Connect with us

Régions News

Gagnoa-Centre d’enrôlement CNI: L’appel du collectif des présidents de jeunes des villages de Côte d’Ivoire au gouvernement

Published

on

Toua Ange Augustin, présidnet du Collectif des présidents des jeunes des villages de Côte d'Ivoire

Côte d’Ivoire – Société – Gagnoa (Région du Gôh) – Une centaine de délégués régionaux et leurs bureaux, membres du collectif des Présidents de Jeunes des Villages de Côte d’Ivoire (CPJVCI), a lancé un appel en direction du gouvernement, pour un meilleur accès à l’enrôlement et à l’identification en zone rurale, en vue de l’établissement des Cartes Nationales d’Identité. C’était lors de l’assemblée générale extraordinaire de la CPJVCI, tenue le samedi 29 février dernier au centre catholique Emmaüs de Gagnoa.

A lire aussi// Renouvellement des cartes CNI à Gagnoa: Seulement deux valises d’enrôlement et un guichet pour la phase pilote de l’opération

 « Les gens s’organisent de sorte à convoyer ceux qui veulent se faire enrôler », a expliqué le président du collectif CPJVCI, Toua Békou Ange Augustin. Il a déclaré que sa structure tient au respect des décisions du gouvernement, qui a demandé aux populations de se rendre dans les centres d’enrôlements, afin de se voir établir plus tard, des cartes nationales d’identités.

Malgré tout, au nom de l’assemblée générale, il a recommandé ce qu’il a appelé un « cri de cœur », au gouvernement, pour demander une multiplication des centres d’enrôlements, afin de permettre au plus grand nombre de jeunes des villages, de se faire enrôler. « Nous sommes confronter à la pauvreté des villageois », a martelé le président du collectif des présidents de jeunes des villages de Côte d’Ivoire.

Concrètement, insiste le président Toua Augustin, la CPJVCI souhaite voir rapprocher ces centres se rapprocher des villages, de sorte que celui qui accompli son enrôlement le matin, peut aller au champ l’après-midi.

Selon lui, quand quelqu’un doit aller en ville, passer toute la journée, cela nécessite « obligatoirement » des moyens financiers et physiques, de plus en plus inexistant, a-t-il dit.

Ils étaient 25 délégués régionaux et leurs bureaux sur les 31 que compte la Côte d’Ivoire, à réaliser l’appel du collectif des présidents de jeunes des villages de Côte d’Ivoire au gouvernement, pour une meilleure prise en compte des préoccupations des jeunes ruraux, mais aussi, pour proposer leurs services, dans le cadre des campagnes de sensibilisation dans les villages.

Le Collectif des Présidents de Jeunes des Villages de Côte d’Ivoire (CPJVCI), a été lancé en juillet 2014 et compte à ce jour 3 772 présidents et membres de bureaux. Ces assemblées générales sont tournantes à travers la Côte d’Ivoire.

©CotedivoireNews  

Yrebo Ben Youssef (Correspondant régional)

Régions News

Beoumi: Un an après le conflit inter-communautaire, une stèle érigée en la mémoire des victimes

Published

on

Côte d’Ivoire – Cohésion sociale – Un an après le conflit inter-communautaire qui a fait plusieurs victimes à Beoumi, au centre de la Côte d’Ivoire, le ministre de la communication et des medias, Sidi Touré par ailleurs député de ladite circonscription, a inauguré ce samedi 8 août 2020, une stèle érigée en la mémoire des victimes.

Selon le ministre Sidi Touré, cette stèle a été érigée en mémoire du conflit inter-communautaire qu’a connu la localité de Beoumi, mais aussi pour montrer à toute la Côte d’Ivoire que les populations sont des artisans de paix et de cohésion parfaite signe d’union entre les différentes communautés.

 »J’aimerais remercier toutes les personnalités qui se sont impliquées dans la résolution de cette crise, une mention toute particulière à notre défunt Premier Ministre Amadou GON COULIBALY et bien sûr à S.E.M Alassane OUATTARA, Président de la République », a fait savoir le ministre-deputé Sidi Touré.

Abran Saliho

Lire Plus

Régions News

Election FIF: Le candidat Sory Diabaté présente son programme au maire de Bondoukou, Koné Hiliassou

Published

on

sory Diabaté à Bondoukou 1

Côte d’Ivoire – Sport – Dans le cadre de sa pré-campagne, pour l’élection présidentielle de la FIF, le candidat Sory Diabaté, accompagné d’une forte délégation, ont rendu visite au maire de la Commune de Bondoukou, Hiliassou Koné, afin de lui présenter son programme.

Après les civilités maîtrisées par le Député Président de AS TANDA YEBOUA Séverin, ce mercredi 5 août 2020, le candidat Sory Diabaté a remis au premier Magistrat de la commune de Bondoukou son programme d’action qui se décline en onze points. Cet ambitieux programme qui va selon lui redynamiser et équiper les clubs de football permettra également aux régions et communes d’être dotées d’infrastructures sportives.

En retour, le maire de Bondoukou, Koné Hiliassou a salué la démarche, qui est une première à Bondoukou, et il leur a suggéré de se pencher sur la situation sociale des anciennes gloires du football ivoirien en général et celles du Sacra National qui a tant donné, en particulier. Le maire a souhaité bonne chance à monsieur Sory Diabaté au scrutin du 5 septembre prochain.

Notons que le candidat Sory Diabaté était à Adzopé et Abengourou, où il a échangé avec les responsables des clubs.

©CotedivoireNews

Abran Saliho

Lire Plus

Régions News

Showbiz: L’artiste S KELLY déféré devant le parquet de Bouaké après des propos injurieux à l’encontre du président Ado et du Premier ministre Hamed Bakayoko

Published

on

L'artiste S-KELLY mis aux arrêts à Bouaké suite à une vidéo injurieuse

Côte d’Ivoire – Showbiz – Bouaké – L’artiste Coupé Décalé S Kelly a été interpellé par le commissariat du 1er arrondissement de Bouaké ce lundi 3 août 2020 suite à une vidéo publiée sur les réseaux sociaux dans laquelle l’artiste tenait des propos injurieux à l’encontre du président Ado et du ministre Hambak Bakayoko.

Comme à l’acoutumé l’artiste aux mille frasques vient une fois encore fait parler de lui. A travers une vidéo où on le voit sensiblement ivre, S Kelly traite de « con » le chef de l’état Alassane Ouattara et le premier ministre Hamed Bakayoko.

48 heures passé au commissariat, S Kelly déféré ce mardi

Contrairement à la rumeur qui fait état de sa libération, l’artiste S KELLY après 48 heures de garde à vue a été déféré devant le parquet de Bouaké ce mardi 4 août 2020. Il sera entendu par le procureur de la république sur les offenses proférées au président et à l’actuel premier ministre, Hamed Bakayoko.

Lire l’intégralité de la vidéo ici

© Côte d’Ivoire News

Parfait Dié

Lire Plus
Advertisement Enter ad code he
re

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés