Connect with us

Cotedivoirenews

Politique: Pour faire barrage au 3ème mandat de Ouattara, la Plate-forme pour l’Engagement Citoyen (PEC-CI) convoque une réunion d’urgence nationale avec tous les Partis Politiques

Published

on

La société civile invite la CPI a mener des en,quêtes sur la violation des droits de l'homme en Côte d'Ivoire

Côte d’Ivoire – Politique – Suite à l’annonce du président Alassane Ouattara de briguer un 3ème mandat, la plateforme de la société civile Ivoirienne, PEC-CI, dans une déclaration dont nous avons reçu copie, convoque une réunion urgente nationale avec tous les partis politique épris de paix et de démocratie afin d’unir leurs forces et faire barrage à cette décision « anticonstitutionnelle ».

Réunis en session extraordinaire ce Dimanche 09 Août 2020, sur convocation du Président EBRIN YAO REMI, les membres des instances de la Plate-forme pour l’Engagement Citoyen de Côte d’Ivoire, première Organisation des jeunes de la Société Civile Ivoirienne, ont analysé le discours du Chef de l’Etat rendu la veille de l’Indépendance de notre pays, le jeudi 06 août 2020.

Après une analyse minutieuse, les membres des instances ont décidé d’interpeller le Chef de l’Etat, son Excellence Alassane Dramane Ouattara afin qu’il privilégie l’intérêt du peuple au profit des intérêts de son Parti le RHDP-UNIFIE dont il est le Président.

Excellence Monsieur le Président Alassane Dramane Ouattara, aujourd’hui et plus que jamais, notre déception est grande, car vous venez de renier votre propre parole sur l’honneur devant DIEU, le peuple de Côte d’Ivoire et nos ancêtres qui ont sacrifié toute leur vie pour l’indépendance de notre pays.

Oui, Monsieur le Président, nous nous souvenons comme si c’était hier, de vos nombreuses promesses de campagne de 2010 avec le SLOGAN « donnez-moi seulement 5 ans et je transformerai la Côte d’Ivoire en un Etat qui sera envié par toute la sous-région ».

Monsieur le Président, après 10 années de gestion du pouvoir d’Etat, plus de 80% des jeunes croupissent toujours sous le poids de la misère la plus extrême et meurent à petit feu.

Excellence Monsieur le Président, après 10 années passées à la tête de notre pays, n’avez-vous pas été à la hauteur pour former plus de deux cadres capables de briguer à la magistrature suprême au sein de votre Parti le RHDP-UNIFIE, au point de renier aujourd’hui votre propre parole en vous déclarant candidat ?

Oui Monsieur le Président, à l’analyse de votre discours, le seul et unique cadre formé et présidentiable au sein de votre Parti le RHDP-UNIFIE pendant ces 10 années, est feu le 1er Ministre AMADOU GON. Cher aîné, que votre âme repose en paix, car vous avez su mener le bon combat. Malheureusement, après votre rappel à DIEU, le RHDP-UNIFIE n’est pas capable de vous trouver un successeur digne parmi ses cadres  et est aux abois, obligeant le Chef de l’Etat garant de notre Constitution à renier sa propre parole.

Monsieur le Président Alassane Dramane Ouattara, en prenant cette décision illégitime et anticonstitutionnelle de briguer un 3ème mandat, vous venez de prendre en otage notre pays.

Excellence Monsieur le Président Alassane Dramane Ouattara, à vous écouter, cette nouvelle génération dont vous  ne cessez de parler, et à qui vous auriez dû céder  le pouvoir n’est que l’ombre de vous-même si vous êtes candidat malgré tous vos engagements sur l’honneur.

Monsieur le Président, pour la 1ère fois nous vous prions de demander pardon à Dieu et au peuple de Côte d’Ivoire, de n’avoir pas tenu votre parole sur l’honneur, de respecter notre Constitution et votre engagement à ne pas briguer un 3ème mandat.

Excellence Monsieur le Président Alassane Dramane Ouattara, la Plate-forme des jeunes de la Société Civile Ivoirienne que nous présidons, vous demande purement et simplement de prendre  votre retraite politique, car vous la méritez afin de vous occuper de vos petits-enfants. 

Jeunesse Consciente, Responsable et Citoyenne de Côte d’Ivoire, comment voulez-vous qu’un chef de l’Etat qui a eu à prendre solennellement des engagements fermes devant DIEU, le peuple de Côte d’Ivoire, la Communauté internationale et nos ancêtres qui ont sacrifié leur vie pour l’indépendance de notre pays, et qui renie sa propre parole aujourd’hui, puisse nous rassurer de respecter le verdict des urnes au soir du 31 octobre 2020 si le résultat n’est pas en sa faveur ?

La Plate-forme pour l’Engagement Citoyen de Côte d’Ivoire PEC-CI, première Organisation des jeunes de la Société Civile Ivoirienne, demande une réunion d’urgence Nationale avec tous les Partis Politiques épris de Paix et de Démocratie, afin que nous puissions unir nos forces pour faire barrage à ce 3ème mandat anticonstitutionnel et illégitime que le RHDP-UNIFIE et son Président veulent imposer au peuple de Côte d’Ivoire par tous les moyens.

Monsieur le Président Alassane Dramane Ouattara, souvenez-vous du coup d’Etat de 1999, ensuite de la rébellion armée de 2002 et enfin de la crise post-électorale de 2010, qui a fait plus de 3.000 morts. Il découle de notre analyse que la jeunesse a payé le plus grand prix de toutes ces crises qu’a connu notre pays, et plus de 90% de nos frères et sœurs sont tombés dans ce combat, laissant un vide et un désarroi total dans leurs différentes familles.

Excellence Monsieur le Président Alassane Dramane Ouattara, la Plate-forme des jeunes de la Société Civile ivoirienne, refuse de vous accompagner dans cette aventure sans issue et suicidaire, qui entraînerait l’avenir de toute une génération dans UN COMA PROFOND.

Oui, Monsieur le Président, nous refusons de mourir, d’être utilisés comme un bétail électoral et mouton de sacrifice, car vos militants et sympathisants qui vous font croire que tout est à votre avantage, et que tout est BOUCLE ET GERE, ne connaissent pas le plan de Dieu sur la Côte d’Ivoire, ils seront les 1ères personnes à vous abandonner dans ce combat sans issue.

Monsieur le Président, Dieu est du côté de la vérité, et n’acceptera plus jamais qu’une goutte de sang innocent coule de nouveau sur le sol de nos ancêtres en 2020 à cause de vos intérêts.

Excellence Monsieur le Président, le peuple de Côte d’Ivoire est prêt, la jeunesse Consciente, Citoyenne et Responsable que nous représentons est prête pour cet ultime combat, oui, si c’est le dernier sacrifice à faire pour sauver notre Patrie, l’avenir de nos petits frères et de nos enfants, alors nous irons jusqu’au bout et nous gagnerons ce combat noble avec l’aide de DIEU.  

Monsieur le Président Alassane Dramane Ouattara, il n’est pas encore tard, nous vous prions de faire une déclaration solennelle pour retirer votre candidature de 3ème mandat illégitime et anticonstitutionnelle, pendant qu’il est encore temps de sauver votre honneur. N’écoutez pas ces hommes et ces femmes assoiffés de pouvoir, animés de vengeance et de haine, qui vous poussent à ternir votre image à cause de leurs intérêts mesquins et égoïstes.

Excellence Monsieur le Président, vos enfants que nous sommes, cette jeunesse Responsable, Consciente et Citoyenne que nous représentons vous prévenons, DIEU est du côté de la vérité, trop de sang d’âmes innocentes a coulé sur le sol ivoirien ces dernières années, alors nous vous en supplions Monsieur le Président, n’acceptez pas de sacrifier l’avenir de toute une génération au profit des intérêts de votre Parti le RHDP-UNIFIE.

Excellence Monsieur le Président, vous ne gagnerez pas ce combat devant DIEU et le peuple de Côte d’Ivoire, alors renoncez pendant qu’il est encore temps. Tous ceux qui s’agitent pour un 3ème mandat sont les militants du RHDP-UNIFIE, dont certains ont peur de perdre leurs privilèges et de rendre compte au peuple ivoirien de leur mauvaise gestion pendant ces 10 dernières années à la tête des Ministères respectifs.  

La Plate-forme des jeunes de la Société Civile ivoirienne PEC-CI que nous présidons, demande à DIEU Tout Puissant, de se Glorifier dans la vie du Chef de l’Etat, son Excellence Alassane Dramane Ouattara, en lui donnant la force nécessaire de demander pardon au peuple de Côte d’Ivoire de l’avoir trahi en violant notre Constitution pour laquelle vous avez juré sur l’honneur.  

Que DIEU Tout Puissant, Maître du Temps et de la Vérité donne la victoire au peuple souverain de Côte d’Ivoire dans ce combat qui nous est imposé, afin que nous puissions lui rendre témoignage.

JE VOUS REMERCIE                               

  Abidjan, le 09 Août 2020  

©CotedivoireNews 

Cotedivoirenews

Actions des communautés – Caravane de la cohésion sociale dans le Goh: Le président du CARPED lance un appel à un dialogue direct entre Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo

Published

on

CARPED TOURNEE

Côte d’Ivoire – Socio-politique – Dans le cadre de ces actions en faveur  de  la paix et de la  Cohésion Sociale à l’orée des joutes électorales du 31 octobre 2020, le Challenge Africain pour le Renouveau des Politiques Economiques et de développement (CARPED)   a entrepris depuis le samedi 26 septembre une vaste tournée de sensibilisation dans toute la Région du GOH en vue d’appeler les populations et toutes les forces vives de la région à la retenue et le vivre ensemble.

A cette caravane qui avait pour objectif d’inviter les populations à la retenue, sa Majesté Tchiffi Zié, secrétaire Général permanent du Forum a exprimé sa reconnaissance au CARPED  pour toutes les actions en faveur de la paix et de la cohésion sociale. Aux chefs, il a adressé ce message : « Je viens en ce jour vous faire une recommandation. Le sage doit rassembler, il doit appeler à la paix et la retenue. Chaque homme politique de Côte d’Ivoire que nous ne voulons plus de guerre en Côte d’Ivoire.   C’est dans les urnes que nous devons dire que nous sommes ensemble. Je demande au peuple Krou de s’éloigner des troubles et des guerres. Éloignez-vous des gens qui veulent détruire la nation. Il faut se préoccuper pour l’avenir de notre nation ».

Quant au président du CARPED, Eric Koné,  il a justifié les raisons de cette caravane. « Nous avons commencé à tourner pour la République de Côte d’Ivoire parce que nous pensons qu’il ne faut pas attendre une crise pour revenir se positionner en pompier. Tout ce qu’il faut faire pour prévenir la crise nous devons le faire avant. 

Chers papa votre  rôle c’est d’être des vecteurs de paix. De part et d’autre ramenez les gens à la raison. C’est pourquoi nous vous invitons à  lancer des appels à la retenue et à la cohésion sociale au sein de vos communautés », a-t-il exhorté.

 Poursuivant, il a saisi l’occasion pour lancer un appel à un dialogue direct entre les Présidents Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo. Car à l’en croire, ce sont des amis et frères, ensemble ils ont été dans le cadre du front républicain.

Pour le sous-préfet  de la localité Moussa Soumahoro, cette initiative du CARPED est à saluer dans la mesure où elle contribue à la paix et la cohésion entre les filles et fils de la Côte d’Ivoire.

« Avant d’avoir la paix avec les autres, nous devons l’avoir avec nous-même. Si nous ne sommes pas en harmonie avec nous-même nous ne serons pas en harmonie avec les autres. Quand nous avons finir d’être en harmonie avec nous même, ensuite soyons en paix  la famille, les voisins », a-t-il renchérit.

Notons que ce sont au total, plus de 500 chefs Krou  venus des villages environnants qui ont répondu à l’Appel du Président du CARPED,  FRANCK ERIC KONE  et Sa Majesté Tchiffi Zié Jeans Gervais  (secrétaire Général permanent du Forum). Etaient présent à cette cérémonie le sous-préfet de Gagnoa  SOUMAHORO MOUSSA, les Associations CEDEAO  de la Région du GOH, les Guides religieux et  les communautés villageoises.

Abran Saliho

Lire Plus

Cotedivoirenews

Actions des communautés: Le challenge « Mon Gbonhi TFA » lancé depuis Bouaké

Published

on

TFA-Mon gbonhi

Côte d’Ivoire – Activités des organisations et Associations – Le challenge « Mon Ghonhi TFA » de l’organisation Tous Frères et Associés, une compétition qui consiste à faire la promotion de la paix, de la solidarité et de la fraternité a été lancé ce samedi 26 septembre 2020 au foyer Jeune Viateur de Bouaké. A la clé du challenge « Mon Gbonhi » la somme de 10 000 000 FCFA pour recompenser le meilleur acteur de paix.

TFA-Mon gbonhi

Avec plus d’une cinquantaine de candidats regroupés en “Gbonhi”, l’enceinte du Foyer Jeune Viateur, réservée à cet effet, a eu du mal à contenir tous les compétiteurs venus de divers horizons de la région de Gbêkê. Étudiants, commerçants, regroupement de femmes, jeunes et plusieurs structures regroupées en Gbonhi, ont répondu présent à ce challenge du bon citoyen, qui consiste à faire participer tous jeunes qui aspirent à un changement tant au niveau social, économique, de la gouvernance politique et désireux d’entreprendre. Ces jeunes doivent aussi être porteurs d’un projet.

En présence des autorités administratives, religieuses, sécuritaire, coutumières et des responsables de jeunesse, une projection vidéo retraçant le lancement du TFA à Yamoussoukro, Abidjan, Bouaké et une vidéo de l’opération stop Coronavirus à Bouaké, ont été projetées à l’assemblée.

« Nous venons de démarrer la compétition dénommée Mon Gbonhi TFA. Cette compétition requiert des compétiteurs qui sont des jeunes, femmes et autres. Je me réjouis de la mobilisation des jeunes qui sont là, des associations et autres. Après Bouaké, le TFA tour se rend à Seguéla, puis à Abidjan pour continuer toujours de prôner le message de paix. Nous visiterons dix villes.


Je voudrais insister en disant que le TFA n’est ni de loin, ni de près lié à un parti politique» a indiqué Honoré Kouamé, président fondateur de la plateforme TFA qui persiste en ce sens que sa structure « est, reste et demeure apolitique» qui prône les valeurs de paix. Notons que la plateforme TFA a été lancée dans la région de Gbêkê le samedi 06 mars 2019 au Foyer Jeune Viateur de Bouaké. Mon Gbonhi TFA quant à ce concept, a été lancé dans les locaux de ladite plateforme le samedi 12 septembre dernier.

©CotedivoireNews 
Diomandé Loukou Correspondant Régional/sourceinfo

Lire Plus

Cotedivoirenews

Côte d’Ivoire : L’Unité de Régulation de la Circulation (URC) de la Préfecture de Police d’Abidjan reçoit des engins roulants

Published

on

Cote d’Ivoire – Sécurité – Le Ministère de l’Équipement et de l’Entretien Routier, a remis ce 28 septembre 2020, à l’Unité de Régulation de la Circulation (URC) de la Préfecture de Police d’Abidjan, 50 Scooters, 20 Motos et 70 Casques.

Inscrit dans le cadre des activités du Projet de Transport Urbain d’Abidjan ( PTUA), cette dotation va contribuer au renforcement de la mobilité de cette unité dans le District Autonome d’Abidjan (DAA).

Selon la direction de la police nationale, cet appui logistique sera mis à la disposition des femmes policiers de L’URC.

Abran Saliho avec Sercom

@Cotedivoirenews

Lire Plus
Advertisement Enter ad code he
re

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés