriens.

Monsieur le Ministre, vous avez un conseil à l’endroit des responsables de cette fondation ?

Je pense que l’initiative est déjà salutaire et que c’est plutôt un encouragement que je peux adresser aux promoteurs de la fondation Henri Konan Bédié à la place d’éventuels conseils.

Lire Plus

COTEDIVOIRE.CI

Côte d’Ivoire: Les préinscriptions au concours d’entrée dans les écoles de Gendarmerie ont démarré ce jeudi

Published

on

CONCOURS ECOLE DE GENDARMERIE

Côte d’Ivoire – Gendarmerie Nationale – Dans un communiqué dont Cote d’Ivoire News a reçu copie, les préinscriptions pour le concours d’entrée à l’école de gendarmerie Nationale pour la session de 2020 ont démarré ce jeudi 04 juin 2020. Ci-après l’intégralité dudit communiqué.

Le Ministre d’Etat, Ministre de la Défense porte à la connaissance de la population, l’ouverture du concours d’entrée dans les écoles de Gendarmerie, session 2020.

Les candidats à ce concours doivent remplir les conditions suivantes :

• Etre de nationalité ivoirienne;

• Etre âgé de 18 ans au moins et de 25 ans au plus au 31 décembre 2020, c’est-à-dire être né entre  le 1er  janvier 1995 et le 31 décembre 2002;

• Etre au moins titulaire du BEPC ou d’un diplôme reconnu équivalent par le Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle.

•  Avoir une taille minimale de 1,68 m pour les hommes et 1,66 m pour les filles.

Les préinscriptions se feront du jeudi 4 juin au dimanche 14 juin 2020 inclus sur le site internet suivant:

                        www.ci-gendarmerie.org

Les informations complémentaires relatives aux modalités de préinscription sont également disponibles sur ledit site.

                Fait à Abidjan, le mercredi 3 juin 2020

©CotedivoireNews

Lire Plus
Advertisement Enter ad code he
re

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés