Connect with us

Régions News

Gagnoa-Réconciliation nationale: Un cadre RHDP réclame le retour de Gbagbo

Published

on

Dougrou Sahouré-un-cadre-rhdp-gagnoa

Côte d’Ivoire – Politique – Gagnoa – Dougrou Sahouré, ancien député du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-2011-2016), et qui a rejoint depuis peu les rangs du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), a exprimé le samedi 19 octobre depuis Gnagbodougnoa (30 km de Gagnoa), au nom de la réconciliation nationale, son désaccord total avec le maintien de l’ex-président Laurent Gbagbo en liberté provisoire en Belgique.

« Il n’a rien à foutre en Belgique, ce n’est pas son pays », s’est insurgé le cadre du RHDP, dans un entretien avec la presse, en marge de la cérémonie d’investiture du chef central de Gnagbodougnoa.

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé sont en liberté conditionnelle depuis février 2019 à Bruxelles en Belgique et au Pays-Bas, sur décision de la chambre d’appel de la Cour pénale internationale, alors qu’ils venaient d’être acquittés le 15 janvier de la même année.

Interrogé quant à son opinion sur un retour en Côte d’Ivoire de l’ex-président, le cadre du RHDP a soutenu que la bonne question n’est pas de savoir si les populations Ivoiriennes de quelques bords que se soient, sont opposées ou non au retour en terre Ivoirienne de celui qui aura dirigé le pays de 2000 à 2010, mais plutôt de faire le constat que la justice a déjà déclaré qu’il doit rentrer chez lui.

Aujourd’hui, l’ex-président de la république et l’ex-leader des jeunes patriotes Ivoiriens, attendent respectivement en Belgique et au Pays-Bas, la suite judiciaire de la décision d’appel de Mme la procureure, qui demande maintenant l’annulation du procès pour « erreurs judiciaires » commises. «

Son avis sur la question est clair, dit-il. L’ancien député de Gagnoa sous-préfecture soutien que dès lors qu’à l’annonce de la décision de la CPI de le libérer et que les populations ont dansé à Yopougon, à Gagnoa, à Cocody et en de nombreux endroits du pays, au prétexte que cet acte serait source de la vraie réconciliation, l’on devrait suivre cette voie.

« Honnêtement, je vous le dis, je suis Rhdp, mais c’est son (Ndlr Gbagbo) pays », a poursuivi docteur Dougrou, qui relève que dès lors que le Haut-Commissariat aux Réfugiés (HCR) facilite le retour au pays d’Ivoiriens exilés ou réfugiés partout dans le monde, « pourquoi pas Gbagbo, surtout que c’est à cause de lui que des gens sont partis en exil ».

Au nom de la réconciliation nationale, le nouveau militant du RHDP soutient c’est en qualité de « frère de Gagnoa » qu’il défend le retour au pays du président Gbagbo et non, en sa qualité de cadre du parti présidentiel.

Gnaga Djaki Ferdinand, est officiellement le chef de village de Gnagbodougnoa depuis le 25 mars 2019, date de signature de son arrêté de nomination. Il représente à ce jour le troisième chef central des 17 villages Guébié de la sous-préfecture de Gnagbodougnoa. La cérémonie d’investiture de samedi ne constitue qu’un acte festif, assure-t-on.

©CotedivoireNews

Yrebo Ben Youssef (Correspondant régional)

Régions News

Côte d’Ivoire – Renouvellement du parc automobile Ivoirien: La région de l’Iffou attend 15 véhicules

Published

on

Côte d’Ivoire – Dans le cadre du renouvellement du parc automobile Ivoirien, la région de l’Iffou recevra 15 véhicules sur les 824 destinés aux 31 régions. Cette information a été donnée ce jeudi à Daoukro, par le directeur des Transports de Yamoussoukro en charge de l’Iffou, Touré Aboubacar.

Selon le le directeur des Transports de Yamoussoukro en charge de l’Iffou, Touré Aboubacar, ces véhicules seront remis à une société coopérative simplifiée déjà mise sur pied, dirigée par un comité de surveillance de cinq personnes et présentée aux autorités préfectorales.

Pour ce faire, toutes les compagnies de transport ont été appelées à se constituer en entreprise pour plus tard se muer en société coopérative simplifiée. Dans la région de l’Iffou, ces entreprises sont au nombre de cinq.

©CotedivoireNews

Lire Plus

Régions News

Autosuffisance en riz: Un centre de biodiversité du riz pour l’Afrique ouvre ses portes à Bouaké

Published

on

centre de recherche du riz 1

Côte d’Ivoire – Développement de la Riziculture – Les ministres Gaoussou Touré et Albert Mabri Toikeusse, respectivement ministres de la promotion de la Riziculture et celui de l’enseignement supérieur et de la recherche Scientifique, ont procédé ce vendredi 21 février 2020, à l’installation du centre de recherche sur le développement de la riziculture.

Cette structure qui viendra rehausser le secteur de la riziculture, a été installée dans les locaux d’Africa Rice à M’Bé dans les environs de Bouaké.

Pour le ministre Gaoussou Touré, en charge de la riziculture pour une auto-suffisance en riz, l’un des combats du gouvernement, cette structure est plus qu’un coup de main. C’est une véritable aubaine.

Comme dévoilé lors de l’édition 2019, du SARA, le ministre Gaoussou Touré, à travers le ministère de la promotion de la Riziculture fait de la lutte pour l’autosuffisance en riz, une de ses priorités. Car en l’en croire, la Côte d’Ivoire dispose de tous les atouts pour relever ce défi.

Représentant la mairie de Bouaké, la 6eme adjointe au maire en charge de l’agriculture, Fanta Ouattara, a exprimé sa gratitude aux autorités pour le choix porté sur la commune.

©CotedivoireNews

Abran Saliho

Lire Plus

Régions News

Bouaflé: L’école primaire « Didier Grogba » de Samarifla inaugurée ce vendredi

Published

on

Inauguration de l'école primaire Didier Drogba

Publié ce samedi 22 février 2020, à 09h30min (Temps de lecture: 1min)

Côte d’Ivoire – Education – Réalisée par la Fondation Golé à hauteur de 63 millions de FCFA, l’école primaire publique (EPP) de Samarifla, dénommée EPP Didier Drogba, une localité située à environ 15 kilomètres de Bouaflé, a été officiellement inaugurée ce vendredi 21 février 2020.

La cérémonie s’est déroulée en présence du secrétaire d’Etat au renforcement des capacités, Zoro Bi Ballo Epiphane, représentant la marraine, la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Kadia Camara, du footballeur Didier Drogba et des autorités locales.

Cet établissement baptisé « Didier Drogba » comprend deux bâtiments de six classes du CP1 au CM2 en plus d’un bureau et a un effectif de 282 élèves.

©CotedivoireNews

Lire Plus
Advertisement Enter ad code he
re

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés