Connect with us

Régions News

Ouéllé: La sous-préfecture célèbre la fête de l’indépendance dans le village de Kouakoussekro

Published

on

Fête de l'Indépendance dans le village de Kouakoussekro

Publié ce mercredi 07 Août 2019 à 17h40 (Temps de lecture: 1min30″)

Côte d’Ivoire – Région de l’Iffou –  Sur l’initiative du sous-préfet de Ouéllé, toute la population de la sous-préfecture a célébré ce mercredi 7 août 2019, la fête de l’indépendance dans le village de Kouakoussekro.

C’est la toute première fois, dans l’histoire de la localité que Madame le Sous-préfet de Ouéllé a pris l’initiative de délocaliser la célébration de la fête de l’indépendance dans un village autre que le chef-lieu de circonscription qui l’a toujours abrité. Le choix a été donc porté sur le village de Kouakoussekro situé à 16km de Ouéllé.

C’est ce cadre que les 21 villages de la sous-préfecture se sont donné rendez-vous pour la commémoration des 59 ans de l’indépendance de la Côte d’Ivoire à Kouakoussekro.

Avec une mobilisation exceptionnelle, la place de la gare routière du village a refusé du monde. Plusieurs délégations de tous les villages conduites par les Chefs de villages, rois et chefs de tribus ont pris part à cette célébration.

Prenant la parole au nom du chef de l’Etat, Madame Séri Nakoré Marie-Angèle Epse Assi, Sous-préfet de Ouéllé a exprimé toute sa gratitude aux populations tout en leur réitérant l’engagement du gouvernement Ivoirien à œuvrer davantage dans le social pour leur apporter un bien-être. Poursuivant, elle les a exhortés au travail, gage d’une vraie indépendance. Avant de clore ses propos, le sous-préfet de Ouéllé, a demandé à la population de sa localité de tourner dos au phénomène de l’orpaillage clandestin considéré comme entrave à l’environnement.

Après son discours savamment applaudi par les populations place, au traditionnel défilé des corps constitués des forces vives de la sous-préfecture de Ouéllé.

Il faut faire remarquer que le sous préfet de Ouéllé a pendant la cérémonie pris l’engagement de faire désormais de la célébration de l’indépendance une fête tournante dans tous les villages de la circonscription.

Le village de Ouéllé-Prikro a même été désigné pour abriter le 60e anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire.

Parfait Dié (Envoyé spécial)

Régions News

Région du Gbêkê: La télévision numérique terrestre (TNT) émet désormais à Bouaké

Published

on

LANCEMENT TNT Bouaké 2

Publié ce samedi 14 décembre 2019, à 19h10min (Temps de lecture: 2min)

Côte d’Ivoire – Communication – Région du Gbêkê – Le ministre de la communication et des médias M. Sidi Tiémoko Touré a procédé ce samedi 14 décembre 2019 à l’antenne de l’émetteur de Bouaké à la mise en service de la télévision numérique terrestre (Tnt) dans le cadre du projet de basculement à cette nouvelle technologie de diffusion d’image et de son.

 » Pas de coupure d’images ni de son durant l’orage », a déclaré le ministre Sidi Tiémoko Touré au cours de la cérémonie de lancement de la TNT à Bouaké.

En effet, la Télévision Numérique Terrestre (TNT) est cette évolution technologique permettant d’obtenir une meilleure qualité d’images et de réduire les coûts de transmission et de diffusion.

Le ministre de la communication et des médias Sidi Tiémoko Touré a l’entame de ces propos a rassuré la population.

« Même s’il pleut, quand vous avez votre antenne UHF après abonnement, pas de coupure d’images ni de son durant l’orage et c’est gratuit durant tout le temps ».

Et d’ajouter : « Cela à permis l’installation de trois MUX qui sont des boîtiers qui permettent de faire la compilation des différentes chaînes. Un MUX pour 7 chaînes gratuites a savoir, RTI 1, RTI 2, RTI 3, A+ Ivoire, NCI, Life TV et 7 Info et deux MUX nécessitant un abonnement.

Pour rappel l’abonnement est fixé au prix de 10.000 FCFA et l’antenne UHF à 6.000 FCFA et la réception des images se fera d’ici février 2020″.

Poursuivant, il a adressé ses félicitations aux responsables de la société ivoirienne de télédiffusion (IDT) pour l’excellent travail abattu pour la réussite de ce grand projet et adressé ses remerciements à tous les partenaires techniques, tout en les exhortant à tout mettre en œuvre pour satisfaire leurs attentes.

Financés à hauteur de 960 millions, les travaux sur le site du centre émetteur ont débuté le 3 avril et se sont achevés le 28 septembre 2019.

©CotedivoireNews

Eliezer de Kékrenou (Correspondant Régional)

Lire Plus

Régions News

Bouaké: Le service « SAVE », une plateforme technologique pour réduire le taux de disparition des personnes

Published

on

lancement de SAVE

Côte d’Ivoire – Région du Gbêkê – Plateforme technologique, à caractère social permettant de contacter vos proches en cas d’urgence, le service « SAVE » a été lancé le mercredi 11 décembre 2019, dans la ville de Bouaké.

L’objectif du projet est d’apporter un appui en temps réel aux accidentés de toute couche sociale ainsi qu’aux élèves, enfants ou adultes pour soutenir le dispositif sécuritaire existant et ayant pour but de réussir deux challenges majeurs; la réduction du taux de disparition des personnes (enfants ou adultes) et l’assistance systématique en temps réel aux personnes accidentées en lien avec les activités de formation et de sensibilisation en milieu scolaire.

Les responsables ont profité de cette occasion pour présenter le service Save,  installer les partenaires qui vulgariseront la solution en lien avec les relais proposés par les Conseillers Coges et D.V.S (Direction de la Vie Associative), de sensibiliser les acteurs par les Conseillers Coges et D.V.S et d’enrôler les élèves, les parents, les enseignants et enrôler les cibles de la société civile à cette phase pilote.

 Le Dr Kouadio Kouamé David, directeur de l’animation de la promotion et de suivi des comités de gestion des établissements scolaires au ministère de l’éducation nationale s’est réjoui du fait que ce service vienne à point nommé pour sauver des vies.

Le directeur général adjoint représentant le responsable de save wexias, Bamba Issa Désiré, a lancé un appel à l’endroit de tous les parents qui hésitent encore.

« Cette plateforme a pour objectif de gérer les urgences en milieu scolaire et pour toutes personnes ayant eu un accident juste du fait que les secours tardent où soit on a pas eu un contact pour contacter un proche et cela permet de rentrer en contact avec les proches pour les premiers secours. Je demande aux acteurs du système scolaire de s’approprier ce produit pour permettre de réduire le taux de disparition des enfants », a-t-il lancé. Rappelons que le coût de l’adhésion est de 2000FCFA par an.

©CotedivoireNews

Eliezer de Kékrenou (Correspondant Régional)

Lire Plus

Régions News

Région du Cavally: La 5ème session ordinaire du conseil régional délocalisée à Toulepleu

Published

on

5ème session ordinaire du conseil régional du Cavally

Publié ce vendredi 13 décembre 2019, à 14h35min (Temps de lecture: 30″)

Côte d’Ivoire – Région du Cavally – La ministre Anne Ouloto, présidente du conseil régional du Cavally, est à Toulepleu pour la 5ème session ordinaire du conseil qui se tient ce vendredi 12 décembre 2019.

Selon le conseil, cette délocalisation à pour but de permettre à la présidente et son équipe de mieux s’imprégner des réalités des populations.

©CotedivoireNews

Abran Saliho

Lire Plus
Advertisement Enter ad code he
re

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés