Connect with us

Régions News

Société Civile: Après les affrontements à Divo, le CARPED exprime sa compassion et sensibilise les jeunes du Lôh-Djiboua

Published

on

CARPED3
Publié ce mardi 01 septembre 2020,à 18h07min(Temps de lecture: 3min)

Côte d’Ivoire – Situation socio-politique – Après les affrontements qui ont fait des morts, blessés et plusieurs dégâts matériels dans le Lôh-Djiboua précisément à Divo suite à la marche de l’opposition, l’organisation de la société civile, Challenge Africain pour un Renouveau des Politiques Économiques de Développement (CARPED), était en tournée en compagnie des cadres de la région. Tournée au cours de laquelle le CARPED a non seulement présenté ses compassions mais aussi sensibilisé les jeunes.

C’est aux côtés du Président du conseil régional du Lôh Djiboua, le Ministre Zakpa Kobenan et de l’Honorable Famoussa Coulibaly, Député de Divo, que Monsieur Éric Koné Président du (CARPED) a sillonné les différents quartiers de Divo à la rencontre des jeunes, des parents et des autorités communautaires  pour échanger sur les causes réelles de ces violences et les solutions pour y remédier.

A l’en croire Eric Koné, cette crise est due à l’oisiveté. C’est pourquoi, son l’organisation dont il assure la présidence envisage mettre en place des projets à l’endroit de la jeunesse afin de lui permettre d’être autonome.

« A cause des fake news et des folles rumeurs sur Facebook des situations irréparables ont eu lieu ici et dans plusieurs villes de la Côte d’Ivoire. Nous condamnons ces pratiques. Les personnes tapis dans l’ombre qui font circuler les informations graves  porteront les responsabilités ici et maintenant devant le peuple, la justice et Dieu. Il n’est pas normal  d’orchestrer de telles violences  pas des mots cachés derrière des comptes fake  ou encore derrières de petites vidéos stupides depuis l’extérieur pour  attiser la haine dans les cœurs des populations. Il faut penser à la vie de nos populations qui ont tant souffert des crises précédentes. En tant que fils de la Côte d’Ivoire, nous n’avons pas de village, ici c’est chez nous ainsi que toutes les villes de la Côte d’Ivoire.

Nous lançons un appel à l’apaisement et à la retenue de part et d’autre. Nous pouvons avoir raison mais il faut savoir raison garder. Personne n’est au-dessus de Dieu. Tous ceux qui sont ici ont une confession religieuse. Tu es musulman ou chrétien tu pries Dieu, Allah  ou Jesus.  Mais si tu pries Dieu et que tu ne peux pas pardonner ton prochain pourquoi Dieu ne va pas te pardonner quand tu pêches », a fait savoir Eric Koné, président du CARPED.

A l’endroit de la jeunesse du Lôh-Djiboua, Eric Koné a prêché l’entrepreneuriat.  Pour lui, les jeunes doivent s’abstenir des débats politiques et se focaliser sur la recherche et leur autonomisation. Car, c’est la seule chose qui pourra leur servir et ce, durant toute leur vie.

« Si un jeune  pense à la douleur de ses parents  surtout de la maman qui a fait 9 mois pour le mettre au monde son objectif à son réveil sera de chercher à se battre pour ceux qui l’ont fait voir le jour. Tant que tu ne mets pas en avant ta vie professionnelle et les réalités de ta famille  tu es en train de faire fausse route. Mettons en priorité notre Cote d’Ivoire mais surtout notre famille. La question qui doit guider le sens de notre vie c’est qu’est-ce que je dois faire pour moi et ma famille. Alors chers jeunes, je vous invite à chercher du travail. Nous sommes là pour vous aider à vous prendre en charge », a-t- il exhorté.

Pour rassurer encore plus les jeunes, le président du CARPED Eric Koné a promis discuter avec les autorités locales afin de trouver des projets à financer pour la jeunesse du Lôh-Djiboua.

Abran Saliho

Régions News

Côte d’Ivoire: Le ministre Danho Paulin lance les travaux de réhabilitation de la piscine de Bouaké

Published

on

réhabilitation piscine de Bouaké

Côte d’Ivoire – Sport – Les travaux de réhabilitation la piscine de Bouaké ont été lancés le vendredi dernier en présence des ministres Paulin Claude Danho et  Amadou Koné, ainsi que maire Nicolas Djibo. Une renaissance pour cet édifice qui jadis faisait la fierté de la ville du centre-nord de la Côte d’Ivoire. 

Tombée en ruine et en état de délabrement avancé en raison d’un manque d’entretien et de suivi, la piscine de Bouaké va enfin revivre.

À l’issue des travaux de réhabilitation d’une durée de 8 mois, la piscine de Bouaké deviendra un complexe sportif, culturel et des loisirs qui portera l’illustre nom de l’ancien  Premier Ministre, Amadou GON Coulibaly. L’inauguration est prévue pour le mois de juin 2021.

En effet, les travaux de réhabilitation de cette piscine qui a fait les beaux jours de la capitale du Gbêkê, ont débutés. Selon le plan directeur, la rénovation concernera les deux  anciennes piscines pour la baignade. De nouvelles infrastructures seront bâties autour de ces deux piscines.

A LIRE AUSSI// Top Actions Mairie de Bouaké: La police municipale renforce son effectif

Il s’agit notamment d’un restaurant d’une capacité d’accueil de 165 places, d’une salle de sport d’une pour 120 personnes, une salle polyvalente de 200 personnes, d’un amphithéâtre à ciel ouvert d’une capacité d’accueil de 500 places, un kiosque et 7 toilettes d’une capacité d’accueil de 50 personnes, d’une salle de mariage et bien d’autres.

©CotedivoireNews 

Akinbola Djamal

Suivez toute l’actualité sur Côte d’Ivoire News.Info

Lire Plus

Régions News

Korhogo: Une culture de cannabis découverte au sein de la prison civile

Published

on

Côte d’Ivoire – Région du Poro – Ce vendredi 19 septembre 2020, ce sont au total 280 plants de cannabis qui ont été découverts et détruits par les agents de la Police des Stupefiants et des Drogues au sein de la prison civile de Korhogo.

Selon une source policière, les agents se sont rendu au sein de la prison civile suite à une information anonyme faisant état de la présence de plants de cannabis dans le jardin pénitencier.

Une fois sur les lieux, les agents de la Direction de la Police des Stupéfiants et des Drogues (DPSD) ont procédé à la destruction de 280 plants de cannabis.

Par ailleurs, selon la direction de la police nationale, une enquête est ouverte afin de démanteler ce réseau.

Abran Saliho avec DGPN

Lire Plus

Régions News

Couverture maladie universelle: Une opération d’enrôlement des acteurs du secteur informel lancé à Bondoukou

Published

on

CMU Bondoukou 1

Côte d’Ivoire – Commune de Bondoukou – L’opération d’enrôlement des acteurs du secteur informel à la couverture maladie Universelle (CMU) a été lancé depuis le mercredi 09 septembre 2020, dans la commune de Bondoukou.

C’est avec une grande joie que les acteurs du secteur informel de Bondoukou se sont faits enrôlés par la délégation de la Centrale syndicale « Dignité » ce mercredi 09 septembre 2020, dans la salle pour polyvalente KOUAKOU DAPA de la Mairie de Bondoukou.

Le lancement de cette opération d’enrôlement des acteurs du secteur informel de Bondoukou à la Couverture maladie universelle (CMU) s’inscrit dans le cadre d’un projet  visant  à garantir aux acteurs de l’économie informelle une protection sociale.

©CotedivoireNews 

Abran Saliho avec Sercom

Suivez toujours l’actualité sur Côte d’Ivoire News

Lire Plus
Advertisement Enter ad code he
re

Tendances

Copyright © 2019 By ZKF Agency - +225 07 34 0909 6 Tous droits réservés