Connect with us

Cotedivoirenews

Dialogue direct Gbagbo-Ouattara: L initiateur retrouvé

Published

on

RECONCILIATION

Côte d’Ivoire – Politique -Quand Le Challenge Africain pour le Renouveau des Politiques Économiques de Développement (Carped) préconisait cette rencontre  utile au renforcement de la paix, à la réconciliation nationale et  surtout à la stabilité de notre pays le samedi 27 septembre 2020 à Gagnoa en présence d’un millier de chefs krous.

Le Président Alassane Ouattara a informé l’opinion nationale et internationale le mercredi 21 juillet 2021 à la suite d’un conseil de Ministre,  de sa  rencontre avec l’ancien Président Ivoirien Laurent Gbagbo. Le mercredi 26 juillet cette rencontre attendue a tenu toutes ces promesses.

Si ce dialogue direct entre ces deux adversaires d’hier, s’est   réalisé, c’est aussi par les multiples actions de sensibilisation et d’éveils de conscience  en faveur de la paix et de la cohésion sociale entrepris par Monsieur Erick Koné   Président du Challenge Africain pour le Renouvellement des Politiques Economiques et de Développement  (CARPED).

En effet, à l’orée des élections présidentielles de 2020, en pleine période de désobéissance civile, le Président du Carped n’a cessé d’interpeller toutes les forces vives de la nation sur la nécessité de la cohésion sociale et la paix, pilier nécessaire d’un développement économique et social de la Côte d’Ivoire. Dans son propos liminaire du lancement de sa campagne de sensibilisation pour des élections apaisées en Côte d’Ivoire le mardi 19 août   il disait : «  Le Président Laurent Gbagbo et le président Alassane Ouattara doivent se parler directement sans qu’il y ait des intermédiaires. Ce sont des frères qui viennent de la mère patrie la Côte d’Ivoire ».

Et d’ajouter : «  tout ceux tapis dans l’ombre qui luttent contre cette rencontre doivent arrêter. Aucun sacrifice n’est de trop   pour la paix et la stabilité de notre pays ».

A la suite de cette conférence de presse, le Président du Carped  a parcourus, hameaux et villages, coins et recoins de toutes les régions de la Côte d’Ivoire pour sensibiliser la population  à la cohésion sociale et rappeler l’importance d’un dialogue direct et franc entre le président Laurent Gbagbo et le président Alassane Ouattara. L’engagement du leader dynamique et visionnaire Erick Koné  pour cette quête  de paix et de stabilité l’a même emmené à fouler les pieds à Gagnoa ou il a  échangé avec les chefferies, les notabilités, les jeunes, des cadres, des chefs religieux et des administrateurs de la région.

Payopa, Mama, Ouragahio, Bayota guiberoua , Divo sont autant de circonscriptions qui ont été visitée par le Président du CARPED.   Ces rencontres de toutes les forces vivent de cette région s’est soldée par le giga meeting  à la Place LAURENT GBAGBO  de Gagnoa ou le message était claire  et net : «  Nous devons prioriser la Paix et la Cohésion sociale dans notre pays .

Tôt ou tard, les deux grands hommes de notre nation se verront. Le Président Laurent Gbagbo rentrera au pays et rencontrera son aîné le Président Alassane Ouattara et notre pays renforcera la paix et la réconciliation nationale ».  

Malgré les coups obtenus à cause de son engagement pour la paix et la stabilité, le président Erick Koné s’est toujours investi corps et âme pour ce challenge de la réconciliation nationale . Depuis 2011, son combat sans relâche a accompagné la Côte d’Ivoire dans son processus de stabilité. Pour nous, ce jeune leader charismatique est un héros national et mériterait même le prix Nobel de la paix. Le président Alassane ouattara, son gouvernement et l’ensemble des acteurs politiques , la communauté internationale devraient soutenir ardemment les efforts et le combat noble de ce vaillant leader.

©CotedivoireNews 

Abran Saliho

 Suivez toute l’actualité IVOIRIENNE sur Côte d’Ivoire News

Cotedivoirenews

Prévention de la COVID-19: L’UNICO et L’ONUSIDA s’engagent dans la sensibilisation

Published

on

onusida

Côte d’Ivoire – Santé – Sous le leadership de la Direction Générale de la Santé (DGS) et la collaboration de la Direction de la Santé Communautaire (DSC), le Bureau pays de l’ONUSIDA pour la Côte d’Ivoire, en collaboration avec d’autres acteurs tels que le réseau UNICO, continue d’appuyer la lutte contre la COVID-19, en accompagnant le gouvernement dans le renforcement des capacités des acteurs communautaires afin d’accélérer la sensibilisation et la vaccination contre la COVID-19 à travers le projet «PACT» (Partnership to Accelerate COVID-19 Testing).

Ce projet vise l’amélioration du suivi des cas contacts dans la communauté afin de réduire les risques de transmission de la COVID-19 au sein des groupes les plus vulnérables, en particulier des populations clés et des PVVIH (Personnes Vivant avec le VIH).

Ainsi, la première session de formation de ce projet s’est tenue du 21 au 22 Octobre 2021, à Abidjan au siège du Réseau RIP+ (Réseau Ivoirien des Organisations de Personnes Vivant avec le VIH). L’objectif est d’impliquer les acteurs communautaires pour sensibiliser la population et plus particulièrement les populations les plus vulnérables sur la COVID-19 et apporter leur contribution aux efforts nationaux de lutte contre la COVID-19.

« Nous voulons impliquer les acteurs communautaires pour l’accélération de la sensibilisation, du dépistage et de la vaccination contre la COVID-19. (…) Ces acteurs communautaires iront sur le terrain pour organiser des sensibilisations comme ils ont l’habitude de le faire dans d’autres activités telles que le VIH », a déclaré Dr Jean Marie MASUMBUKO, médecin et consultant à ONUSIDA, représentant le Dr Quenum Brigitte Directrice-Pays ONUSIDA en RCI.

Accompagner le gouvernement

En effet, à travers ce projet, l’ONUSIDA veut également inviter la population à accompagner le gouvernement dans la lutte contre la COVID-19.

« Beaucoup de mauvaises informations, de fakes news circulent sur la COVID-19. Nous voulons donc sensibiliser les populations au respect des mesures barrières et à la vaccination. (…) Si les acteurs communautaires sont bien formés, l’information est bien transmise. C’est donc une manière pour nous d’appuyer la partie gouvernementale dans la lutte contre la COVID-19, qui est une réalité », a t-il ajouté.

Le réseau UNICO est un réseau de plus de 40 ONG basées en Côte d’Ivoire et qui touche essentiellement les populations vulnérables à savoir les usagers de drogues, les homosexuels, les travailleuses du sexe… qui n’ont toujours pas la bonne information.  Ses principes, l’approche équilibrée, la responsabilité partagée, la proportionnalité et le respect des droits humains.

Il faut noter que l’UNICO mènera les activités de ce projet dans les 10 Districts Sanitaires d’Abidjan.

©CotedivoireNews

Abran Saliho

Suivez toute l’actualité DES RÉGIONS sur Côte d’Ivoire News

Lire Plus

Cotedivoirenews

Fespaco: L’écrivaine Anzata Ouattara élevée au grade de Chevalier dans l’ordre du mérite burkinabé

Published

on

Anzata Ouattara

Côte d’Ivoire – Dans le cadre de l’édition 2021 du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), l’ivoirienne Anzata Ouattara, journaliste-Écrivaine, auteure de l’oeuvre « Les coups de la vie », a été élevée au grade de Chevalier dans l’ordre du mérite burkinabé.

Auteure de « Les coups de la vie », Anzata Ouattara a été élevée au grade de Chevalier de l’ordre du mérite des arts, des lettres et de la communication avec agrafe cinématographique. C’était à l’occasion de la 27ème édition du FESPACO.

Une fierté pour la Côte d’Ivoire, mais aussi pour le monde du cinéma.

©CotedivoireNews 

Abran Saliho

 Suivez toute l’actualité IVOIRIENNE sur Côte d’Ivoire News

Lire Plus

Cotedivoirenews

Politique: Tout sur le nouveau parti de Laurent Gbagbo (le PPA-CI)

Published

on

Tout sur le nouveau parti de Laurent Gbagbo (le PPA-CI)

Côte d’Ivoire – Politique – Dans un communiqué rendu public ce vendredi 15 octobre 2021, le nom, l’emblème et autres détails sur le nouveau parti de Laurent Gbagbo ont été dévoilés. Ci-après le communiqué.

𝑨𝒃𝒊𝒅𝒋𝒂𝒏, 𝒍𝒆 14 𝑶𝒄𝒕𝒐𝒃𝒓𝒆 2021

Le groupe de réflexion élargi, pour les travaux préparatifs du Congrès constitutif du nouveau parti, a eu une séance de travail avec son Excellence le Président Laurent GBAGBO, initiateur de cet important projet pour notre pays.

L’ordre du jour de cette séance a porté essentiellement sur la restitution des travaux des deux commissions chargées respectivement de la rédaction du projet du manifeste et des textes fondamentaux du parti. A la suite de cette restitution, un débat a été mené à l’effet de trouver, entre autres, le nom, l’emblème et le sigle du parti.

En ce qui concerne le nom, après un large débat, la réunion a retenu comme projet de nom : 𝗹𝗲 𝗣𝗮𝗿𝘁𝗶 𝗱𝗲𝘀 𝗣𝗲𝘂𝗽𝗹𝗲𝘀 𝗔𝗳𝗿𝗶𝗰𝗮𝗶𝗻𝘀 – 𝗖𝗼̂𝘁𝗲 𝗱’𝗜𝘃𝗼𝗶𝗿𝗲, 𝗲𝗻 𝗮𝗯𝗿𝗲́𝗴𝗲́ « 𝗣𝗣𝗔-𝗖𝗜 ». Le projet d’emblème est « 𝗟𝗲𝘀 𝗱𝗲𝘂𝘅 𝗺𝗮𝗶𝗻𝘀 » 𝗲𝗻𝘁𝗿𝗲𝗹𝗮𝗰𝗲́𝗲𝘀 𝗾𝘂𝗶 𝘀’𝗶𝗻𝗰𝗿𝘂𝘀𝘁𝗲𝗻𝘁 𝗱𝗮𝗻𝘀 𝘂𝗻𝗲 𝗰𝗮𝗿𝘁𝗲 𝗱’𝗔𝗳𝗿𝗶𝗾𝘂𝗲. Le signe de ralliement proposé est « 𝗟𝗲𝘀 𝗱𝗲𝘂𝘅 𝗺𝗮𝗶𝗻𝘀 𝗲𝗻𝘁𝗿𝗲𝗹𝗮𝗰𝗲́𝗲𝘀 ».

Ces propositions seront soumises au Congrès qui reste souverain quant au choix définitif du nom du parti, de son emblème, de son sigle ainsi que de ses couleurs.

𝗟𝗲 𝗣𝗿𝗲́𝘀𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁 𝗱𝘂 𝗖𝗼𝗻𝗴𝗿𝗲̀𝘀

𝗟𝗲 𝗣𝗿𝗼𝗳𝗲𝘀𝘀𝗲𝘂𝗿 𝗦𝗲́𝗯𝗮𝘀𝘁𝗶𝗲𝗻 𝗗𝗷𝗲́𝗱𝗷𝗲́ 𝗗a𝗻𝗼𝗻.

Lire Plus
Advertisement Enter ad code he
re

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés