Connect with us

Mairies

Région de l’Agnéby-Tiassa: Tout sur la commune de Yakassé-Attobrou et ses atouts

Published

on

Côte d’Ivoire – Présentation – Située dans la région de l’Agnéby-Tiassa, Yakassé-Attobrou est chef-lieu de commune, située au sud de la Côte d’Ivoire et appartenant au département d’Agboville, une terre d’immigration agricole depuis les années 1920.

La localité d’Attobrou est un chef-lieu de communes. Le périmètre de la commune d’Attobrou englobe dans ses limites, les villages d’Attobrou, Boguié, Copa, Séguié, Yadio et les campements qui leur sont rattachés:

Gboto, Victorine, Adiko-m’po, Gboto, etc.

Vers la fin des années 1940, fut initié le projet de construction d’un nouveau village, par le regroupement de plusieurs campements et le déplacement de l’ancien village Attobrou (site du cimetière actuel). Ce fut sous la houlette du Docteur Tanon Séka Kouamé Lambert premier médecin Abbey que le site de l’actuel village plus moderne et extensif fut choisi. Plus tard, C’est Lambert Sonan qui put convaincre les villageois de la nécessité de l’aménagement du nouveau site.

L’origine du nom attobrou prend ses racines dans la langue Baoulé: Be n’ga batobrou c’est-à-dire ceux qui ont fui.

A LIRE AUSSI// Visitez Côte d’Ivoire: La mosquée de Sorobango, dans la région du Gontougo

Dix-huitième siècle et demi: princesse Morié Affo une épouse du roi de Tiassalé nana Boua Kouassi, quitta ce dernier et fonda, avec son frère Essehin Blékoutou prisonnier du roi par ironie du sort, un hameau appelé

Morié ohomon (village triste) par l’entremise de Yadio une chefferie proche leur offrant asile et territoire.

Pour asseoir son autorité et peupler le hameau, princesse Morié Affo pacifie des territoires à coup d’or en échange de prisonniers et esclaves qu’elle fit libérer. Très rapidement et de mutations en mutation, ce hameau devint un gros village puissant pour donner naissance à l’actuel Attobrou qui est composé de quatre grandes entités culturelles akan: Essehin bosso, Amoro, Otopè, N’Gban noua. (4) témoignage oral.

Situé au sud-est à 25km d’Agboville et à 105km d’Abidjan, Attobrou-village est fortement hiérarchisé avec à sa tête un chef de terre, un chef de village ou maire et des notables.

Organisation sociale

Chef de terre: il ne peut être issu que de la lignée de la princesse Morié Affo et de son frêre Essehin Blékoutou.

Il jouit d’attributs de roi à vie. il est la première autorité du village et le guide des traditions. Il protège ses sujets, fixe les lois terriennes et des fêtes, organise la fête d’igname appelée jidja. De Nana Amidja, à Akafou Kouassi et par le récent feu nana Alléchi Achi, Attobrou n’a connu que sept chefs de terre à vie.

yakasse-attobou

Chef de village: deuxième personnalité du village actuellement sous tutel du ministère de l’intérieur. Les chefs de villages les plus récents sont: feu nana Essehin Okoffe Yapi, nana Yapi Damase, nana Chahouwa Ahochi

Frédéric de la noblesse Bédé, nana Yapo Yapo, nana Hervé Kouamelan Amonkou cadre de la police nationale

à la retraite et, l’actuel chef nana Jean Koffi Ablo cadre de BCEAO à la retraite.

Organisation administrative

Attobrou dépend administrativement d’Agboville. Ce faubourg est l’union de 4 villages Akan prenant les noms

de leurs lignées historiques de migration ou familles:

– Otopè ou Otopé

– N’Gban noua ( ou N’Gbannian )

– Essehin bosso

– Amorro

Commune rurale en développement

Électrifié depuis 1972, Attobrou est élu commune rurale depuis 2006 par le président Laurent Koudou

Gbagbo. Plus de 15 000 habitants, ce village est un véritable carrefour de brassage inter-ethnique et cosmopolite accueillant des ressortissants de plus 15 nationalités. Des maisons à étage, des pavillons et villas ultra modernes dotés de téléphones et TV enrichissent ce village modèle construit par les villageois eux-mêmes.

Cette petite commune rurale est dotée de centre culturel, de château d’eau, de plusieurs écoles primaires, de dispensaires mais il reste à faire encore pour son véritable développement. C’est pourquoi, des jeunes ressortissants et cadres d’Attobrou essaient par des initiatives privées et nobles d’y apporter une réponse.

Eau, électricité et santé

2005: un château d’eau de large couverture, a été construit sous l’impulsion de la Mutuelle de Développement

d’Attobrou (MUDEVA) avec l’appui de Mr EDI René, fils du village de Yadio et expert-comptable de son état et avec la participation des quatre villages (Attobrou, Yadio, Boguié, Séguié) formant la communauté villageoise dont le chef-lieu est Attobrou.

1972: construction par le village, d’un dispensaire opérationnel.

1972: date d’électrification totale d’Attobrou et ses environs; il n’ y a pas de délestage.

Commerce et marché

Village cosmopolite accueillant depuis les années 1920, plusieurs nationalités sous régionales, est un important carrefour du commerce de la cola, du bois dur, du cacao, du café, de l’or et des épices.

Organisations agricoles

Des dizaines de coopératives dynamisent la vie économique de la localité dont l’une des plus importantes, est la Coopérative Agricole Régionale de l’Agneby COOPARA dirigée par l’expert agrojuriste Edouard Atté

Offoumou, etc.

A LIRE AUSSI// Région de l’Agneby-Tiassa: Découvrez la commune d’Agboville, cité des Abbey

Culture, musique et tourisme

Attobrou est doté depuis 1987 d’un centre culturel et de danse de grande capacité. Construction et financement sont assurés par les villageois eux-mêmes. Centre actuellement utilisé comme poste de gendarmerie nationale.

La musique traditionnelle est très riche de symboles et de mythes, qui ne s’externalise que pendant les événements exceptionnels. Exemple le aïyô. Etigbanôn ou tam-tam en est l’instrument musical principal. (Voir le langage tambouriné du professeur Niangora Boah, anthropologue, université d’Abidjan). Feu Djama Nicolas danseur légendaire aux dons exceptionnels, en est, à son actif, le garant.

Feue Bernadette Ywoyè la star vedette à la voix d’or, Chantal Béhi, sir Paulin N’DO, artistes chanteurs, créateurs de courant de danses modernes, incarnent la musique moderne de cette cité.

Considérée comme l’une des meilleures artiste chanteuses à la voix d’or Abbey de la région Agnéby-Tiassa, Yiwoyè Bernadette est née le 1er janvier 1970 à Attobrou dans la sous-préfecture de Grand Morié, département d’Agboville. Sa carrière musicale débute en 1992 lorsqu’elle intègre l’orchestre Offo Lowun d’Assa Léonard dans la ville d’Agboville. Deux années plus, en 1994, elle tente une autre aventure avec l’orchestre Fawou Système d’Agboville pour, un an plus tard, rejoindre l’orchestre Privilège de la même ville et pour finir, se stabiliser à partir de 2000, avec l’Echo Orchestra de l’Agneby. A son actif, Ywoye Bernadette a enregistré sept albums dont le dernier s’intitule ‘’Terminator ». Son champ thématique était très varié à travers notamment l’amour, l’hypocrisie et la méchanceté qu’elle évoquait. Artiste engagée, en effet, Ywoye Bernadette ne se gênait pas pour dénoncer, à travers ses productions, les tares de la société à laquelle elle appartenait. Elle s’en est allée dans le silence de la nuit du 8 janvier 2015 laissant un chef-d’œuvre musical en or pour l’humanité.

©CotedivoireNews avec RezoIvoire

Suivez toute l’actualité sur Côte d’Ivoire News

Lire Plus
Clickez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mairies

Région du Cavally: Tout sur la commune de Toulepleu et ses atouts

Published

on

Toulepleu-1

Côte d’Ivoire – Visitez Côte d’Ivoire – Située dans la région du Cavally, Touleupleu est une ville de l’Ouest, chef de lieu de département et de commune avec à son actif d’innombrables atouts touristiques. Visitez la commune de Toulepleu.

Contexte Historique

Erigée en subdivision administrative en 1913, Toulépleu n’a été reliée au reste du pays qu’en 1931.

Depuis le 26 décembre 2016, les travaux de bitumage de la route Bloléquin  Toulepleu sont en cours de réalisation, grâce à l’Etat de Côte d’Ivoire. Ces travaux seront achevés d’ici fin 2019.

L’histoire de la subdivision administrative de Toulepleu reste marquée par un brassage des populations autochtones Guérés et d’autres communautés allochtones tels que les Malinké, Dans, Akans, Wê et les allogènes issus de la CEDEAO.

Toulepleu s’est édifié au centre d’une zone au peuplement relativement dense avec près de 40 habitants au km2.

Toulepleu signifie chez TOULO, nom donné par un interprète Yacouba.

A l’Independence de la Côte d’Ivoire en 1960, la population de Toulepleu s’élevait à 2 992 habitants, dont 41,2% de Guérés autochtones, 36,2% de Dioula d’implantation ancienne, 7,5% de Dan (Yacouba) et les 15,1 % étant constitué des fonctionnaires. A ce jour, la population de Toulepleu sélève à 51 034 habitants.

Cadre Géographique

Le Département de Toulepleu fait partie intégrante de la région du Cavally l’ouest montagneux de la Côte d’Ivoire. Il est situé à 650 km de la capitale économique ABIDJAN.

Il est limité au Nord par le département de  ZOUAN-HOUNIEN, à l’Est par le département de BLOLEQUIN à l’Ouest et au Sud par le Libéria.

Il est doté  jusqu’à ce jour  d’une seule Commune : la Commune de Toulepleu avec 25 750 habitants.

Cadre Administratif

Toulepleu a été érigé en commune de plein exercice par la loi N° 78-07 du 09 Janvier 1978 portant création de vingt -sept (27) communes en Côte d’Ivoire. Mais la première élection municipale a eu lieu en 1985, suite à laquelle la première équipe municipale s’est installée. A la tête de cette commune, plusieurs maires se sont succédés, a savoir Messieurs POUHO DJIKE RICHARD 1985-1990, GUIDY CLAUDE ROYMOND 1990-1995, YRO BENOIT 1995-2002, ZEADE BONIFACE 2002-2009  BAHIBO AUGUSTIN 2009-2013. Le Maire actuel, Monsieur DENIS KAH ZION  a été élu depuis le 13 avril  2013.

A LIRE AUSSI// Biographie: Découvrez le parcours de Denis Kah Zion, maire de Toulepleu

La Commune compte  dix-huit (18) villages, il sagit de : Bakpahi, Cebly, Diollé, Doho, Douêdi, Grêpleu, Guiéllé, Kouahro Ouréalé, Sahibly, Seizaibly, Tambly, Tiabolebly 2, Touaplebly, Toulepleu Village, Ziombli, Ziouêbli, et Zoguiné.

A ces villages s’ajoutent douze (11) quartiers de la ville, qui sont : Libreville, Amangou, Beau Soleil, lycée, Kan racine, Château, Séité 1, Séité 2, Sokourany, Sokouradjan et Kanhandy

Cadre Environnemental Et Social

Les Guérés sont les populations autochtones, ils sont majoritaires dans la commune. Celle-ci abrite depuis l’époque coloniale des populations venues du Nord de la Côte d’Ivoire (principalement des Malinké et des Dioulas) et des voisins (Guinée et Mali). Ils résident en ville et sont intégrés dans la vie économique de Toulepleu.

Une forte communauté d’origine Dan réside également en ville et dans les villages. Les Yacouba sont les voisins traditionnels des Guérés, aussi au Libéria qu’en Côte d’Ivoire.

Il y a d’autres communautés telles que les Burkinabés, Baoulé, Djimini, etc

La population actuelle est de 25 750 habitants.

Au Plan Administratif

A l’instar des grandes villes de la Côte d’Ivoire, l’administration est fortement représentée dans la Commune  de Toulepleu.

Au Plan De L’éducation

Un réel effort de construction d’écoles primaires et de réhabilitation a été fourni par les autorités municipales qui se sont succédé à la tête de ladite commune même si beaucoup reste à faire.

Ainsi tous les villages de la Commune, à l’exception de Tambly et Ziouêbly disposent soit d’un groupe scolaire, soit d’une école primaire.

Un lycée public, deux collèges privés sont les établissements secondaires de la commune.

Sur le Plan Sécuritaire

Toutes les forces de sécurité dont dispose le pays sont représentées à Toulepleu.

Au niveau Sanitaire

La Commune de Toulepleu a un Hôpital Général  et un  centre de santé urbain intégré nouvellement construit. Elle a également quatre centres de santé ruraux établis dans les villages  de  Nezobly, Sahiby, Ziombly et Koarho. 

Les Atouts De Toulepleu

Le climat de Toulepleu est chaud et humide, avec forte pluviométrie. Ce qui occasionne une végétation dense sur des plateaux et collines. Cela rend la Commune de Toulepleu propice à l’agriculture.

La commune de Toulepleu est arrosée par plusieurs cours d’eau, dont les deux principaux sont les fleuves  Cavally et Nuon.

Sur le plan culturel, la Commune de Toulepleu a de nombreux atouts : les Masques, les Kouis, les sites touristiques (presquîle de Ziombly, les bans de sable Ziouêbly et de Koarho, les rocher de Koarho, le sommet du mont Sanhon, etc) ; les poissons sacrés de Doho et de Koarho.

Il existe dans commune de Toulepleu de nombreux jeux traditionnels tels que Kpotoko, le Sii, le Panhan, les coris, etc

La population de la commune de Toulepleu se nourrit essentiellement des mets à base de feuilles issus de la cueillette ou des plantes cultivées par les  femmes. Le tout assaisonné par des champignons et fruits comestibles.

Enfin, la Commune de Toulepleu a quelques réceptifs hôteliers et des maquis bar.

Les sources de financement  de la commune de Toulepleu

Elles sont essentiellement composées des subventions de l’Etat au titre de fonctionnement et d’investissement, des recettes propres de la Commune, des dons et legs. Notons également d’autres ressources financières qui proviennent des jumelages avec d’autres  Communes nanties. Les fruits de ces jumelages ont permis à la commune de Toulepleu  de bâtir et équiper ce somptueux  hôtel de ville grâce aux communes de Cocody et du Plateau.

Du Conseil Municipal De Toulepleu

Élu depuis, le 13 avril 2013 le conseil Municipal est composé de 29 conseillers Municipaux. Doté d’une Municipalité  de 05 membres dont le Maire et les 04 Adjoints.

Le fonctionnement des activités communales est assuré par deux principales commissions :

Commission des affaires économiques, financières et domaniales

Commission sociale, culturelle et promotion humaine.

Le personnel de la mairie est composé de : 05 fonctionnaires ,18 agents permanents  et 13 agents contractuels.

LES ACTIONS ENTREPRISES PAR LA COMMUNE DE TOULEPLEU DEPUIS L’AVENEMENT DE LA NOUVELLE EQUIPE MUNICIPALE.

Dès l’arrivée de l’équipe municipale actuelle, un certain nombre d’actions et d’opérations  de développement ont été menées :

D’abord avec un appui budgétaire d’un moment de quinze (15) millions de francs CFA du District Autonome d’Abidjan, les locaux de la Mairie de Toulepleu ont été réhabilités et équipés en matériels informatiques.

Ensuite, la ville a été totalement électrifiée.

Enfin, un projet d’ouverture des rues a été exécuté. La mairie a également  assainie la ville.

Notons que la Commune de Toulepleu a bénéficié de l’aide des partenaires au développement, comme le PAPC, pour la réalisation de certains projets tels que l’école, le foyer des jeunes et le dispensaire.

Projet de Jumelage dntre Les Communes de Toulepleu et Zwedru

Dans le but de conjuguer leurs efforts pour la réalisation de projets communs de développement entre les deux  communes respectives, Denis Kah ZION ,maire de la commune de Toulepleu s’engage à mettre en œuvre  un programme conjoint de coopération transfrontalière et  inter-communale portant sur les domaines prioritaires de développement suivants :

–  Domaine administratif

  •      socio- économique
  • culturel

L’exécution de chaque domaine de coopération identifiée fera l’objet d’une convention spécifique qui déterminera les modalités.

Ici l’objectif principal visé est la préservation de la cohésion sociale et bien être des populations des deux cités qui ont des liens séculaires.

©CotedivoireNews AVEC Bonjour Toulepleu

Suivez toute l’actualité sur Côte d’Ivoire News

Lire Plus

Mairies

Communes de Côte d’Ivoire: L’UVICO-CI annonce la circulation de nouveaux timbres municipaux à partir du 1er février prochain

Published

on

NOUVEAU TIMBRE MUNICIPAUX

Côte d’Ivoire – En accord avec la Direction générale de la décentralisation et du développement local, l’Union des Villes et Communes de Côte d’Ivoire (UVICO-CI) a annoncé la mise en circulation de nouveaux timbres municipaux plus sécurisés à partir du 1er février 2021.

Lors de la conférence de presse d’annonce qui a eu lieu mardi 12 janvier, le président de l’UVICO-CI, Danho Paulin par ailleurs maire de la commune d’Attécoubé a précisé que ces nouveaux timbres sont plus sécurisés et plus efficaces pour lutter contre la fraude.

A LIRE AUSSI// Côte d’Ivoire: Tout savoir sur l’organisation et les missions de la direction générale de la décentralisation et du développement local

A l’en croire, une communication accentuée sera mise en place pour informer les contribuables et les parties prenantes des initiatives en cours dans le cadre de l’amélioration des valeurs inactives.

Bientôt des agents outillés sur le terrain pour sensibiliser sur le processus de mise en circulation du nouveau timbre.

Pour réussir cette initiative, une rencontre a eu lieu afin d’outiller des agents pour réussir la sensibilisation sur le processus.

Il a été recommandé à cette occasion, aux agents en charge de la sensibilisation de s’en tenir à :

– présenter le contexte et justifier la mise en circulation de ce nouveau timbre

– décrire de mécanisme d’acquisition

– insister sur le basculement le 1er février 2021

– le trésor se chargera des échanges au franc le franc.

CET ARTICLE POURRA VOUS INTÉRESSER// Biographie: Découvrez le parcours enrichissant de Danho Paulin, maire d’Attécoubé

Le prestataire se propose également de fournir une application qui permettra de faire le suivi.

Une séance de travail aura lieu entre la DGDDL et l’UVICOCI sur des aspects techniques concernant la digitalisation.

©CotedivoireNews 

Abran Saliho

Suivez toute l’actualité sur Côte d’Ivoire News

Lire Plus

Mairies

Commune de Bondoukou: La Mutuelle des agents de la mairie présentée officiellement aux autorités municipales

Published

on

Présentation de la Mutuelle des agents de la mairie de Bondoukou 1

Côte d’Ivoire – Région du Gontougo – La cérémonie de présentation officielle de la Mutuelle des agents de la mairie de Bondoukou a eu lieu le vendredi 08 janvier 2021, en présence du maire Hiliassou Koné.

Remise sur les rails l’année dernière,  après plusieurs autres années de léthargie, grâce aux conseils et au soutien du maire Hiliassou KONÉ,  la Mutuelle des agents de la mairie de Bondoukou (MUAMBO) a retrouvé un fonctionnement normal. L’année 2020 s’est soldée par l’adhésion de tous à cette famille d’entraide et de solidarité ainsi que la bonne confraternité. Heureux de ce bon nouveau départ,  la Mutuelle a décidé de se présenter aux autorités municipales,  surtout au maire Hiliassou Koné,  son bienfaiteur, ce 8 janvier 2021 à la salle VIP Fatigué Koulibaly de l’hôtel de ville de Bondoukou.

Présentation de la Mutuelle des agents de la mairie de Bondoukou 2

Le SG de la mairie Mustafa Dalems et le Président de la Mutuelle,  Bonimbo Firmin ont traduit au maire leurs remerciements pour les efforts consentis malgré la COVID 19 pour assurer de meilleures conditions de travail aux agents et tenir tous les engagements. Ils ont félicité le maire pour son leadership éclairé et l’excellent rapport qu’il entretient avec son personnel. Les agents s’engagent à leur tour, en guise de reconnaissance, pour optimiser davantage les rendements des services en 2021.

Présentation de la Mutuelle des agents de la mairie de Bondoukou

Très heureux de l’initiative de la Mutuelle,  Hiliassou Koné s’est dit disposé à lui accorder une subvention c’est-à-dire un appui financier pour la santé et le bien-être de ses collaborateurs. À l’orée du nouvel,  il en a profité pour adresser à toutes et à tous ses meilleurs vœux. Les agents lui ont formulé à leur tour, des vœux de succès et de réussite dans toutes ses entreprises.

Abran Saliho avec SERCOM

Lire Plus
Advertisement Enter ad code he
re

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés