Connect with us

Sports

Football: Classement FIFA, la Côte d’Ivoire désormais 61e et absente du top 10 Africain

Published

on

classement fifa

Sports

Élection FIF: Sidy Diallo suspend la commission électorale dirigée par René Diby et convoque une AG le 29 Août

Published

on

sidy diallo

Côte ‘Ivoire – Football – Election présidentielle de la FIF – Tout est mélangé à la Fédération Ivoirienne de Football (FIF). En effet, alors que le communiqué de la publication des candidatures retenues pour l’élection de la présidence de l’instance dirigeante du football local ivoirien se fait attendre, le président Sidy Diallo est monté au créneau ce mercredi 12 août 2020, lors d’une conférence de presse, pour annoncer la suspension de la commission électorale et convoque une Assemblée générale extraordinaire le 29 août 2020. Ci-dessous le communiqué.

Ce jour, mardi 11 août 2020, à 18 heures 30 minutes, le Comité d’urgence du Comité exécutif de la FIF a fait le constat, par voie d’huissier, du défaut de notification par la Commission électorale, dans le délai prescrit par les dispositions du code électoral, de sa décision aux différents candidats à la présidence de la FIF.

Pour rappel, l’Assemblée Générale Ordinaire de la FIF a eu lieu le samedi 04 juillet 2020 à Yamoussoukro.

À cette occasion, l’Assemblée Générale a procédé à l’élection de la Commission électorale de la FIF, en application des dispositions prévues à l’article 4 du Code Electoral de la FIF.

Cette Commission, installée le mardi 07 juillet 2020, a débuté ses travaux le lundi 13 juillet 2020. À cette date, elle a publié un communiqué pour fixer la période de dépôt des candidatures et pour rappeler les conditions d’éligibilité.

Un second communiqué de la Commission électorale a été publié le 23 juillet 2020 pour reporter au samedi 1er août 2020 la date limite de dépôt des dossiers de candidature, en raison de la célébration de la fête de la Tabaski, le vendredi 31 juillet 2020, jour férié non pris en compte dans le calendrier électoral initial.

Tous les membres actifs de la FIF ont noté l’effervescence entourant les dépôts de candidatures.

Et ils attendaient les conclusions des travaux de la Commission électorale quand, le lundi 10 août 2020, le Directeur exécutif qui assure, en application des dispositions de l’article 5 du Code Electoral de la FIF, les fonctions de Secrétaire de la Commission électorale, a produit un rapport circonstancié.

Le rapport du Secrétaire de la Commission électorale, fait ressortir de graves manquements dans la conduite du processus électoral par ladite commission. Il a fait part de son refus de signer un procès-verbal de délibérations qui n’était pas conforme aux décisions arrêtées par la Commission électorale et qui comportait des conclusions portant atteinte aux textes de la FIF.

Devant la gravité des manquements rapportés, le Président de la FIF a interpellé le Président de la Commission électorale par courrier en date du 10 août 2020. Dans sa réponse datée du même jour, le Président de la Commission électorale a indiqué « avoir agi en toute naïveté, pour préserver la cohésion sociale, en cette période sensible ». Il a ajouté, avoir trouvé, avec les « éminents juristes, membres de la Commission, une solution ad ’hoc ». Enfin, le Président de la Commission a déclaré s’en remettre à la décision qui sera prise et ne pas s’opposer à une éventuelle récusation.

Par courriers en date du 10 août 2020, le Président de la FIF a informé la FIFA et la CAF de cette situation et de la convocation du Comité d’urgence du Comité exécutif de la FIF pour arrêter les mesures nécessaires.

Le mardi 11 août 2020, le Président de la FIF a reçu une note, à lui adressée par 4 membres de la Commission électorale, dénonçant les agissements du Président de leur commission et déclarant ne pas se reconnaître dans la décision que lui et certains membres de la commission ont adoptée le dimanche 09 août 2020. Il est à préciser que la commission est composée de 7 membres.

Les faits rapportés révèlent des violations graves et répétées des dispositions des articles 2 et 8 du Code électoral, ainsi que des dispositions finales dudit Code.

À ce stade, le Comité d’urgence du Comité exécutif de la FIF a fait les constats suivants :

– La Commission électorale a violé le Code électoral de la FIF et le mandat qui lui a été donné par l’Assemblée Générale ;

– La Commission a ignoré les statuts, règlements et directives de la FIF ;

A LIRE AUSSI//Côte d’Ivoire – Élection à la FIF: Le candidat Sory Diabaté démarre sa campagne à Adzopé et Abengourou

– La confidentialité des travaux de la Commission électorale a été violée par les interventions d’un de ses membres sur les médias et les réseaux sociaux ;

– La crédibilité des décisions de la Commission électorale est atteinte ;

– La neutralité de certains membres de la Commission électorale est remise en cause ;

– Le processus électoral en cours n’inspire plus confiance ;

– Le délai imparti à la Commission électorale pour l’examen et la publication des candidatures a pris fin le mardi 11 août 2020 à 18 heures, sans décision rendue par celle-ci.

Ces constats, qui dénotent la défaillance de la Commission électorale, ont conduit le Comité d’urgence du Comité exécutif de la FIF à arrêter les décisions suivantes :

– Suspension du processus électoral de la FIF, en application des articles 48 et 100 des statuts de la FIF ;

– Convocation d’une Assemblée Générale de la FIF, en session extraordinaire, en application de l’article 36 des statuts de la FIF, pour examiner les dispositions à prendre pour la poursuite des opérations électorales ;

– Organisation de l’Assemblée Générale Extraordinaire de la FIF le samedi 29 août 2020 à Abidjan, pour délibérer sur l’ordre du jour suivant :

o Rapport du Comité exécutif sur la décision de suspension du processus électoral ;

o Recomposition de la Commission électorale et poursuite des opérations électorales ;

o Divers.

Le Comité exécutif de la FIF rappelle qu’il est de son devoir de s’assurer que le processus électoral soit conforme aux textes de la FIF, de la FIFA et de la CAF, et de veiller à ce qu’il soit irréprochable.

​​​​​​​​Fait à Abidjan, le 11 août 2020.

​​​​​​​​Augustin Sidy DIALLO

​​​​​​​​Président de la FIF

©CotedivoireNews 

Lire Plus

Sports

Côte d’Ivoire -Sport: L’ONS désinfecte les infrastructures sportives avant la reprise des compétitions

Published

on

Côte d’Ivoire – Sport – La reprise des activités sportives s’annoncent imminentes. En témoigne la désinfection des infrastructures sportives publiques entrepris par l’Office National de Sports (ONS) ce lundi 10 août 2020.

Suite à la décision du ministère des sports qui autorise la réouverture des infrastructures sportives et la reprise des activités sportives collectives, l’ONS est à pied d’œuvre pour préparer le retour des acteurs.

Ce lundi c’est le Parc des Sports de Treichville qui a subi un nettoyage complet des agents chargés de la désinfection. Débutée le vendredi 7 août à la Piscine d’Etat de Treichville, l’opération à Abidjan s’achèvera pour sa première phase à Bingerville, à la Piscine Dominique Ouattara.

Une réouverture sous stricte protocole puisque les athlètes devront se soumettre obligatoirement à la prise de température avant l’accès des infrastructures mais également au lavage des mains au savon ou » à « l’usage du gel-hydro alcoolique » sans oublier « la désinfection régulière des salles, le nettoyage fréquent des équipements et des espaces communs, l’utilisation des serviettes individuelles.

Akinbola Djamal

Lire Plus

Sports

Côte d’Ivoire – Élection à la FIF: Idriss Diallo présente son projet au ministre Touré Mamadou

Published

on

Élection FIF Idriss Diallo présente son projet au ministre Touré Mamadou

Côte d’Ivoire – Sports – Avant le communiqué de la commission électorale de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) concernant les dossiers retenus pour l’élection à la présidence de la FIF, la team Idriss Diallo est allée présenter son programme au ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Touré Mamadou, ce lundi 10 août 2020, à son cabinet.


C’est visite de courtoisie, a été l’occasion pour Idriss Diallo de présenter son projet qu’il entend insuffler à la tête de la FIF et particulièrement le volet de la reconversion des footballeurs et de l’insertion des jeunes. Ce volet consistera selon Idriss Diallo à mettre en place une politique conjointe FIF-Etat de Côte d’Ivoire pour former et insérer les footballeurs scolarisés et non scolarisés.
« Avec mon équipe, nous souhaitons former ces jeunes-là au métier direct ou indirect du football. Hormis jouer au ballon, on peut à travers des formations, initier cette jeunesse au travail de jardinier, de managers sportifs, de vidéastes etc. Avec votre ministère, je pense qu’on peut réfléchir sur cette façon de les aider. C’est en ce sens que le rôle de votre ministère est primordial et capital pour mener à bien notre programme » a expliqué Idriss Diallo au ministre Touré Mamadou.

Visiblement séduit, le premier responsable de la jeunesse ivoirienne a salué cette vision du candidat de la liste “Rassembler pour développer” dirigée par Yacine Idriss Diallo.

Selon lui, cette vision rentre dans le cadre opérationnelle de l’Agence Emploi Jeunes qui vise à la reconversion et l’insertion des jeunes dans le tissu économique et sociale.

Pour terminer, Touré Mamadou a invité Idriss Diallo et les autres prétendants à la succession de Sidy Diallo à détendre l’atmosphère électorale à la FIF.

« Je souhaite que ces Élections se passent dans un climat apaisé. Et que le football ne se paye pas une crise post-électorale alors que nous, les politiciens, mettons tout en œuvre pour que l’élection présidentielle se déroule normalement. Que le meilleur gagne », a martelé Touré Mamadou.

@CotedivoireNews

Akinbola Djamal

Lire Plus
Advertisement Enter ad code he
re

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés