Connect with us

Cotedivoirenews

Religion – Islam: 32 ans après, le COSIM change de dénomination

Published

on

Boikary Fofana

Côte d’Ivoire – Religion – L’imam Boikary Fofana a donné l’information selon laquelle, la signifiait du sigle COSIM qui était conseil supérieur des Imams de Côte d’Ivoire, change de dénomination et devient Conseil Supérieur des Imams, des mosquées et des affaires islamiques en Côte d’Ivoire, sans toutefois changer de sigle qui reste COSIM.

C’était ce dimanche lors de la cérémonie marquant la clôture de la quatrième conférence des imams organisée à la patinoire de l’hôtel Sofitel sis à Cocody-Abidjan.

Pour l’Imam Boikary Fofana, cette mutation dénote de la vitalité de leur organisation religieuse. Raison pour laquelle il a félicité ses coreligionnaires qui ne cessent de se battre pour le bon fonctionnement de cette organisation qui totalise aujourd’hui plus de trente ans d’existence.

©CotedivoireNews 

Abran Saliho

Cotedivoirenews

Bouaké: L’Union des Femmes de la police municipale de Côte d’Ivoire voit le jour

Published

on

Union des Femmes de la police municipale

Publié ce lundi 11 novembre 2019 à 10h47 (Temps de lecture: 2min)

Côte d’Ivoire – Bouaké – Les  policières municipales de Côte d’Ivoire, au nombre de 64 ont décidé de s’unir  pour un meilleur épanouissement au plan professionnel. Ainsi, elles se sont retrouvées à Bouaké, la seconde ville de la Côte d’Ivoire pour investir le bureau exécutif de l’Union Nationale des Policières Municipales de Côte d’Ivoire ( Unapomu-Ci ).

C’est la salle de mariage de la mairie de Bouaké qui a abrité cette cérémonie d’investiture, le samedi 09 novembre 2019 en présence du premier magistrat de la commune, Djibo Youssouf Nicolas et la Conseillère Koné Mariame, marraine de la cérémonie.

Le sergent chef Koné Fatou a été installée à la tête de l’Unapomu-Ci. Pour le maire Nicolas Djibo, l’Union des Femmes de la police municipale s’inscrit dans une vision du chef de l’Etat Alassane Ouattara, << Symbole du concept de parité « Homme-Femme » sur la voie du développement inclusif l’ Unapomu-Ci a le mérite de s’inscrire en droite ligne dans cette vision chère au Chef de l’Etat qui, stipule que la marche vers l’émergence, ne peut se faire qu’avec la contribution de toutes les femmes et de tous les hommes vivant en Côte d’Ivoire. Les femmes ivoiriennes assument des rôles cruciaux dans le progrès de ce pays, il est anormal qu’elles soient sous-représentées dans un secteur aussi clé qu’est la sécurité de proximité. Je voudrais demander à la présidente du Bureau exécutif de l’UNAPOMU-CI de tout mettre en œuvre pour être à la hauteur des légitimes attentes. La Police Municipale ne doit pas être de cet emploi de second choix pour celles d’entre-vous qui ont frappé à plusieurs portes sans succès. Par sa conscience professionnelle, la femme policière municipale doit continuer à inspirer, à première vue, le Respect et l’estime qui caractérisent toutes les autres professions prisées dans notre société >> a indiqué, Nicolas Djibo.

Quant à la marraine, Koné Mariame, la police municipale participe au développement de la commune << La police municipale joue un rôle important dans le développement des communes. Le regroupement des femmes exerçant dans ce secteur d’activité est une bonne chose que nous saluons à sa juste valeur >> a-t-elle précisé. La présidente de l’Unapomu-ci, le sergent-chef, Koné Fatou fait savoir que c’est dans l’Union qu’on accède au développement. << Ne dit-on pas que l’union fait la force? C’est fort de cette assertion que nous avons compris nous, femmes le besoin d’unir nos forces, nos expériences pour permettre un véritable épanouissement de l’agent municipal que nous sommes. >> a martelé, Koné Fatou.

©CotedivoireNews

Aka Djamla, (correspondant régional)

Lire Plus

Cotedivoirenews

Deuil : Le fils du Premier ministre Charles Konan Banny tué dans un accident de circulation à Abidjan

Published

on

Côte d’Ivoire – Deuil – Banny Jean-Félicien André fils de l’ancien premier ministre a trouvé la mort dans la nuit tôt ce dimanche dans un accident de la circulation dans le quartier des affaires du Plateau.

L’information a été rendu publique par un rapport de police ce dimanche 10 novembre. Selon « M. Bah Souleymane, informaticien, présent lors de l’accident, a laissé entendre qu’il sortait de la mosquée (Ndlr: du Plateau) lorsqu’il a aperçu le véhicule de marque Mercédès, de couleur grise et immatriculée 304 HL 01, qui l’a dépassé à grande vitesse a fait une sortie de route. Après de nombreux tonneaux, la Mercédès s’est retrouvée à la montée du pont De Gaule près du jardin aménagé….L’occupant en état de choc a rendu l’âme par la suite », relate la police citant un témoin.

Lire Plus

Cotedivoirenews

Développement des zones industrielles: Le Ministre Souleymane Diarrassouba obtient le financement pour le développement du parc industriel Akoupé-Zeudji

Published

on

Le Ministre Souleymane Diarrassouba obtient le financement pour le développement du parc industriel Akoupé-Zeudji

Publié ce samedi 09 Novembre 2019, à 08h40 (Temps de lecture: 2min)

Côte d’Ivoire – Economie – Le financement pour le développement du parc industriel PK24 est désormais un acquis. Il a été acté, le vendredi 8 novembre 2019 par la signature de deux conventions. La première entre le Ministère du Commerce et de l’industrie et la Banque africaine d’import-export (Afreximbank) et la seconde entre le Ministère auprès du Premier ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat et Afreximbank

« L’accord pour le développement du parc industriel d’Akoupé-Zeudji PK24 est un modèle unique, dans lequel Afreximbank intervient comme développeur. (…) Ainsi, avec des partenaires nationaux, la banque va  aménager,  construire,  gérer, exploiter et  entretenir un parc industriel de 113 hectares », s’est réjoui le Ministre Souleymane Diarrassouba.

Dans le cadre de cet accord, en plus des routes et de la canalisation, le parc industriel PK24 Akoupé-Zeudji comprendra des bâtiments et des hangars selon les normes internationales, en fonction de la qualité des entreprises qui seront sollicitées pour s’installer dans ce parc.  

Précisant que l’accord de développement pour le parc industriel PK24 Akoupé-Zeudji n’est pas un prêt à l’endroit du Gouvernement, il a rappelé qu’il est « la démonstration de ce que l’Etat peut utiliser plusieurs instruments dans la mise en œuvre de sa politique industrielle de construction des infrastructures industrielles. Tout ceci traduit la vision du Chef de l’Etat de faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020 », a souligné le Ministre du Commerce et de l’Industrie.

Pour sa part, le Président d’Afreximbank, le Professeur Benedict Oramah, a indiqué que l’objectif de cette banque est d’attirer les investisseurs mondiaux dans le secteur industriel et de favoriser un accès amélioré et compétitif aux marchés africain et global. Pour lui, en effet, il est question de s’assurer que l’Afrique dispose de produits pour le commerce, dans le cadre de l’Accord de Libre-Echange (ZLECAf) qui facilitera l’ouverture des marchés africains pour les produits africains.

D’un coût global d’environ 300 millions de dollars américain et une capacité d’accueil de 60 entreprises, le parc industriel PK24 Akoupé-Zeudji contribuera à créer 10 000 emplois directs, ainsi que des emplois indirects pour les jeunes Ivoiriens notamment.

Reconnaissant au Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara, Professeur Benedict Oramah a salué son leadership visionnaire qu’il estime utile et nécessaire à la réalisation de l’Agenda 2063-l’Afrique que nous voulons.

©CotedivoireNews  avec Sercom

Lire Plus
Advertisement Enter ad code he
re

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés