Connect with us

Régions News

Dossier: Gagnoa et ses chantiers de bitumage à l’abandon

Published

on

entretien routier gagnoa

Publié ce mardi 1er octobre 2019 à 20h10 (Temps de lecture 3mins″)

Côte d’Ivoire – Infrastructures – Gagnoa (Région du Gôh) – Plusieurs chantiers de bitumage annoncés par la mairie de Gagnoa ainsi que les autorités étatiques, et dont les travaux avaient effectivement débuté dans la ville, ainsi que sur des grands axes, sont aujourd’hui à l’abandon depuis le milieu de l’année 2019. Cette situation cause une dégradation plus prononcée de la chaussée ce qui peut entrainer en agglomérations, des situations de braquages en cette période d’ouverture de la campagne Café-cacao.

« Si vous n’êtes pas prêt, ne commencez pas », a déclaré très irrité, K. Ousmane, chauffeur de taxi communal. L’homme dit ne pas comprendre que le vieux bitume déjà endommagé du tronçon d’environ 500 mètres, au niveau du lycée moderne 1 et 2 de Gagnoa, et qui avait été ôté bien longtemps avant la fin de l’année scolaire 2018-2019, ne soit pas encore remplacé.

Pis, les engins de travaux publics ont tous disparu de la ville, en de nombreux endroits, sans explications et la population continue d’attendre. Pendant ce temps, l’érosion a entamé sa mission de dégradation prononcée, entrainant certainement de nouveaux frais, si les travaux devaient reprendre, dit-il.

A lire aussi// Région du Gôh: Tout savoir sur la commune de Gagnoa

Interrogé, les autorités municipales de Gagnoa ont expliqué que l’entreprise en charge des travaux, a déménagé, pour se concentrer sur les travaux d’entretien et de construction d’ouvrages, de l’axe Km 108-N’Douci-Gagnoa. Pourquoi abandonner un chantier, qui, à sa reprise le cas échéant, va surement engendrer des surcoûts, s’est interrogé un usager.   

Idem sur l’axe Gagnoa-Guibéroua, long de 27 km, et qui présente aujourd’hui, environs neuf km de voie où il faut rouler à 20km/l’heure. Ici encore, le bitume à été enlevé en de nombreux endroits, depuis plusieurs mois, créant sur plusieurs km, de véritable crevasse.

Les automobilistes sont contraints de zigzaguer tout au long du parcours, deux km avant le village de Tchèdjelet, sur l’axe Gagnoa-Guibéroua.

La campagne cacaoyère et les coupeurs de route

Déjà, ce mardi 01 septembre, premier jour d’ouverture officielle de la campagne d’achat de cacao, des coupeurs de route ont été annoncés sur cet axe, après le village de Tchèdjélet, obligeant les véhicules à stopper au départ de Gagnoa et de Guibéroua.

La voie est difficilement praticable, dû à l’érosion prononcé, après que l’ancien bitume ait été ôté, mais non encore remplacé depuis plusieurs mois et le retour prononcé des pluies.

Une pancarte indique pourtant « travaux sur huit (8) km ». Mais point d’engins à l’horizon et c’est dommage.

A Gagnoa, on s’inquiète pour les pisteurs entrant dans les villages avec de fortes sommes d’argent pour sortir le cacao, ou encore, les présidents de coopératives, qui reviennent après avoir touché les chèques. Gagnoa-Guibéroua comme Gagnoa-Galébré (43 km), les populations et les usagers s’interrogent, à quand la fin du calvaire et la reprise des chantiers de bitumage laissé à l’abandon?

©CotedivoireNews

Yrebo Ben Youssef (Correspondant régional)

Régions News

Région du Gbêkê: La télévision numérique terrestre (TNT) émet désormais à Bouaké

Published

on

LANCEMENT TNT Bouaké 2

Publié ce samedi 14 décembre 2019, à 19h10min (Temps de lecture: 2min)

Côte d’Ivoire – Communication – Région du Gbêkê – Le ministre de la communication et des médias M. Sidi Tiémoko Touré a procédé ce samedi 14 décembre 2019 à l’antenne de l’émetteur de Bouaké à la mise en service de la télévision numérique terrestre (Tnt) dans le cadre du projet de basculement à cette nouvelle technologie de diffusion d’image et de son.

 » Pas de coupure d’images ni de son durant l’orage », a déclaré le ministre Sidi Tiémoko Touré au cours de la cérémonie de lancement de la TNT à Bouaké.

En effet, la Télévision Numérique Terrestre (TNT) est cette évolution technologique permettant d’obtenir une meilleure qualité d’images et de réduire les coûts de transmission et de diffusion.

Le ministre de la communication et des médias Sidi Tiémoko Touré a l’entame de ces propos a rassuré la population.

« Même s’il pleut, quand vous avez votre antenne UHF après abonnement, pas de coupure d’images ni de son durant l’orage et c’est gratuit durant tout le temps ».

Et d’ajouter : « Cela à permis l’installation de trois MUX qui sont des boîtiers qui permettent de faire la compilation des différentes chaînes. Un MUX pour 7 chaînes gratuites a savoir, RTI 1, RTI 2, RTI 3, A+ Ivoire, NCI, Life TV et 7 Info et deux MUX nécessitant un abonnement.

Pour rappel l’abonnement est fixé au prix de 10.000 FCFA et l’antenne UHF à 6.000 FCFA et la réception des images se fera d’ici février 2020″.

Poursuivant, il a adressé ses félicitations aux responsables de la société ivoirienne de télédiffusion (IDT) pour l’excellent travail abattu pour la réussite de ce grand projet et adressé ses remerciements à tous les partenaires techniques, tout en les exhortant à tout mettre en œuvre pour satisfaire leurs attentes.

Financés à hauteur de 960 millions, les travaux sur le site du centre émetteur ont débuté le 3 avril et se sont achevés le 28 septembre 2019.

©CotedivoireNews

Eliezer de Kékrenou (Correspondant Régional)

Lire Plus

Régions News

Bouaké: Le service « SAVE », une plateforme technologique pour réduire le taux de disparition des personnes

Published

on

lancement de SAVE

Côte d’Ivoire – Région du Gbêkê – Plateforme technologique, à caractère social permettant de contacter vos proches en cas d’urgence, le service « SAVE » a été lancé le mercredi 11 décembre 2019, dans la ville de Bouaké.

L’objectif du projet est d’apporter un appui en temps réel aux accidentés de toute couche sociale ainsi qu’aux élèves, enfants ou adultes pour soutenir le dispositif sécuritaire existant et ayant pour but de réussir deux challenges majeurs; la réduction du taux de disparition des personnes (enfants ou adultes) et l’assistance systématique en temps réel aux personnes accidentées en lien avec les activités de formation et de sensibilisation en milieu scolaire.

Les responsables ont profité de cette occasion pour présenter le service Save,  installer les partenaires qui vulgariseront la solution en lien avec les relais proposés par les Conseillers Coges et D.V.S (Direction de la Vie Associative), de sensibiliser les acteurs par les Conseillers Coges et D.V.S et d’enrôler les élèves, les parents, les enseignants et enrôler les cibles de la société civile à cette phase pilote.

 Le Dr Kouadio Kouamé David, directeur de l’animation de la promotion et de suivi des comités de gestion des établissements scolaires au ministère de l’éducation nationale s’est réjoui du fait que ce service vienne à point nommé pour sauver des vies.

Le directeur général adjoint représentant le responsable de save wexias, Bamba Issa Désiré, a lancé un appel à l’endroit de tous les parents qui hésitent encore.

« Cette plateforme a pour objectif de gérer les urgences en milieu scolaire et pour toutes personnes ayant eu un accident juste du fait que les secours tardent où soit on a pas eu un contact pour contacter un proche et cela permet de rentrer en contact avec les proches pour les premiers secours. Je demande aux acteurs du système scolaire de s’approprier ce produit pour permettre de réduire le taux de disparition des enfants », a-t-il lancé. Rappelons que le coût de l’adhésion est de 2000FCFA par an.

©CotedivoireNews

Eliezer de Kékrenou (Correspondant Régional)

Lire Plus

Régions News

Région du Cavally: La 5ème session ordinaire du conseil régional délocalisée à Toulepleu

Published

on

5ème session ordinaire du conseil régional du Cavally

Publié ce vendredi 13 décembre 2019, à 14h35min (Temps de lecture: 30″)

Côte d’Ivoire – Région du Cavally – La ministre Anne Ouloto, présidente du conseil régional du Cavally, est à Toulepleu pour la 5ème session ordinaire du conseil qui se tient ce vendredi 12 décembre 2019.

Selon le conseil, cette délocalisation à pour but de permettre à la présidente et son équipe de mieux s’imprégner des réalités des populations.

©CotedivoireNews

Abran Saliho

Lire Plus
Advertisement Enter ad code he
re

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés