Connect with us

Régions News

Funérailles traditionnelles du Premier ministre Amadou Gon: Le marché central de Korhogo sera fermé pour deux jours

Published

on

Côte d’Ivoire – Région du Poro – Dans le cadre des funérailles traditionnelles du Premier ministre Amadou Gon, la mairie a pris un arrêté portant fermeture du marché central de Korhogo du jeudi 01 au samedi 03 avril 2021.

« Dans le cadre des funérailles traditionnelles du Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, une procession organisée par les initiés du Poro partira du grand bois sacré à Koko, bois sacré du marché pour atteindre le Kafoudal.

A LIRE AUSSI// Côte d’Ivoire -Deuil: La cérémonie du 40ème jour de décès du Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly
À cet effet le marché central fermera le jeudi 01 Avril pour ouvrir le samedi 03 Avril, à 06 heures », a indiqué me communiqué.

En effet, décédé en juillet 2020, les funérailles traditionnelles du Premier ministre Amadou auront lieu à Korhogo du 31 Mars au 11 Avril 2021. Elles seront marquées par l’exécution des rituels funéraires en pays Sénoufo et rites des masques sacrés du mercredi 31 mars au mercredi 07 avril.

©CotedivoireNews 

Abran Saliho

 Suivez toute l’actualité des RÉGIONS sur Côte d’Ivoire News

Régions News

Ramadan 2021 à Grand Béréby: L’association BAYEWA fait don à la communauté musulmane

Published

on

association BAYEWA de Grand-Béréby

Côte d’Ivoire – Société – Les jeunes cadres de la commune de Grand-Béréby ont procédé à la distribution de vivres et non-vivres à la communauté musulmane de ladite localité. C’était à l’occasion de la présentation de leur association dénommée BAYEWA qui signifie en langue Kroumen ‘’ Voici le bonheur’’.

En effet, dans le but d’immortaliser ces moments, les membres de l’association BAYEWA ont jugé bon d’initier une série de rencontres avec les responsables de plusieurs associations de la ville. Rencontres qui ont été marquées également par la remise de vivres et non-vivres aux deux mosquées de la ville ainsi qu’à plusieurs familles musulmanes.

association BAYEWA DE GRAND BEREBY

D’un montant de plus d’un million de Francs CFA, ce don est composé de cartons de sucre, de lait, et de pâtes alimentaires. Ils ont été réceptionnés par les Imams Diarrassouba et Koné, Imams respectifs de la grande et de la petite mosquée de ladite ville.

Les bienfaiteurs du jour ne se sont pas arrêtés là. Des visites inopinées ont été rendues à plusieurs familles musulmanes de la commune les mains chargées de vivres et non-vivres.

C’est donc avec la main sur le cœur que la communauté a accueilli cette initiative de l’ association BAYEWA visant à fédérer toutes les autres associations de la commune en vue d’apporter le bonheur et la joie aux familles.

Pour M. Diarrassouba Imam de la grande mosquée de Béréby « c’est la première fois qu’un tel acte est posé dans la commune par des jeunes… ».

association BAYEWA DE GRAND BEREBY

« Nous sommes heureux de vous voir ensemble issue de différentes ethnies et de diverses appartenances politiques et religieuses… », a renchéri l’imam Koné de la petite mosquée.

Pour ce qui est des rencontres d’avec les responsables des associations de la commune, l’objectif-clé était de présenter les missions et les membres fondateurs de l’association en vue d’obtenir l’adhésion et les encouragements des filles et fils de la localité.

association BAYEWA DE GRAND BEREBY

Pour rappel, l’association BAYEWA est une organisation apolitique qui s’est donnée pour mission d’œuvrer pour le développement communautaire de Grand-Béréby en faisant de la solidarité et du vivre ensemble son cheval de bataille. Elle est Présidée par M. Claude Lazare ASSOUAN, cadre de ladite Région.

©CotedivoireNews

Abran Saliho

 Suivez toute l’actualité IVOIRIENNE sur Côte d’Ivoire News

Lire Plus

Régions News

Bouaké – Port du casque: Le Commandant supérieur de la Gendarmerie nationale donne un ultimatum aux usagers

Published

on

Bouaké port du casque

Côte d’Ivoire – sécurité routière – « Vous avez deux semaines pour vous mettre en règle » tel est l’ultimatum qu’a donné le commandant supérieur de la Gendarmerie nationale, le Général Apalo Touré, aux usagers de motos de la ville de Bouaké.

C’est le lundi 12 avril 2021, que lors de l’annonce d’une opération de contrôle de casques a eu lieu à la salle des réunions de la préfecture de région.

A LIRE AUSSI// Côte d’Ivoire: 11 avril 2011, leçons et portée d’une journée

Aux usagers de la ville de Bouaké, le Général Apalo Touré a indiqué que d’ici deux semaines, une opération de grande envergure visant le contrôle des casques dans la circulation routière, aura pour théâtre, la ville de Bouaké.

« Nous allons vous sanctionner, vous les utilisateurs des engins à deux roues. Dans deux semaines, nous allons sanctionner. La population va comprendre ça facilement car elle sait que c’est pour leur sécurité. Si vous avez des centaines de milliers de francs pour l’achat d’une moto, ce n’est pas un casque de 5000 fcfa que vous ne pouvez pas payer. Vous avez deux semaines pour avoir un casque.» a prévenu le premier responsable de la gendarmerie nationale.

©CotedivoireNews 

Abran Saliho

 Suivez toute l’actualité DES VILLES sur Côte d’Ivoire News

Lire Plus

Régions News

Société: Litige à la chefferie de Audoin-Santé, Le doyen d’âge Assiké Bragahi tranche enfin

Published

on

chefferie-audoin-sante

Côte d’Ivoire – Société – Dans la crise qui secoue la chefferie du beau village d’Audoin-Santé dans la sous-préfecture de Songon, la voix du doyen d’âge et chef de terre était très attendue pour un dénouement de la crise. Ce dimanche 14 mars 2021, Nanan Assikè Bragahi Basile, doyen d’âge, s’est finalement prononcé à travers son porte-parole, lors d’une conférence de presse tenue dans ledit village.

A lire aussi// Songon: Audoin Santé a un nouveau chef

D’entrée le « garant moral » de la chefferie du village de Audoin-Santé a prôné la paix et la réconciliation entre les filles et fils du village. Il a surtout insisté pour dire que le Chef de Audoin Santé, désigné selon les us et coutumes du village, n’est tout autre que Djeket Djako Djoman Jonas Eloi.

Il n’a pas manqué par la suite de fustiger le comportement de certains fils du village « qui ne fait pas honneur ni au village ni au peuple Atchan ». 

Pour le chef de terre  » trop c’est trop » Monsieur ACKOU Alain Jean François-d’Assise a poussé le bouchon trop loin par ces actes répréhensibles et violentes à l’égard du village.  Il précise qu’il ne soutient pas les actions menées par ces derniers. Mieux, il a expliqué que leurs fils « rebelles » agissent de leur propre chef en défiance et en manque de respect total des ainés et des doyens d’âge du village, tout en bafouant son autorité, lui, le garant de la cohésion sociale et dernière instance juridique en pays Atchan. Nanan Assikè Bragahi a même dénoncé ce qu’il appelle de « parodie de cérémonie de réconciliation » organisé le 25 Février 2021 par ces derniers. Une cérémonie qu’ils ont organisé malgré son injonction d’interdiction en allant jusqu’à impliquer le Sous-Préfet de Songon. Le doyen du village a profité de l’occasion pour rappeler que Aaron Djiro Djeket et Alain Ackou, sont en liberté conditionnelle et placés sous contrôle judiciaire depuis le 10 juin 2020 ; C’est donc en violation de procédure d’astreinte rendue lors de leur jugement pour leur libération qu’ils agissent ainsi

Séance tenante, le chef de terre a révélé avoir porté plainte le 11 mars 2021 devant l’autorité préfectorale d’Abidjan contre le sieur Aaron Djiro Djeket pour usurpation de titre de chef de village par interim du village de Audoin-Santé. En attendant la suite de cette procédure, la génération Tchagba à la tête du village est à pied d’œuvre pour amorcer le développement du village de Audoin Santé.

Pour rappel, depuis 2017 une dissidence au sein de la génération Tchagba, avec en tête de fil Ackou Alain Jean François d’Assise tente de prendre la chefferie du village quand bien même la génération Dougbo sortante finissait son mandat le31 décembre 2020.  Ackou Alain Jean François d’Assise instigateur de cette fronde et autoproclamé chef du village de Audoin Santé continue de rester en marge de la légalité du village alors que c’est sa génération Tchagba qui est aux commandes de la chefferie du village de Audoin Santé depuis le 1er janvier 2021 .

Rappelons qu’il ne possède aucun arrêté de nomination comme l’exige la loi portant organisation des communautés villageoises en Côte d’Ivoire. Mais malgré cela, il continue de se faire passer pour le chef du village de Audoin Santé dans bien de cérémonies.

©CotedivoireNews

Une correspondance de MM

Lire Plus
Advertisement Enter ad code he
re

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés