Connect with us

Cotedivoirenews

Enquête Express : Abidjan, Wifi gratuit aux abords des Wibus, la grosse arnaque

Published

on

Le Wifi aux abords des Wibus ne marche plus

Côte d’Ivoire – Abidjan – Son avènement avait suscité beaucoup d’intérêts chez les Abidjanais, mais hélas il ne fut que de courte durée. Le Wifi aux abords des Wibus ne marche plus depuis belle lurette sur toutes les lignes de la SOTRA et pourtant les tarifs restent inchangés. A qui la faute quand le wifi ne marche pas dans les bus?

Le Wifi aux abords des Wibus ne marche plus

Le Wifi aux abords des Wibus ne marche plus

Lancé le vendredi 22 avril 2016, par le directeur de la Société de Transport Abidjanais, SOTRA, les wibus, de mini-bus de 27 places dotés d’une climatisation et d’une connexion WIFI gratuite. Quelques temps après leur mise en ligne, la connexion WIFI a cessé de marcher. Pourquoi ce changement alors que les tarifs restent inchangés ? N’est-ce pas un package de service vendu aux usagers par la SOTRA? Cela peut bien ressembler à une arnaque quand le service ne marche pas depuis plusieurs mois et aucune communication officielle n’ai faite pour informer les usagers. Côte d’Ivoire News dans le cadre de son enquête fait la lumière sur cette interruption de service.

 Beaucoup sont les riverains qui disent avoir empruntés ces Wibus à cause de la connexion WIFI. Interrogé, l’usager Kouamé Jean-Luc, nous fait savoir tout de suite que c’est par pur coïncidence qu’il emprunte ces minis-bus. Car, en l’en croire, c’est de la foutaise.

 » Moi personnellement je n’emprunte pas trop ces soient disant wibus. Quelque chose au départ le prix était fixé à 500 francs CFA, juste à cause de la climatisation et la connexion WIFI. Maintenant que cette fameuse connexion ne passe plus et aussi la climatisation fait défaut par moment, je crois que la SOTRA pouvait réduire le prix au lieu de jouer au sourd. Si je dois prendre un Wibus à cause de la connexion internet et que cela n’existe plus alors, je préfère aller prendre un Bus Express ou mon wôrô-wôrô. Car, avec les taxis communaux c’est encore moins chers et pas d’arnaque. Mieux, si la SOTRA ne veux ou en peux pas régler cette affaire de WIFI, qu’elle enlève le fameux message « WIFI gratuit aux abords’’, a-t-il longuement expliqué. D’autres riverains par contre, se trouvent dans l’obligation d’emprunter les Wibus à cause du manque de véhicules surtout les matins. C’est le cas de l’étudiante en sociologie à l’université Félix Houphouët-Boigny de Cocody. Pour Blandine Ouattara, Bien qu’étant conscients de ce qu’elle appelle « manque de considération », les riverains se trouvent dans l’obligation d’emprunter cette catégorie de bus qui ne respectent plus sa promesse.

« Nous savons tous que c’est de la foutaise, mais qu’est-ce qu’on peut faire ? On n’y peut rien vu le manque de véhicule surtout les matins en allant au cours. Du coup , tout en sachant qu’il y a quelque chose qui ne va pas, nous sommes obligés d’emprunter ces wibus. Sinon, j’ai constaté depuis longtemps que quand tu montes dans les wibus et que tu actives ton WIFI, tu voies le WIFI s’afficher mais sans connexion. Même les chauffeurs ne sont pas capables de nous donner les raisons et c’est dommage. Mais, c’est l’Afrique, c’est la Côte d’Ivoire et on connait un peu comment marche le système. Tout passe inaperçu », a affirmé la jeune étudiante avec beaucoup de regrets.

Même les chauffeurs ignorent la véritable raison

 Interrogé, un chauffeur de WIBUS, sous l’anonymat, nous révèle que cela pourrait être un problème entre la SOTRA et la compagnie de téléphonie mobile « Orange Côte d’Ivoire » qui avait promis la mise à disposition du service WIFI.

« Je n’aime pas trop me prononcer sur cette affaire. Plusieurs fois des usagers nous posent cette question, mais à vrai dire, je n’ai jamais donné de réponse concrète et je ne connais même pas la véritable raison. Mieux, même si je connais, je n’aime pas parler à la place des autres ou de ce qu’il ne me regarde pas. Je ne suis que chauffeur, mon rôle est de transporter les passagers. Donc, je pense que je ne suis pas le mieux placé pour répondre à cette question », a-t-il laissé entendre.

 Poussant notre investigation nous avons interrogé le service de la logistique qui semble lui aussi ne pas être trop au parfum du contrat liant la SOTRA à l’opérateur Orange Côte d’Ivoire. Pour J-M Aka, Orange a donné le matériel Wifi gratuitement en échange d’une communication sur sa notoriété. Pour la suite, à savoir s’il devait fournir la connexion gratuitement, je pense que cela reste une question sans réponse.  Personne n’a jamais vu le contrat entre la SOTRA et Orange mais je me demande si ce n’est pas à la SOTRA de recharger le wifi une fois que l’opérateur lui a offert le matériel? Que dit le contrat liant les deux partenaires sur ce service?

 La SOTRA n’a-t-elle pas les moyens nécessaires pour se doter de connexion WIFI pour son offre Wibus? En l’état actuel des choses,  la SOTRA fait de la publicité mensongère et devrait être interpellé par le conseil supérieur de la publicité (CSP) sur les affiches et branding sur les Wibus .

© CotedivoireNews 

 Fulbert Koffi avec la collaboration de  Abran Saliho

Cotedivoirenews

Politique: Le président Bédié recoit le doyen Abdoulaye Diallo à Daoukro

Published

on

bédié recoit le doyen Abdoulaye Diallo à Daoukro

Côte d’Ivoire – Politique -Le président du PDCI RDA, Henri Konan Bédié a reçu ce mercredi 22 mai à sa résidence privée de Daoukro, le doyen Abdoulaye Diallo ancien collaborateur du président Félix Houphouet Boigny.

A lire aussi// Djékanou: Vibrant hommage à Abdoulaye Diallo le bâtisseur

Cette visite s’inscrit dans le cadre des remerciements après la cérémonie d’hommage rendue au doyen « Baba Diallo il y a de cela quelques semaines à Djékénou sa ville natale, selon la famille de ce dernier. Il faut signaler que le président Henri Konan Bédié avait envoyé à cette cérémonie une forte délégation conduite par le ministre Allah Kouadio Remi pour le représenter.

Selon une certaine indiscrétion dans l’entourage de Bédié, le doyen Abdoulaye Diallo jouerait les dernières conciliations entre le président du PDCI et son jeune frère Alassane Ouattara en disgrâce depuis le retrait du parti democratique de Côte d’Ivoire de la coalition du RHDP.

©CotedivoireNews

Parfait Dié

Lire Plus

Cotedivoirenews

Justice – Côte d’Ivoire: Un commissaire de Police déféré à la Maison d’Arrêt Militaire d’Abidjan pour une affaire de 102.000.000 FCFA

Published

on

Un commissaire déféré à la Maison d'Arrêt Militaire d'Abidjan

Côte d’Ivoire – Justice – Le commissaire de police BKJ a été entendu ce mercredi en fin de journée par le chef du parquet militaire, le Contre-amiral Ange Késsi pour abus de confiance, escroquerie, faux et usage de faux. L’information a été donnée sur la page Facebook officielle du tribunal Militaire d’Abidjan.

« Les faits remontent en 2012, année au cours de laquelle BKJ fait la connaissance du géomètre TEHE KS. Le courant passe bien entre les deux « nouveaux amis ». Ainsi BKJ achète des terrains urbains sur le lotissement d’Agouapi résidentiel (Bingerville) avec TKS.

A lire aussi // Côte d’Ivoire: Des militaires risquent 20 ans de prison pour un bizutage qui a mal tourné

 Ce dernier ayant achevé un autre lotissement lui fait savoir son désir d’obtenir des terrains sur ce site en vue de les revendre. TKS accepte et un protocole d’accord est signé à cet effet le 04/09/2017 entre le commissaire BKJ, le géomètre TKS et les chefs des familles détentrices des droits coutumiers. Cet accord portant sur la vente de 51 lots au prix de 2.000.000 FCFA l’un soit un total de 102.000.000 FCFA que le commissaire BKJ devrait reverser à l’issu des ventes. Sur le montant total des 51 lots selon le protocole, un litige s’installe entre elle et le géomètre portant sur la somme de 66.000.000 FCFA.

Le géomètre porte plainte pour abus de confiance et pour faux et usage car BKJ aurait vendu des terrains en dehors de leur protocole avec de fausses attestations villageoises. Sept personnes portent plainte également pour escroquerie.

Le Commissaire du Gouvernement qui fait de l’éthique, l’honneur, la probité et la morale au sein de nos armées les axes majeurs de sa lutte contre l’impunité ordonne son arrestation et son déferrement à la MAMA (Maison d’Arrêt Militaire d’Abidjan), dans l’attente de son jugement selon les Articles 401, 305, 403 et 497 du code de Procédure Pénale ».

©CotedivoireNews

Lire Plus

Cotedivoirenews

Politique: Jeannot Ahoussou-Kouadio rejoint le RHDP le 2 juin prochain

Published

on

Jeannot Ahoussou annonce son adhésion au RHDP

Côte d’Ivoire – Politique – Alors qu’il était félicité pour sa fidélité au PDCI et au président Bédié, le président du Sénat Ivoirien, Jeannot Ahoussou-Kouadio a annoncé ce mercredi 22 mai 2019, son adhésion au RHDP, le 2 juin prochain.

C’était lors d’un séminaire de renforcement des capacités des sénateurs que Jeannot Ahoussou-Kouadio a annoncé le 2 juin comme date de son adhésion au Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratique et la Paix.

« A partir du mois de juin, vous tous vous savez que je rejoins la famille des Houphouëtistes. Je vais le dire devant mes parents à Didiévi parce que, le doyen Ehui Bernard est là. Les premiers textes sur le RHDP, c’était chez moi à la maison. En 2008-2009, nous avons travaillez chez moi à la maison. En ce moment nous avons réfléchi. Il faut continuer de réfléchir (…) Peut-être on a tort, peut-être on a raison. N’ayez pas peur, la presse peut écrire ce qu’elle veut. On a dit tout sur moi et donc, à mon âge j’ai le cuir épais », a fait savoir Jeannot Ahoussou-Kouadio .

Et d’ajouter : «  Je fais de la politique. Tout cela ne m’effraie pas et puis j’ai défendu des causes parfois désespérées. Il faut affronter, avoir ses convictions, aller jusqu’au bout ».

©CotedivoireNews

Nestor Al-Firdaws

Lire Plus
Advertisement Enter ad code here

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés