Connect with us

Cotedivoirenews

Musique: “On ne jouera plus du Playback” au FEMUA (Organisateur)

Published

on

Cérémonie de lancement du FEMUA-2018

Côte d’Ivoire – Musique – Le commissaire général du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA), Salif Traoré alias A’Salfo du groupe ivoirien Magic System, a annoncé jeudi à Abidjan « qu’on ne jouera plus du playback » à la 11e édition prévue du 17 au 22 avril, lors de la cérémonie de lancement du festival.

“En Côte d’Ivoire les artistes ne font plus du live. Tout le monde est dans la machine, on écoute des voix qui sont travaillées dans un vocodeur. (…) On ne jouera plus du playback au FEMUA, c’est terminé”, a dit M. Traoré, estimant qu’après 10 éditions, “c’est un nouveau cycle qui commence” pour ce festival, “l’édition 1 d’une nouvelle version” qui se met en place.

Il a assuré que les artistes bénéficieront à cet effet d’un “coaching” qui leur permettra également de mieux gérer leurs carrières et en savoir plus sur les droits d’auteur, face à des dizaines de journalistes dans une salle comble à Marcory (sud d’Abidjan).

Plus de 150.000 festivaliers et 180 journalistes nationaux et internationaux sont attendus pour la 11e édition du FEMUA dont le site a été déplacé au terrain de l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS), le village d’Anoumabo (Marcory) où se sont déroulées les précédentes éditions, étant “en plein travaux de bitumage”.

“L’INJS, avec toutes ses infrastructures”, mises en place pour accueillir les jeux de la Francophonie en juillet 2017, permettra d’”héberger nos 300 invités qui viennent de l’étranger” et abriter “toutes les activités annexes et connexes”, a souligné A’Salfo, en présence des trois autres membres de son groupe, du ministre de la Culture, Maurice Bandaman, entre autres personnalités des milieux politique et artistique.

Avec 15 artistes nationaux et internationaux en têtes d’affiche, le FEMUA 11 sera décentralisé à Korhogo où auront lieu plusieurs activités, de même que le concert de clôture.

Axé autour du thème de l’immigration clandestine de la jeunesse africaine, le festival voit son logo accompagné d’un graphique représentant “sept têtes d’immigrés dans un bateau” dans la mer, avec une courbe verte “pour dire qu’il y a des vies qui sont enterrées dans cet océan”, a expliqué Salif Traoré.

“Il ne faudrait pas que la Méditerranée soit le cimetière des jeunes africains”, a poursuivi M. Traoré pour qui il est “important de (se) pencher sur ce fléau” en abordant le sujet avec la jeunesse afin de connaître les raisons pour lesquelles “des jeunes sacrifient leur vies pour une aventure incertaine”.

Initié en 2008 par le lead vocal de Magic System, A’Salfo, et caractérisé par ses nombreuses actions sociales (constructions d’écoles entre autres), le FEMUA réunit chaque année sur une même scène des artistes de divers horizons à Anoumabo, le village où les membres du célèbre groupe ivoirien ont grandi et démarré leur carrière.

 

© CotedivoireNews

Cotedivoirenews

Côte d’Ivoire: Le chef de protocole du ministre Mabri Toikeusse décédé dans un accident de la circulation

Published

on

Accident sur l'axe Lakota-Divo

Côte d’Ivoire – Axe Abidjan – Yamoussoukro – En partance pour Yamoussoukro, ce vendredi 3 avril 2020, le cortège du ministre de l’enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique, Mabri Toikeusse a fait un grave accident. Sylvain, son chef de protocole meurt sur le champ tandis que son chef de cabinet gravement blessé se trouve dans le coma.

Lire Plus

Cotedivoirenews

Riposte contre le covid-19: Le nouveau bilan sur la maladie à Coronavirus en Côte d’Ivoire fait espérer

Published

on

COVID 19 espoir

Côte d’Ivoire – COVID-19 – Le bilan de ce jeudi 2 avril 2020, quant à la pandémie à Coronavirus dans le pays donne à espérer. Selon le ministre de la santé, Aka Ouélé, ce sont 4 nouveaux cas confirmés qui ont été enregistrés portant le nombre à 194 cas avec 6 nouvelles guérisons pour un total de 15 guérisons et un décès à ce jour.

Selon le bilan rendu public par le ministère de la Santé et de l’hygiène Publique, quatre (04) nouveaux cas d’infection à COVID-19 ont été enregistrés sur 81 échantillons prélevés, portant à cent quatre-vingt-quatorze (194), le nombre total de cas confirmés.

A lire aussi //Lutte contre le Coronavirus: Comme la Chine, la Côte d’Ivoire lance la construction de « deux hôpitaux » préfabriqués en 10 jours

Quant au nombre de guérisons, 6 ont été enregistrés ce jour portant ainsi le nombre total de malades guéris de la maladie à coronavirus à quinze (15) avec un (1) décès. Comme quoi, les efforts du ministère de la Santé, portent des fruits.

Le ministre Aka Aouélé, a révélé que deux personnes parmi les « confinés ratés » de l’INJS ont été retrouvées dans les villes de Korhogo et de Duékoué, au cours d’une vérification effectuée par le ministère de la santé en collaboration avec le préfet d’Abidjan. Ces personnes ont été acheminées à Abidjan pour des testes médicaux.

C’est pourquoi, il appelle toute personne se trouvant dans ce cas, à respecter l’auto confinement afin de freiner la chaîne de propagation du COVID-19.

Ce bilan montre de façon concrète les efforts du gouvernement à travers le ministère de la santé qui joue bien sa partition dans la riposte contre le covid-19.

Ces résultats font naître à ce jour, l’espoir dans la prise en charge des personnes contaminées surtout avec le déploiement de son nouveau dispositif fait de centre aménagés préfabriqués pour accueillir les potentiels malades.

Abran Saliho

Lire Plus

Cotedivoirenews

COVID-19: Les mosquées restent fermées jusqu’à nouvel ordre (COSIM)

Published

on

COSIM

Côte d’Ivoire – COVID-19 – Après deux semaines de fermeture des mosquées ainsi que la suspension de certaines activités islamiques, le COSIM reconduis cette décision ce jeudi 2 Avril 2020, jusqu’à nouvel ordre. Ci-après la déclaration du COSIM.

Lire Plus
Advertisement Enter ad code he
re

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés