Connect with us

Sports

Élection FIF: Sidy Diallo suspend la commission électorale dirigée par René Diby et convoque une AG le 29 Août

Published

on

sidy diallo

Côte ‘Ivoire – Football – Election présidentielle de la FIF – Tout est mélangé à la Fédération Ivoirienne de Football (FIF). En effet, alors que le communiqué de la publication des candidatures retenues pour l’élection de la présidence de l’instance dirigeante du football local ivoirien se fait attendre, le président Sidy Diallo est monté au créneau ce mercredi 12 août 2020, lors d’une conférence de presse, pour annoncer la suspension de la commission électorale et convoque une Assemblée générale extraordinaire le 29 août 2020. Ci-dessous le communiqué.

Ce jour, mardi 11 août 2020, à 18 heures 30 minutes, le Comité d’urgence du Comité exécutif de la FIF a fait le constat, par voie d’huissier, du défaut de notification par la Commission électorale, dans le délai prescrit par les dispositions du code électoral, de sa décision aux différents candidats à la présidence de la FIF.

Pour rappel, l’Assemblée Générale Ordinaire de la FIF a eu lieu le samedi 04 juillet 2020 à Yamoussoukro.

À cette occasion, l’Assemblée Générale a procédé à l’élection de la Commission électorale de la FIF, en application des dispositions prévues à l’article 4 du Code Electoral de la FIF.

Cette Commission, installée le mardi 07 juillet 2020, a débuté ses travaux le lundi 13 juillet 2020. À cette date, elle a publié un communiqué pour fixer la période de dépôt des candidatures et pour rappeler les conditions d’éligibilité.

Un second communiqué de la Commission électorale a été publié le 23 juillet 2020 pour reporter au samedi 1er août 2020 la date limite de dépôt des dossiers de candidature, en raison de la célébration de la fête de la Tabaski, le vendredi 31 juillet 2020, jour férié non pris en compte dans le calendrier électoral initial.

Tous les membres actifs de la FIF ont noté l’effervescence entourant les dépôts de candidatures.

Et ils attendaient les conclusions des travaux de la Commission électorale quand, le lundi 10 août 2020, le Directeur exécutif qui assure, en application des dispositions de l’article 5 du Code Electoral de la FIF, les fonctions de Secrétaire de la Commission électorale, a produit un rapport circonstancié.

Le rapport du Secrétaire de la Commission électorale, fait ressortir de graves manquements dans la conduite du processus électoral par ladite commission. Il a fait part de son refus de signer un procès-verbal de délibérations qui n’était pas conforme aux décisions arrêtées par la Commission électorale et qui comportait des conclusions portant atteinte aux textes de la FIF.

Devant la gravité des manquements rapportés, le Président de la FIF a interpellé le Président de la Commission électorale par courrier en date du 10 août 2020. Dans sa réponse datée du même jour, le Président de la Commission électorale a indiqué « avoir agi en toute naïveté, pour préserver la cohésion sociale, en cette période sensible ». Il a ajouté, avoir trouvé, avec les « éminents juristes, membres de la Commission, une solution ad ’hoc ». Enfin, le Président de la Commission a déclaré s’en remettre à la décision qui sera prise et ne pas s’opposer à une éventuelle récusation.

Par courriers en date du 10 août 2020, le Président de la FIF a informé la FIFA et la CAF de cette situation et de la convocation du Comité d’urgence du Comité exécutif de la FIF pour arrêter les mesures nécessaires.

Le mardi 11 août 2020, le Président de la FIF a reçu une note, à lui adressée par 4 membres de la Commission électorale, dénonçant les agissements du Président de leur commission et déclarant ne pas se reconnaître dans la décision que lui et certains membres de la commission ont adoptée le dimanche 09 août 2020. Il est à préciser que la commission est composée de 7 membres.

Les faits rapportés révèlent des violations graves et répétées des dispositions des articles 2 et 8 du Code électoral, ainsi que des dispositions finales dudit Code.

À ce stade, le Comité d’urgence du Comité exécutif de la FIF a fait les constats suivants :

– La Commission électorale a violé le Code électoral de la FIF et le mandat qui lui a été donné par l’Assemblée Générale ;

– La Commission a ignoré les statuts, règlements et directives de la FIF ;

A LIRE AUSSI//Côte d’Ivoire – Élection à la FIF: Le candidat Sory Diabaté démarre sa campagne à Adzopé et Abengourou

– La confidentialité des travaux de la Commission électorale a été violée par les interventions d’un de ses membres sur les médias et les réseaux sociaux ;

– La crédibilité des décisions de la Commission électorale est atteinte ;

– La neutralité de certains membres de la Commission électorale est remise en cause ;

– Le processus électoral en cours n’inspire plus confiance ;

– Le délai imparti à la Commission électorale pour l’examen et la publication des candidatures a pris fin le mardi 11 août 2020 à 18 heures, sans décision rendue par celle-ci.

Ces constats, qui dénotent la défaillance de la Commission électorale, ont conduit le Comité d’urgence du Comité exécutif de la FIF à arrêter les décisions suivantes :

– Suspension du processus électoral de la FIF, en application des articles 48 et 100 des statuts de la FIF ;

– Convocation d’une Assemblée Générale de la FIF, en session extraordinaire, en application de l’article 36 des statuts de la FIF, pour examiner les dispositions à prendre pour la poursuite des opérations électorales ;

– Organisation de l’Assemblée Générale Extraordinaire de la FIF le samedi 29 août 2020 à Abidjan, pour délibérer sur l’ordre du jour suivant :

o Rapport du Comité exécutif sur la décision de suspension du processus électoral ;

o Recomposition de la Commission électorale et poursuite des opérations électorales ;

o Divers.

Le Comité exécutif de la FIF rappelle qu’il est de son devoir de s’assurer que le processus électoral soit conforme aux textes de la FIF, de la FIFA et de la CAF, et de veiller à ce qu’il soit irréprochable.

​​​​​​​​Fait à Abidjan, le 11 août 2020.

​​​​​​​​Augustin Sidy DIALLO

​​​​​​​​Président de la FIF

©CotedivoireNews 

Sports

Côte d’Ivoire: Top 10 des meilleurs buteurs du football ivoirien de 1967 à 2020

Published

on

Côte d’Ivoire – Sport – La Côte d’Ivoire est une grande nation de football africain qui a connu pas mal de talent. Et dans son histoire, les attaquants et milieux de terrain ont été les plus décisifs lors de certaines rencontres. En passant par Abdoulaye Traoré, Wilfried Bony, Yaya Touré, feu Laurent Pokou et Didier Drogba… revenons ensemble sur le top 10 des meilleurs buteurs de l’histoire de la sélection ivoirienne.

Tous de grands buteurs, ces Éléphants ont fait couler beaucoup d’encre en terre éburnie, chacun par son talent et sa puissance de jeu. Avec un excellent potentiel, chacun a pu écrire son nom dans les livres d’histoires du football ivoirien. Certains sont techniques et d’autres physiquement forts, ils sont chacun considéré comme des poisons pour les défenseurs. Voici le TOP 10 des meilleurs buteurs de l’histoire des Éléphants de Côte d’Ivoire de 1967 à 2020:

1 – Didier Drogba (2002 – 2014) : 65 buts

2 – Feu Laurent Pokou (1967 – 1980) : plus de 30 buts

3 – Salomon Kalou (2007 – 2017) : 28 buts

4 – Joël Tiéhi (1987 – 1999) : 25 buts

5 – Ibrahima Bakayoko (1996 – 2002) : 22 buts

6 – Gervais Yao Kouassi dit Gervinho (2007 – 2020) : 22 buts

7 – Yaya Touré (2004 – 2016) : 19 buts

8 – Aruna Dindané (2000 – 2010) : 18 buts

9 – Wilfried Bony (2010 – 2020) : 18 buts

10 – Abdoulaye Traoré dit Ben Badi (1986 – 1996): 14 buts.

©CotedivoireNews 

Suivez toujours l’actualité sur Côte d’Ivoire News

Lire Plus

Sports

Football: La FIF suggère la levée de la suspension du processus électorale par la FIFA

Published

on

sam FIF
Publié ce mercredi. 16 sept. 2020,à 08h45min(Temps de lecture: 2min)

Côte d’Ivoire – Sport – La fédération Ivoirienne de Football (FIF) dans un courrier adressé à la secrétaire générale de l’association internationale du football (FIFA), Madame Fatma Samoura, le Directeur Exécutif de la FIF, Sam Etiassé suggère la levée de la suspension du processus électorale par la FIFA. 

« la FIF suggère la levée de la suspension décidée par la FIFA afin que le processus électoral se poursuivre et que la commission de recours ainsi saisie puisse statuer D’autant plus que ce blocage pénalise fortement tout le football ivoirien comme nous l’avons relevé , plus haut , dans le présent courrier », a indiqué Sam Etiassé dans ce courrier en date du lundi 15 septembre 2020. 

La faîtière du football local ivoirien évoque la reprise du championnat national 2020-2021, les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations CAN 2022 au Cameroun et de la Coupe du Monde au Qatar en 2022 et aussi des contraintes liées au calendrier politique. 

Poursuivant, Sam Etiassé indique que le processus électoral de la FIF ainsi qu’il ressort du code électoral dure au moins 45 jours, toutes phases comprises. La seule phase de l’examen des recours formés contre les décisions de la commission électorale dure 10 jours ouvrables.

En outre, le secrétaire général indique que l’un des candidats recalés a formé un recours contre la décision rendue la commission électorale. Par l’effet dévolutif du recours en appel, la commission de recours est dans l’attente de l’examen du recours formé par ce candidat.

Pour terminer, Sam Etiassé note que les auditions annoncées par la FIFA et la FIF pour entendre les acteurs du processus électoral n’ont pas encore débuté jusqu’à ce jour.

©CotedivoireNews 

Akinbola Djamal

Suivez toujours l’actualité sur Côte d’Ivoire News

Lire Plus

Sports

Rugby: Pour la saison 2020-2021, la Fédération Ivoirienne mise sur le Rugby féminin et celui à VII

Published

on

RUGBY Ivoirienne²
Publié ce vendredi 11 Septembre 2020, à 19h25min(Temps de lecture: 2min)

Côte d’Ivoire – Sport – Pour la saison 2020-2021 de la balle ovale, les acteurs comptent miser sur le Rugby féminin et celui à sept (VII). C’est l’information qui ressort de la rencontre d’échanges entre des membres du bureau exécutif de la Fédération Ivoirienne de Rugby (FIR) et les dirigeants de clubs qui a eu lieu le samedi 5 septembre 2020 au siège de la FIR sur les questions liées à la vie de l’institution en charge du rugby en Côte d’Ivoire.

Cette rencontre dirigée par Dr Elvis Tano, président élu de la FIR a permis aux acteurs de la balle ovale de dégager les perspectives pour la saison 2020-2021. Il ressort des échanges que pour la saison 2020-2021, la priorité, au niveau des compétitions sera consacrée au Rugby à 7 et au Rugby Féminin.

Ceci conformément au déploiement du Projet Côte d’Ivoire. ‘’ L’accent sera mis sur le Rugby à 7 et le Rugby Féminin indépendamment des compétitions Jeunes et du traditionnel Rugby à 15 qui ne seront pas en reste. Nous allons organiser un véritable championnat de Rugby à 7 ; un championnat qui sera très attractif. Ceci pour préparer nos athlètes à atteindre l’objectif ; la qualification pour les JO 2024 à Paris’’, confié Koubé Alain Secrétaire générale de la FIR. Il a précisé que les clubs ont marqué leur adhésion totale à cette nouvelle donne en lien avec le projet Côte d’Ivoire Rugby.

Elvis Tano réélu président de la Fédération Ivoirienne de Rugby
L’ouverture de la saison prévue le 1er octobre 2020 a été renvoyée au 9 novembre 2020.

Pour cette saison, chaque club est appelé à contracter une assurance. Une nouvelle donne qui réduit le coût de la licence chez les seniors et jeunes. La licence qui ne prend plus en compte le volet assurance sera délivrée sur présentation d’un certificat de non-contre-indication à la pratique du sport. Au niveau de la gouvernance fédérale, cette rencontre a permis de dégager une date pour la tenue d’une assemblée générale extraordinaire pour l’élection des Commissaires aux Comptes. Elle se tiendra dans le courant du mois d’octobre 2020. Une autre assemblée générale mixte pour le bilan 2019-2020 et le toilettage des textes est programmée en décembre 2020.

A LIRE AUSSI// Côte d’Ivoire-Sport – Rugby: La Fédération autorise la reprise des entraînements

Le président de la FIR, Elvis Tano a cours de cette rencontre informé les clubs, les avancées, le projet « Académie MAX BRITO » Selon Elvis Tano, la concrétisation de ce projet, soutenu par World Rugby et Rugby Afrique se fera dans les mois à venir. Tout en remerciant l’ambassadeur de la France pour son implication personnel, Elvis Tano a indiqué que projet « AGORA » de Bingerville dédié au Rugby connaît une évolution positive.

Fait important à souligner au cours cette réunion, est la participation BOUAKÉ RC, DIVO RC et PORO RC de Korhogo, des clubs entrés en dissidence avec le bureau exécutif au terme de l’élection de décembre 2019. Ces clubs ont décidé de sortir de la dissidence pour prendre part aux différentes compétitions organisées par la fédération Ivoirienne de Rugby.

©CotedivoireNews 

Abran Saliho avec SERCOM

Suivez toujours l’actualité sur Côte d’Ivoire News

Lire Plus
Advertisement Enter ad code he
re

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés